Grammaire japonaise systématique 2. Les expressions verbales et les expressions de la politesse

Auteur : SHIMAMORI (Reïko)

ISBN : 2-7200-1134-7
Prix : 42 €

Description

Publié avec la participation de la Fondation du Japon et de la Fondation de France.
III-384 pages
Dimensions : 16 x 23,50 x 2,50 cm
Poids : 620g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2001
Réimpression : 2004
Reliure : in-8° broché
Pages : 387

Commentaire

Ce volume est essentiel pour approfondir la connaissance grammaticale et, par l'étude des expressions japonaises, pénétrer au plus profond de la culture et de l'esprit japonais dans toutes ses nuances avec le respect de la hiérarchie plus ou moins systématique : respect général, familial, ou vis-à-vis des étrangers, et comportement hiérarchique déférent, égalitaire ou supérieur."Dans le premier volume de notre Grammaire Japonaise Systématique, nous avons abordé essentiellement l'organisation de la phrase simple et complexe, avec autant que possible des précisions sur le choix des particules et sur les différences de sens existant entre des phrases semblables. Nous nous sommes efforcée de montrer à nos lecteurs non seulement les règles grammaticales, mais aussi la manière dont les Japonais conçoivent le monde extérieur, laquelle se reflète nécessairement dans la construction des phrases.
C'est à dessein que nous avions laissé de côté tous les éléments concernant le système verbal, tels la voix, le temps, l'aspect, et les différentes expressions modales, y compris les expressions de la politesse qui occupent une place si importante dans la grammaire japonaise. Maintenant que nos lecteurs sont familiarisés avec la structure de la phrase japonaise, nous pouvons pénétrer dans le système verbal qui précise et enrichit la phrase en y ajoutant le point de vue du locuteur sur la réalité extérieure.
Nous allons traiter dans ce volume des différentes expressions verbales du japonais contemporain. Qu'appelle-t-on alors " expressions verbales "? Nous avons vu dans le premier volume (cf. p.3) que le japonais fait partie des langues agglutinantes et qu'un mot autonome (nom, verbe, etc.) peut être suivi de plusieurs mots fonctionnels qui le complètent et lui confèrent différents sens grammaticaux. L'ensemble ainsi constitué forme un seul syntagme, verbal ou nominal en fonction de la catégorie du mot qui est le noyau de cet ensemble.
L'objet de notre étude ici sera le syntagme verbal, constitué autour d'un verbe. Ce que nous appelons " syntagme verbal " ne correspond pas exactement à ce qu'on dénomme bunsetsu dans la grammaire scolaire actuellement en vigueur au Japon. Nous incluons dans le présent travail non seulement les syntagmes formés par un verbe et un ou plusieurs suffixes fonctionnels (jodôshi), mais aussi les syntagmes composés d'un verbe et d'autres verbes auxiliaires (ex. V-te iru, V-te shimau, ...), ou d'un verbe suivi de différentes expressions ayant un seul sens grammatical (ex. ka mo shirenai [conjectural], koto ga dekiru [potentiel], ...).
Comme dans le premier volume, nous avons mis en parallèle différents outils grammaticaux de fonction semblable. Par leur comparaison, les similitudes et différences seront mises en lumière. Les étudiants pourront alors choisir un outil approprié à chaque contexte afin de construire une phrase correcte et la plus naturelle possible.
Nous avons adopté dans ce volume une approche théorique de la grammaire japonaise avec une terminologie spécifique, ce qui pourrait gêner certains lecteurs. Notre objectif est de donner à nos lecteurs non seulement les moyens de comprendre et de construire les phrases japonaises, mais aussi une connaissance approfondie de la langue elle-même. Les lecteurs pourront sauter les passages théoriques pour ne lire que les passages pratiques. Les débutants de la langue japonaise pourront sélectionner les parties qui les intéressent et qui sont de leur niveau; ils pourront revenir sur les détails au fur et à mesure de l'avancement de leurs études. Le texte est unique, son approche est multiple.
Cette étude est certes fondée sur nos réflexions théoriques sur des faits linguistiques, elle ne se veut néanmoins pas un travail purement linguistique. Les théories linguistiques nous ont permis de voir la langue d'une manière objective, mais nous n'avons pas perdu de vue la motivation initiale de ce travail : d'aider tous ceux qui désirent comprendre la langue japonaise en profondeur en leur donnant des outils et des connaissances nécessaires.
Cette étude montrera comment le locuteur perçoit l'objet de description, et donne sa propre appréciation. C'est le côté plutôt subjectif de la langue où se reflète la vision du monde du peuple japonais, qui est sensiblement différente de celle des Occidentaux. L'étude d'une langue étrangère ne se limite pas à l'apprentissage des règles grammaticales et du vocabulaire pour construire des phrases grammaticalement correctes; il faut aller au-delà de la justesse des phrases produites pour atteindre le niveau de la composition des phrases " naturelles ". Pour cela, il importe de comprendre la conception du monde, le raisonnement et le sentiment du locuteur natif. Nous essayons de montrer à nos lecteurs cette partie cachée derrière les règles grammaticales, qui constitue l'essence même de la langue japonaise..."Reïko SHIMAMORI, linguiste spécialisée en grammaire japonaise, est Maître de conférences HDR. Elle a débuté sa carrière à l'Université Paris VII, puis a enseigné en parallèle, pendant plus de trente ans, à l'Ecole Centrale de Lyon et à l'Université Lyon III dont elle fut le chef du département de Japonais de 1988 à 1995. Mme SHIMAMORI fut aussi, durant quelques années, chargée de cours à l'Université de Genève et l'École Normale Supérieure de Lyon. Actuellement elle enseigne toujours à l'Université de Lyon III.

Sommaire

Chap. I. La voix : La " voix " en japonais — Le passif : Construction de la forme passive - Etudes syntaxiques de la phrase passive - Le passif du point de vue sémantique - Passif grammatical et passif lexicalisé (ou quasi-passif) - Le passif, la " spontanéité " et le potentiel - Conclusion: la notion du " passif" en japonais — Le factitif  : Construction de la forme factitive - Etudes syntaxiques de la phrase factitive - Valeurs sémantiques du factitif V-te morau  : le bénéfactif au sens factitif - Factitif grammatical et factitif lexicalisé — La classification des verbes japonais.

Chap. II. Le temps : Le temps en japonais — Construction de la forme du passé : Cas des verbes - Cas des mots de qualité - Cas du prédicat nominal — Les valeurs de la forme du passé : Les valeurs de la forme du passé dans la proposition principale - Les valeurs de la forme du passé dans la proposition subordonnée.

Chap. III. L’aspect : L'aspect en Japonais — Aspect principal  : opposition V / V-te iru : Différentes valeurs de la forme d'état : V-te iru - Valeur essentielle de la forme d'état: V-te iru - Superposition des valeurs temporelles et aspectuelle — Aspect secondaire : V1 - V2 - V1-te V2.

Chap. IV. Le mode et la modalité : Le mode et la modalité en japonais — Mode  : Interrogatif - Impératif — Modalité  : Négatif - Conjectural - Modalité de " relation " - Modalité des sentiments - Potentiel Volitif - Modalité bénéfactive - Modalité explicative - Autres expressions modales.

Chap. V. Les expressions de la politesse  : Politesse énonciative et politesse référentielle— Politesse énonciative : Registre familier ou neutre - Registre poli - Registre déférent - Récapitulation de la politesse énonciative. — Politesse référentielle : Honorifique du sujet - Honorifique du non-sujet — Politesse au niveau des noms, des mots de qualité, des adverbes et des expressions de salutations — Politesse du point de vue pragmatique : la notion du " territoire " et la politesse — Regard sur la conception de la relation interpersonnelle dans la culture japonaise  : La relation verticale - La relation horizontale - Relation primaire et relation secondaire: rapport existant entre l'axe vertical et l'axe horizontal - Conception de la relation interpersonnelle.