Beyrouth et ses urbanistes

une ville en plans (1946-1975)

Auteur : VERDEIL (E.)
Collection : Institut Français du Proche-Orient, CP
Tome : 29
ISBN : 978-2-35159-162-8
Prix : 37 €

Description

Poids : 950
Lieu de parution : Beyrouth
Année de parution : 2010
Reliure : broché
Pages : 398

Commentaire

Cet ouvrage présente l'histoire de l'urbanisme de Beyrouth entre la période de l'indépendance et le début de la guerre civile libanaise. Il met l'accent sur l'ambitieuse présidence réformiste de Fouad Chéhab, moment fondateur de la construction de l'État au Liban, souvent invoquée, admirée, regrettée, parfois aussi décriée pour ses échecs et ses ambitions déçues, notamment dans le domaine social et urbanistique. Cette période mérite d'être analysée pour elle-même plutôt que comme un âge d'or, une parenthèse ou la cause des malheurs qui l'ont suivi. L'urbanisme fut une des utopies de l'époque. Ce livre s'efforce de restituer l'originalité de cette période dans un cadre plus large, celui de l'urbanisme dans les pays arabes accédant à l'indépendance. Il insiste sur la dimension politique des projets urbains et sur leur contribution à la construction d'un État moderne, garant du développement. Ces plans firent face à l'opposition de forces sociales multiples, allant des habitants mal logés aux spéculateurs fonciers. Il en résulta de nombreux renoncements : Beyrouth est largement restée, à cette époque, une ville en plans. Une place privilégiée est accordée aux professionnels de l'urbanisme, architectes et ingénieurs, qui se reconnurent et s'investirent dans ce projet mais l'infléchirent aussi par leurs conceptions modernistes et élitistes. Face aux experts français, comme le Père Lebret ou Michel Écochard, les professionnels libanais s'imposèrent dans les administrations et les conseils et prirent en charge la conception des plans et leur réalisation. Ils construisirent un imaginaire aménageur qui perdura par delà le temps de la guerre pour hanter les projets et contre-projets de la reconstruction.
L'auteur : Eric Verdeil est géographe, chercheur au CNRS (Laboratoire Environnement Ville Société) et membre du Comité directeur de la revue Geocarrefour. Il a vécu plusieurs années au Liban lors de la préparation de cet ouvrage.

Sommaire

Extrait du sommaire : Introduction —
L'urbanisme du Mandat français: ruptures et continuités —
L'État libanais et l'urbanisme au temps de l'indépendance —
La présidence de Fouad Chéhab: une nouvelle donne —
Beyrouth dans les plans de l'IRFED et d'Écochard —
Les urbanistes libanais face aux réformes chéhabistes et aux experts étrangers —
La banlieue sud-ouest, un laboratoire de l'urbanisme beyrouthin. —
Centre-ville et construction nationale —
Ingénieurs et architectes : l'urbanisme comme ressource professionnelle. —
L'aménagement urbain : enjeux techniques et idéologiques. —
Contre ou à la rencontre des intérêts privés ? —
L'État et l'urbanisme à la veille de la guerre civile —
Conclusion : des enjeux de l'histoire de l'urbanisme libanais —
Bibliographie  

Sommaire détaillé