Comment discriminer le spectateur du spectacle ? Drg-Drçya-Viveka

Auteurs : SAUTON (Marcel) , MASSON-OURSEL (P.), SIDDHESWARANANDA (Swâmi)
Collection : Vandé Mâtaram
Volume : 4
ISBN : 978-2-7200-1125-2
Prix : 16 €

Description

traduction par M. Sauton selon la version anglaise du Swami Nikhilânanda. Avant-propos du Swami Siddhèswarânanda de l'Ordre de Râmakrischna pour servir d'introduction à d'introduction à l'étude des ouvrages védantiques.
Vandé Mâtaram : Collection publiée sous la haute direction de Swâmi Siddhéswarânanda, de l’ordre de Râmakrishna avec la collaboration de M. Sauton et de M. J. Du Plessis de Grenédan.
2+LXXVIII-88 pages
Dimensions : 21,50 x 13,50 x 0,90cm
Poids : 216g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1945
Réimpression : 2016
Reliure : in-8° broché
Pages : 168
Preface de : Masson-Oursel (M. P.) , Swami Siddhèswarânanda
Traduit par : SAUTON (M.), NIKHILÂNANDA (Swami)
Traduit du : anglais

Commentaire

Le Drg-Drçya-Viveka est attribué à Shankarâchârya comme le Viveka-cuda-mani.Ce manuel est un classique de la philosophie védantique. Les 46 versets du Drig-Driçya-Viveka constituent une méthode d'investigation qui a pour fin de distinguer le Spectateur du Spectacle. Cette discrimination est d'une importance capitale, si l'on désire aborder avec fruit les hautes études védantiques. L'ouvrage comporte également une introduction complète au sujet du Védanta.Quiconque lira en notre langue ce texte très serré, mais d'autant plus précis, saura comment la discrimination entre " Spectacle et Spectateur " apporte, selon la philisophie védique, la clé du salut. P. Masson-Oursel Adi Shankarâchârya, est considéré comme l'un des plus grands maîtres spirituels de l'hindouisme, philosophe, réformateur, et commentateur le plus connu des textes liés au Vedânta et des Upanisad principales. Il fut vénéré pour son immense érudition, ses qualités de coeur, sa probité, sa sagesse.Le Swami Nikhilânanda (1895-1973) fut un disciple direct de la Sainte Mère Sri Sarada Devi. Ordonné moine de l'ordre de Ramakrishna en 1924, il a passé plusieurs années dans un monastère de l'Himalaya où il fit une étude sur l'hindouisme et d'autres systèmes de la philosophie et de la religion. Envoyé en Amérique, en 1931, il fonde le centre de Ramakrishna-Vivekananda de New York dont il sera le chef spirituel jusqu'à sa mort.

Swâmi Siddhéswarânanda (1897-1957), communément appelé Gopal Maharaj, était un moine respecté de la Mission Ramakrishna, initié par Swami Brahmananda. Il avait une grande admiration pour Sri Ramana Maharshi.
Désigné par la Mission Râmakrishna pour représenter la spiritualité indienne en France, il fonde l'ashram Râmakrishna à Gretz (Centre Védantique Ramakrishna), en 1948. Il répand le message du Vedanta en langue française et devient connu en France par ses conférences et ses écrits.

Sommaire

~ Préface par le Pr P. Masson-Oursel.

~ Avant-propos servant d'introduction à l'étude des ouvages védantiques, par le Swami Siddhèswarânanda de l'Ordre de Râmakrischna : 1ère part. Le développement de la pensée hindoue. — 2ème part. L'ontologie selon le vedanta — 3ème part. Les principaux concepts du vedanta.

~ Comment discriminer le Spectateur du Spectacle (versets I à XLVI).

~ Appendice n°1, Préface à l'édition originale, par Mr V. Subrahmanya Iyer.
~ Appendice n°2, Introduction à l'édition originale, par le Swami Nikhilânanda de l'Ordre de Ramakrichna.

~ Note relative à la prononciation des mots sankrits.

~ Glossaire des mots sankrits employés dans le présent ouvrage