cliquer sur l'image
Auteur(s)
Sobhi HABCHI
Titre
Soif au pays des Sources & Prières rebelles.
Préface de Daniel-Henri Pageaux.
Deuxième édition revue et corrigée

Description

Paris, 2014, in-8° br., 94 pages.
ISBN : 978-2-7200-1170-2
Dim : 22 x 14,50 x 0,80 cm
Poids : 139 g
Prix : 15 euros

Collection

Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques.
Collection dirigée par Sobhi Habchi (CNRS-CRAL-EHESS).


Commentaire

La recherche d'une parole poétique est la condition nécessaire à la quête de la terre perdue. La terre bafouée n'est pas un sujet d'écriture, parmi d'autres, elle est au centre d'une singulière expérience poétique.
C'est un cheminement exemplaire que nous offrent Soif au Pays des Sources et Prières rebelles en ce qu'ils sont tous deux la longue traversée de chants qui se répondent : ceux de l'humiliation, du silence et des cendres. Ceux aussi de la « nuit des fauves » vers la source de vie, vers un nouvel Orient de vie et de lumière. De ce « paradis entouré de prophètes et de bombes » a surgi une voix dont il faut saluer l'inspiration et la détermination. Sobhi Habchi écrit pour que cesse la falsification de l'histoire…
Fruit d'une ascèse, d'une haute exigence qui s'exprime par la concision du verbe et par une ordonnance rigoureuse, ce grand chant en deux temps livre une double leçon d'espérance : la réconciliation dans la cité des hommes et, pour chacun, la possibilité de rêver ses propres rêves.

Daniel-Henri PAGEAUX, professeur de littérature générale et comparée à la Sorbonne Nouvelle (Paris III), est essayiste et romancier. Il a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels Sous le signe de Vertumne et L'œil en main. Pour une poétique de la médiation, et a préfacé plusieurs recueils poétiques de Sobhi Habchi.

Sobhi HABCHI est né au Liban en 1948, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète bilingue et comparatiste, Sobhi HABCHI, a déjà publié plusieurs recueils poétiques. Docteur d'État ès Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), il a dirigé, durant plus de dix ans en Sorbonne, à Paris III et à Paris IV, un séminaire de poétiques comparées : Orient-Occident.
Sobhi Habchi est actuellement chercheur au CNRS-CRAL [Centre de recherches sur les Arts et le Langage]-EHESS, à Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi consacre ses travaux aux poétiques comparées orientales et occidentales et mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Il a publié de nombreuses études scientifiques, dont Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004), Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011) et plusieurs recueils de poésies, dont Mourir à la place de Dieu (1997), Dans la demeure de l'Absent (2000) et Cantiques inespérés (2011).


Sommaire

Sommaire (voir le pdf)

Préface (voir le pdf)

    Soif au pays des Sources :
~ Livre I : Tu n'es plus dans mon cœur - Depuis le commencement - Ô toi - Ô pierres jetées - En ton nom, ô patrie ensevelie - D'un désert à l'autre - Les pluies tombent.
~ Livre II : Ô patrie - Où aller, où - Comment devenir arbre - Que pourrais-je dire ? - De quoi faire une patrie ? - Dites ! Que pourrais-je raconter - Dites, je suis devenu le roi des muets - Ce temps est un temps qu'obsèdent - Dites ! Que pourrais-je raconter - Comment trouver un prophète - Que reste-t-il.
~ Livre III : Habite dans ton île - Allié du temps perdu - Compagnon de la mer et des saisons - Au croisement de mes désirs - Un roi aveugle occupe ma langue - Je suis le nomade - L'attente se prolonge - Ô terre des rêveurs - Regardez - Ô vallées profondes - Comme l'eau qui épouse le feu - Reviendront-ils - Je cherche toujours.
~ Livre IV : Ô peuples - Qu'avez-vous fait du paradis - Aurez-vous après nous le printemps ? - Ô vous - Et moi je dis - À l'heure de notre fin - Les mots ont compris - Seul, au-dessus de vos ruines.
~ Livre V : Ma terre était - Cette cité aveugle - Mon grand-père nous racontait - Mon père était un arbre. - Que dirai-je à ma mère ? - Figures taillées par mon désir - Dans ces rues - Parce que je ne trouve pas.
~ Livre VI : L'âge ne refleurit plus - Quand ton ombre m'a abandonné - Mon pays s'est enveloppé - Temps qui court - Il me reste une blancheur - Sur les rivages de mes chimères - Sur les routes je te cherche - Je suis entré dans mes instants brûlés - Loin de l'arbre de l'Utopie.
~ Livre VII : Ô toi - Ô toi qui a traversé l'humiliation - Je ne t'oublie pas - Avec la cendre j'écris et je délire - Ma terre serait-elle - L'Orient est ma demeure - Regarde - Au long des jours - La Montagne était - Depuis mille ans - Ô toi qui connais nos destins - C'est toi qui m'as fait roi - Purifie-moi de ma mémoire - Comment t'oublier ? - Je dessine ton visage - Ramène-moi à ton sanctuaire - Ramène-moi à mon feu - Ô mon chemin et mon égarement ! - Toi seule - Ô toi, lointaine et proche - Salue pour nous les oiseaux - Ô notre tendre mère - Ouvre nos bras au soleil - Ô terre de nos rêves - Aube des choses - Chante pour nous - Et pour toi.

    Prières rebelles :
~ Livre I : Ô pays de tous les secrets - Au - delà des regards et des paroles - Tu es toujours mon soleil - Tôt, très tôt
~ Livre II : Ma terre d'autrefois - Dans mon éternité d'autrefois - Je sais, moi, que les jours d'autrefois - Faisons la rencontre d'autrefois - Laisse-moi, alors - Enfant - En ce temps - là - Dans la traversée du temps - Ma langue.
~ Livre III : Je suis un astre sans patrie - Je suis une histoire - Je suis les psaumes de la nostalgie : - Je suis l'ombre de mes songes - Et que dire à l'oiseau - Je suis route parmi les routes - Les routes continuent leur parcours - Où es-tu ? Où es-tu, mon Dieu ? - Les aveugles - Ce marchand des songes - Dans la terre de Baal - Cette voix qui enchantait les ruines - Je ne reviens pas - Loin de mon ombre - Je suis un désir qui rampe - Quand je me réveille de mon vertige - Où est mon sol ? - J'ouvre au silence - Je ne connais plus - Dans le désert que le soleil ne voit plus - Devant des hommes assoupis - Ce marchand des songes - Je suis l'astre des distances - Je suis un astre angoissé - L'eau bénite ne suffit plus à l'homme - Qui va me rendre à moi ? - Au nom de quoi - Les jardins ne chantent plus en moi - Il faut reconquérir le temps.
~ Livre IV : Tôt, très tôt - L'enfant a pris son crayon - L'enfant du désert est devenu un œil - Réciter la prière de l'aurore - Donner à la vie brève - De l'autre côté du cœur - Dans la nuit de chaque parole - Aux marchands de la mer - Voici des rencontres qui chantent - Dans chaque point - Ton corps de prêtresse - Sur le bord d'une vie - Danse, danse.
~ Livre V : Moi, je ne compte plus mes blessures - Quand je donne ma main - Je suis le dernier vagabond - Sans mystère - Il y a du sang - Il faut bannir l'attente - Je me revêts de ton éclat - Je suis la Montagne enviée - Oui, la pluie dit toujours - Je ne veux plus marcher seul - Ta langue change en or - Non, non - Sans ta voix - Épouse de l'âme, berce-nous - Sur cette terre qui tourne - Sous ma peau, il y a des peuples - La terre manque au ciel.
~ Livre VI : Que deviendrai-je - Je n'accepterai jamais ma mort - Ta voix : splendeur et amour - Ô beauté qui saisit toutes les beautés - Comment dire la chance - Ô beauté première - Avec cinq mots ou sept - S'il te faut comme moi des siècles - Nous sommes des voyants. - À présent tout jaillit et rejaillit - Je n'offre rien et j'offre tout - Mais je suis plus grand que mon sol - Ce ne sont pas des larmes - Avec ta langue - Après le combat de la patrie - Ma voix dans ta voix restera.
~ Livre VII : Je suis arrivé au bout de mon cœur - J'habite en toi - Je chante les promesses - À l'ombre d'une parole, - Oui, je veux rester - Les vents rouges soufflent - Pourquoi mourir - Dans mon secret à venir - Aux enfants de l'avenir - Je récite pour eux - Un livre en or.

Note


Du même auteur

L'Absolu habite sa nostalgie.
Aigle d'éternité suivi de Trois cantates.
Les Annales de l'âme et du corps.
Alphabet pour toi suivi de Petit herbier de sagesse.
Cantate pour la Paix en Europe. Kantate für den Frieden in Europa, avec la traduction allemande de Raymond Loewenthal.
Cantate pour ma mère. Quelques pages dans le livre du temps.
Cantiques inespérés.
Cavalier de l'aurore aux pays de la nuit.
Sur le chemin de haute solitude.
Comme la brume sur une île.
Devant les Portes des mots.
Les Dits de l'Errance.
Les fils d'Orphée du Mont Liban aux Amériques. Un siècle de poésie et de poétique entre traditions et modernité.
Gibran, poète, peintre, prophète.
Hommage à la poussière. Premiers Livres des Visions.
Hommage à la poussière II. Seconds Livres des Visions.
'Ichraqah sans les autres. De la cendre de l'amour au ciel de la liberté suivi de Diwân apocryphe.
Le Jardin de l'esprit. Nouveaux livres de sapience.
Logique de la poésie. Entre Orient et Occident.
Des Lyres et des Voix. Sept études sur l'art, la musique et la poésie. Précédées de Tarab ou l'ivresse harmonique. Suivies de Jorge Luis Borges et Les Mille et Une nuits.
La mort doit attendre.
Entre la nuit et la source.
Les pages blanches du hasard.
Le philosophe méditerranéen. Hommage à René Habachi (1915-2003).
Prophète, Mon Ami. Thrènes pour le moine Michel Hayek (1928-2005).
Prophète, mon Ami. Thrènes pour Michel Hayek (1928-2005) suivi de Tombeau pour le Père Hayek. Nouvelle édition revue et augmentée.
Les Saisons de la grâce.
Soif au pays des Sources & Prières rebelles.
Les souffles de l'Aurore. Acculturations et modernités au Liban et au Proche-Orient. De Sanchuniathon de Béryte à Gibran Khalil Gibran Khalil Gibran.

Autres ouvrages sur le sujet
 —

Retour accueil

Autre recherche

Commande

Conditions de vente, d'envoi
et de paiement

Sale's condition, delivery
and payment

~~