Au-delà des Marches

Anthologie de poèmes hindis, traduits et annotés par Marguerite Alpe-Roussel et Achyut S. Apté

Auteur : RANADE (R. D.)

ISBN : 978-2-7200-0479-7
Prix : 25 €

Description

IV-290 pages
Dimensions : 22x14cm
Poids : 476g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1962
Reliure : in-8° rel., portrait
Preface de : Dr S. Radhakrishnan

Commentaire

Le professeur fit un homme totalement voué à la poursuite de l'Absolu. Pour lui, la philosophie ne fut jamais un simple exercice de l'esprit, mais au contraire une quête de la Sagesse, et une forme de consécration.
Voici, présenté au public français un livre sans doute unique dans notre histoire déjà longue et riche de traductions de textes hindous. Qu'un hindou interprète pour nous les grandes voix spirituelles de son peuple n'est déjà pas si commun, mais que son livre soit traduit dans notre langue en Inde même et que l'édition française en soit imprimée sur des presses indiennes, plus habituées au Marathe qu'a la langue de Pascal, voila qui est proprement admirable.
R. D. Ranadé, qui composa avec amour cette anthologie commentée de textes spirituels hindis, doit être regardé comme un des plus authentiques spiritualistes de l'Inde moderne. Voila qui nous change de ces auto prophètes venus naguère et encore dans le frou-frou de leur robe safran, nous "révéler" un hindouisme a la mesure des barbares que nous ne pouvions qu'être et qui se réduisait a un théosophisme un peu plus exotiques que les autres.
Avec Ranade c'est l'Inde vraie qui nous parle : l'Inde des chercheurs de connaissance, des pandits, Ranade fut recteur de l'Universite d'Allahabad, l'Inde surtout des mystiques, car ignorant les routes faciles des Amériques, c'est en un petit village perdu du pays Marathe qu'il se retira avec Dieu, et mourut en 1957. Comme caché tout à la fois et révélé par les arbres de son dernier village, Ranade trop humble pour parler en son nom s'efface derrière les grands mystiques de l'Inde hindie. Mais c'est en lui qu'il a redécouvert Kabir et les autres, et parce que son expérience coïncidait avec la leur il a préféré les laisser nous parler directement.
Ce n'est pas un livre facile, c'est un livre vrai.
La photographie présentée au dos de cette jaquette illustre d'émouvante façon le texte de la page 258 : "Son costume était très simple, à la mode de l'Inde du sud ou du pays marathe … le dhoti, la tunique et la coiffure de son pays. ...

Sommaire


Préface — Introduction : Regards sur le mysticisme — Avant-propos.

Poèmes : I. Encouragement à la vie spirituelle. — II. Préparation morale. — III. Relations entre les saints et Dieu. — IV. Le pèlerinage. — V. La plus haute ascension.

Hommage à R. D. Ranadé. — Appendice