Gibran Khalil Gibran, poète, peintre, prophète

Poétique et esthétique comparées. Blake, Nietzsche, Rodin, Carrière, Hugo.

Auteur : HABCHI (Sobhi)
Collection : Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques
Volume : 56
ISBN : 978-2-7200-1207-5
Prix : 38 €

Description

Dimensions : 17 x 24 x 2 cm
Poids : 710 gr
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2020
Reliure : in-8° broché
Pages : 326

Commentaire

Ce livre n’est, en aucun cas, une publication qui vient s’ajouter à l’immense bibliographie suscitée par la vie et l’œuvre de Gibran : il se veut une nouvelle démarche, une approche neuve dans les études sur Gibran. Poète ouvert aux questions d'esthétique et aux problèmes de la création poétique, ayant vécu en Orient et en Occident, Sobhi Habchi, en critique et comparatiste objectif, a souhaité dresser un état des lieux des études consacrées à l'auteur du Prophète depuis 1931 jusqu'à 2020. Dans un esprit humaniste, il apporte enfin un éclairage nouveau sur Gibran en tant que poète et peintre, mais aussi comme prophète, au sens poétique et visionnaire du mot. Dans l'ensemble des six chapitres comme dans la préface et les conclusions, Sobhi Habchi montre comment l'acte poétique chez Gibran est indissociable de l'acte artistique - la peinture en l'occurrence - et comment l'engagement libre fait de cette somme poétique et picturale une œuvre fondatrice en arabe comme en anglais. En arabe d'abord, pour éveiller la conscience de l'homme à sa perfection dans un Orient absent ou sombrant dans la mort spirituelle. En anglais ensuite, pour devenir avec son chef-d'œuvre Le Prophète, traduit en 115 langues différentes, l'auteur du deuxième bestseller après la Bible et l'œuvre la plus vendue dans le monde avec celles de Lao Tseu et de Shakespeare. Le fond du travail que présente ici Sobhi Habchi se concentre sur les sources inspiratrices de Gibran à la fois en poésie et en peinture. D'où les comparaisons et les parallélismes entre Gibran et Blake, Gibran et Eugène Carrière, Gibran et Rodin, mais aussi entre Gibran et la figure prophétique du Christ et la voix révoltée de Nietzsche sans oublier Victor Hugo ; ou encore entre le lyrisme romantique porteur de tous les symboles créateurs et les dangers de tout obscurantisme religieux. De là, dans un livre riche aussi par sa documentation et ses illustrations, Sobhi Habchi invite les lecteurs de l'Orient et de l'Occident à une nouvelle découverte de Gibran, esprit visionnaire libano-arnéricain qui, par une œuvre multiple. a enrichi, au nom de la dignité de l'homme, la civilisation poétique et artistique de notre culture universelle.

Commentaire

Ancien chercheur au CNRS (CRAL), ancien chargé de cours à la Sorbonne, et ancien membre de la Société Asiatique de Paris et de la Société Française de littérature comparée, Sobhi HABCHI a publié plusieurs recueils poétiques, de nombreuses études et essais critiques dont Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004),  Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011), Des lyres et des voix (2013), Les Souffles de l’aurore de Sanchuniathon de Béryte à Gibran (2017).1I a publié aussi plusieurs recueils de poésies: Âge de guerre et autres thrènes (1997), Cantiques inespérés (2011), Soif au pays des sources (2011), Aigle d’éternité (2012), Les saisons de la grâce (20/2), Les Annales de l’âme et du corps (2013), Entre la nuit et la source (2013), Sur le chemin de haute solitude (2014), Cavalier de l’aurore au pays de la nuit et L’absolu habite sa nostalgie (2016). Et en 2018 trois recueils: Pour moins mourir, Mourir à la place de Dieu, ainsi qu’une nouvelle édition de sa Cantate pour la paix en Europe.

Sommaire

 

 


x
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour son fonctionnement optimal et pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et paramétrer. OK