Etude sur le Mahâvairocana-Sûtra (Dainichikyô)

avec la traduction commentée du premier chapitre

Auteur : TAJIMA (R.)

ISBN : 2-7200-1084-7

Attention : Ce livre est non-coupé

Prix : 46 €

Description

VIII-186 pages, 12 feuillets non chiffrés pour l'index sino-japonais, III pages, 4 planches, reproduction du texte chinois et 14 planches pour la reproduction du texte tibétain
Dimensions : 17,50 x 23 x 1,3 cm
Poids : 360g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1936
Réimpression : 1992
Reliure : in-4° broché
Pages : 209

Commentaire

Le Mahâvairocana-Sûtra est un texte fondamental de l'ésotérisme bouddhique.
En ce qui concerne le bouddhisme ésotérique, les rares textes publiés en Europe appartiennent principalement à "l'ésotérisme mélangé"; mais les livres sacrés, commentaires et traités de "l'ésotérisme pur", demeurent à peu près inconnus du monde occidental. Le Dainichikyô est le plus représentatif de tous. Toute la doctrine de Kobô Daishi, le grand religieux qui fonda la secte Shingon, se déduit du Dainichikyô.
Ce livre établit par le détail la référence comparative pour le "Dainichikyôjyûshinbon zôkanryôyaku", et éclaire la différence des articles et des dispositions, l'analyse des mots et les divergences de traduction. Cet ouvrage est un guide essentiel pour la recherche fondamentale du Mahâvairocana-Sûtra qui demeure inchangée à ce jour.

Tajima Ryujun (1892-1957) est un savant du bouddhisme japonais et un religieux de grade élevé (Daïsôjô) de l'école Buzan de la secte Shingon. Il fut le pionnier qui présenta en France les enseignements de Kôbô-Daïshi, Kûkaï (774-835), le fondateur du Shingon. Il a laissé d'excellentes recherches sur le texte indien fondamental de l'ésotérisme du Shingon, le Daïnitchikyô, en comparant ensemble les traductions faites de ce texte en chinois et tibétain.
A l'été 1941, juste avant la guerre du Pacifique, Tajima Ryujun se rend aux États-Unis en tant que représentant du bouddhisme japonais pour plaider contre la guerre. En 1949, il succède au maître Hanayama Shinshô et devient le deuxième aumônier responsable de la prison de Sugamo alors sous le contrôle de l'armée américaine. Tajima Ryujun enseigne le bouddhisme aux prisonniers de guerre et se consacre en même temps à essayer de les sauver de leurs condamnations à mort. Aimé des prisonniers, il reçoit le surnom de " Père de Sugamo ".
Il préface le livre "Le testament du siècle" qui regroupe les testaments de sept cent un prisonniers de guerre. Les recettes de la vente de ce livre permirent de faire édifier la "Statue de l'amour" sur la place Maru-no-utchi, devant la gare de Tôkyô. Elle demeure toujours en place actuellement.
Biograpie complète (pdf 92Ko)

Sommaire

Avant-propos

Introduction : Les antécédents du bouddhisme ésotérique - L'ésotérisme du Shingon. - Le Dainichikyô et sa place dans les Ecritures ésotériques. - Plan du Dainichikyô - Les idées essentielles du Dainichikyô - Le Dainichikyô en Europe - Le Shingon et son canon - Les deux grands Mandalas - Les traditions relatives aux patriarches du Shingon. - Développements ultérieurs de la secte Shingon; ses deux branches, le Kogi et le Shingi

~ Partie I. Etude générale sur le Dainichikyô : Le titre du Dainichikyô - Les trois sources prétendues du Dainichikyô. - Les origines légendaires du Dainichikyô. - Les traductions chinoises du Dainichikyô. - La version tibétaine du Dainichikyô - Le personnage qui est censé prêcher le Dainichikyô. - Lieu de la prédication. -Circonstances de la prédication - La signification du nom de Dainichi (Mahâvairocana). - Les rapports entre Sâkyamuni et Mahâvairocana.
~ Partie II. Traduction du premier chapitre du Dainichikyô : L'accès à la discipline du Shingon installe l'être dans le coeur du Bodhi, traduction annotée d'après le commentaire chinois.
~ Partie III. Analyse doctrinale du premier chapitre : Le titre de ce chapitre - Analyse générale du chapitre - La triple formule - La Bodhi et la Connaissance omnisciente. - Les trois Kalpas - Les Dix Terres - Les six Non-Craintes. - Schéma doctrinal du premier chapitre.
~ Partie II. Résumé des chapitres II et suivants : Des accessoires et des mantra nécessaires à l'accès au mandala - De la suppression des obstacles - Le magasin des mantra courants - La siddhi mondaine - La manifestation de la siddhi - L'accomplissement de la siddhi - La pratique des mandala en faisant tourner la roue des syllabes - Les mudrâ mystiques - La roue des syllabes - Le mandala ésotérique - La méthode d'accès au mandala ésotérique- L'accès à l'état de mandala ésotérique - Les huit mudrâ ésotériques - Les observances prescrites à ceux qui pratiquent les vidyâ - La vraie sagesse de l'âcârya - La disposition des aksara - L'observance des siksâpada comme moyen - Expliquant la production des cent syllabes- Effet qui correspond aux cent syllabes - L'accomplissement de l'état des cent syllabes - De l'entretien de la siddhi acquise par les cent syllabes - La méthode des cent syllabes - Expliquant la nature de bodhi - Le triple samaya - Explication du terme "Tathâgata" - De la façon de célébrer le homa mondain et extra-mondain - Le samâdhi de la divinité - Le samâdhi sans caractère particulier - La récitation mondaine et extra-mondaine - La transmission.

Bibliographie : Mahâvairocana-sûtra : Documents chinois - Documents japonais - documents tibétains - Les doctrines Shingon : Ouvrages chinois - Ouvrages japonais - Ouvrages en français.

Appendices : Reproduction du texte chinois du premier chapitre du Sûtra - Reproduction du texte tibetain du premier chapitre du Sûtra. - Indice : Index des matières - Index sanskrit - Index tibétain - Index sino-japonais.


x
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour son fonctionnement optimal et pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et paramétrer. OK