'Ichraqah sans les autres. De la cendre de l'amour au ciel de la liberté

Suivi de Diwân apocryphe retrouvé dans la grotte du Hasard à Wâdî al-Khayl près de Baalbek, au Mont Liban

Auteur : HABCHI (Sobhi)
Collection : Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques
ISBN : 978-2-7200-1186-3
Prix : 15 €

Description

Dimensions : 14,40x21,70x0,90cm
Poids : 162g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2012
Reliure : in-8° broché
Pages : 110

Commentaire

Dans cette nouvelle étude, Sobhi Habchi a voulu montrer comment en poésie et par la poésie le poète peut devenir son propre mythe. Il s'agit d'une lecture comparée de trois seuls vers, ceux que nous a laissés une poétesse arabe qui a vécu au VIe siècle de notre ère. Dans toutes les sources ou les anthologies, aucune trace d'elle ou sur elle.
C'est à travers l'analyse et la réception de cette " œuvre " singulière que l'on peut comprendre comment l'être créateur, homme ou femme, parvient à se confondre avec son mythe qui fait partie de son propre projet créateur. Le réel vécu se transforme en imaginaire et celui-ci, à notre grand étonnement et pour notre bonheur, trouve dans l'écriture les figures (métaphores ou litotes) de l'amour, de liberté qui rejoignent le temps des mythes et des légendes dont l'homme a besoin pour son bonheur existentiel et son harmonie spirituelle.
Cette étude insiste sur le fait que toute logique poétique ne pourra jamais échapper à la logique de l'histoire, ni aux constantes éternelles de l'âme humaine qui est aussi le miroir même du corps.
Le lecteur est invité, à son tour, à méditer sur une leçon poétique qui traverse les âges et qui lui rappelle que la parole du poète est l'unique demeure de l'être qui sait qu'il faut vivre d'amour pour ne pas mourir.
Sobhi HABCHI est né au Liban en 1948, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète bilingue et comparatiste, Sobhi HABCHI, a déjà publié plusieurs recueils poétiques. Docteur d'État ès Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), il a dirigé, durant plus de dix ans en Sorbonne, à Paris III et à Paris IV, un séminaire de poétiques comparées : Orient-Occident.
Sobhi Habchi est actuellement chercheur au CNRS-CRAL [Centre de recherches sur les Arts et le Langage]-EHESS, à Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi consacre ses travaux aux poétiques comparées orientales et occidentales et mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Il a publié de nombreuses études scientifiques dont, Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004), Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011) et plusieurs recueils de poésies, dont Mourir à la place de Dieu (1997), Dans la demeure de l'Absent (2000), Cantiques inespérés (2011), Soif au pays des sources (2011), Aigle d'éternité suivi de Trois cantates (2012), Comme la brume sur une île (2012) et Cantate pour la paix en Europe (2012). Il publiera prochainement un ouvrage sur le visionnaire libano-américain : Gibran, Poète, Peintre, Prophète.