Devant les Portes des mots

Auteur : HABCHI (Sobhi)
Collection : Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques
ISBN : 978-2-7200-1192-4
Prix : 20 €

Description

Dimensions : 14x22x1,1cm
Poids : 197g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2013
Reliure : in-8° broché
Pages : 168

Commentaire

Dans les quinze cahiers, ou suites, qui constituent ce nouveau recueil de Sobhi Habchi, la méditation poétique compose et recompose un va-et-vient entre l'Histoire et la légende, entre le réel qui tue et l'imaginaire rêvé.
Dans ce « paradis de poussière », l'acte poétique dénonce la fausse condition de l'homme et dit « haltes aux villes qui marchandent leurs rêves ». Mais on entend aussi les cris de l'amour qui transcende ses états passagers. L'acte d'amour se change alors en une échelle sainte pour venger le corps meurtri, ou rendre plus agréable le voyage entre « le belvédère de l'Histoire » et « la prison de Dieu ».
Ainsi les métamorphoses du désir amoureux, les blâmes des hommes et des dieux aident le poète à rendre diverses ses visions comme autant de variations musicales. Par là, il gagne le pari de la poésie comme chant qui jaillit des profondeurs.
Sobhi HABCHI est né au Liban en 1948, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète bilingue et comparatiste, Sobhi HABCHI, a déjà publié plusieurs recueils poétiques. Docteur d'État ès Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), il a dirigé, durant plus de dix ans en Sorbonne, à Paris III et à Paris IV, un séminaire de poétiques comparées : Orient-Occident.
Sobhi Habchi est actuellement chercheur au CNRS-CRAL [Centre de recherches sur les Arts et le Langage]-EHESS, à Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi consacre ses travaux aux poétiques comparées orientales et occidentales et mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Il a publié de nombreuses études scientifiques dont, Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004), Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011) et plusieurs recueils de poésies, dont Mourir à la place de Dieu (1997), Dans la demeure de l'Absent (2000), Cantiques inespérés (2011), Soif au pays des sources (2011), Aigle d'éternité suivi de Trois cantates (2012), Comme la brume sur une île (2012), Les saisons de la grâce (2012), et Cantate pour la paix en Europe (2012). Il publiera prochainement un ouvrage sur le visionnaire libano-américain : Gibran, Poète, Peintre, Prophète.