Cantiques inespérés

Postface de Pierre Brunel : Le regard en avant. Troisième édition revue et corrigée

Auteur : HABCHI (Sobhi)
Collection : Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques
ISBN : 978-2-7200-1172-6
Prix : 25 €

Description

Dimensions : 22x14,50x2cm
Poids : 360g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2014
Reliure : in-8° broché
Pages : 262

Commentaire

« L'amant, dans les Cantiques Inespérés, connaît les incessants retours de la vague et, comme la mer à midi, il brûle de se donner sans fin au feu.
Pour Sobhi Habchi, écrire n'est pas regarder en arrière, mais « effacer le temps maudit » Il n'est nul besoin pour lui de descendre dans l'Hadès à la recherche d'une Eurydice perdue, nul besoin d'un autre voyage que celui-ci  : Quand je voyage en toi / je récolte toutes les fleurs de ma peine. Et ce voyage-là « vaut tous les voyages de la terre et du ciel » Le pèlerinage de l'amour se confond avec l'amour même, en amour lui-même lavé de toute prétendue connaissance antérieure de l'amour : un « Amour inédit  ».
Cantiques inespérés : une façon brûlante de vivre l'amour comme il n'a jamais été vécu, de le chanter d'une manière volcanique et douce à la fois comme il n'a jamais été chanté », écrit Pierre Brunel dans sa postface.

Professeur de littérature générale et comparée à Paris-Sorbonne (Paris IV), Pierre Brunel est essayiste et critique. Il dirige, avec Daniel-Henri Pageaux, la Revue de Littérature Comparée.
Sobhi HABCHI est né au Liban en 1948, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète bilingue et comparatiste, Sobhi HABCHI, a déjà publié plusieurs recueils poétiques. Docteur d'État ès Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), il a dirigé, durant plus de dix ans en Sorbonne, à Paris III et à Paris IV, un séminaire de poétiques comparées : Orient-Occident.
Sobhi Habchi est actuellement chercheur au CNRS-CRAL [Centre de recherches sur les Arts et le Langage]-EHESS, à Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi consacre ses travaux aux poétiques comparées orientales et occidentales et mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Il a publié de nombreuses études scientifiques dont, Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004), Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011) et plusieurs recueils de poésies, dont Mourir à la place de Dieu (1997), Dans la demeure de l'Absent (2000) et Soif au pays des sources (2011). Il publiera bientôt un ouvrage sur le visionnaire libano-américain : Gibran, Poète, Peintre, Prophète.