Bostra (supplément) et la plaine de la Nuqrah.

Inscriptions grecques et latines de la Syrie tome XIII, fasc. 2

Auteur : SARTRE (M.)
Collection : Bibliothèque archéologique et historique (BAH)
Tome : 194
ISBN : 978-2-35159-183-3
Prix : 76 €

Description

Avec la collaboration d'Annie Sartre-Fauriat. Ouvrage publié avec le concours du ministère des Affaires étrangères et européennes (DGMDP) et du Centre national de la recherche scientifique (UMIFRE 6, USR 3135).
Poids : 1660
Lieu de parution : Beyrouth
Année de parution : 2011
Reliure : broché
Pages : 375

Commentaire

La vaste plaine qui s'étend du nord au sud de la bordure du Lejà à la frontière syro-jordanienne et d'ouest en est de Dera' aux premières pentes du Jebel al-'Arab a livré à l'exploration épigraphique un riche corpus d'inscriptions grecques et latines. Le présent volume regroupe en réalité deux ensembles. En premier lieu, il apporte corrections et suppléments au corpus de Bostra publié en 1982 : plusieurs textes difficiles ou importants ont fait l'objet de commentaires et de corrections de la part de divers savants, mais, surtout, le développement important des fouilles dans la ville a fait apparaître un grand nombre d'inscriptions nouvelles. En second lieu, ce volume présente les inscriptions grecques et latines trouvées dans les villages de la plaine, mettant ainsi en évidence la complexité de la situation politique et administrative. En effet, non seulement cette plaine a été partagée, sous la domination romaine, entre la province de Syrie au nord et celle d'Arabie au sud - du moins jusqu'au début du IIIe siècle -, mais elle s'est trouvée divisée entre quatre cités grecques (poleis) situées sur ses bordures, Bostra, Canatha, Adraha et Dionysias. Si la derniére ne semble pas s'étendre très loin à l'ouest, en revanche, les territoires civiques des trois premiéres se rencontrent vers le milieu de la plaine, dans la région de Jîzeh et de Museifireh. Les textes rassemblés ici contribuent de façon décisive à écrire l'histoire de ce secteur du Haurân.
The broad plain which exists between the edge of Leja to the Syro-Jordanian border, from Dera' to the first slopes of the Jebel al-'Arab is rich in Greek and Latin inscriptions. The volume of the corpus presented here gathers two complementary elements. First, we give some corrections and supplements to the corpus of Bostra, published in 1982; some difficult and important texts have been improved or commented by scholars since the first publication, and many new one have been found during the excavations made in the town since thirty years. Second, we publish here all the Greek and Latin inscriptions found in the villages of the district, showing the complexity of its administrative and political organization. The Nuqrah plain was divided between the Roman provinces of Syria (North) and Arabia (South) until the beginning of the third century. It was also shared by four Greek cities (poleis) situated on the fringes of the plain, Bostra, Canatha, Adraha and Dionysias. The territory of the last one was not extended to the West, but the borders of three of them meet in the middle of the plain, near Ji?zeh and Mus?eifireh. The gathered texts bring many new informations about the history of the ancient Haurân.

Sommaire

Sommaire détaillé

Extrait du sommaire : Introduction —
Avertissement —
Transcription de l'arabe en caractères latins —
Bostra (Bosrà) —
Deir (Sud) —
Sebsebeh —
Smeij / Deir Smeij —
Kirift —
Deir (Nord) —
Gharz —
Museifireh —
Jubeib —
Umm al-Khuleif (Deir Umm al-Walad) —
Bibliographie —
Index des mots grecs —
Index des mots latins —
Index général