L'histoire par les noms. Histoire et onomastique

de la Palmyrène à la Haute Mésopotamie romaines

Auteur : YON (J.-B.)
Collection : Bibliothèque archéologique et historique (BAH)
Tome : 212
ISBN : 978-2-35159-742-2
Prix : 60 €

Description

Illustrations, cartes et index.
Poids : 1124
Lieu de parution : Beyrouth, Presses de l'Ifpo
Année de parution : 2018
Reliure : broché
Pages : 296

Commentaire

Cette série d'études a pour ambition de synthétiser nos connaissances sur l'onomastique de la zone s'étendant entre la Palmyrène et la Haute Mésopotamie à l'époque romaine. L'étude des «paysages» onomastiques locaux se fait dans une région où sur un substrat araméen partout présent, les apports successifs d'éléments grecs, latins, voire iraniens ou babyloniens se sont surimposés dans des proportions et des conditions qui varient dans l'espace et le temps. Les zones rurales ou steppiques de Palmyrène ou de Cyrrhestique voisinent avec des cités grecques fondées par les rois macédoniens à Doura ou Zeugma, aussi bien qu'avec des villes dont les racines sémitiques sont plus présentes, à Hiérapolis ou Édesse. Le point de départ de la réflexion a été la documentation exceptionnelle qui concerne les troupes palmyréniennes de l'armée romaine en garnison à Doura Europos : elle donne les noms de plus de mille individus. En comparant cette documentation avec celle de la diaspora palmyrénienne, avec l'onomastique palmyrénienne et celle des espaces voisins, à Doura Europos et le long de l'Euphrate, de la Commagène à la Mésopotamie, l'ouvrage vise à examiner les différents types onomastiques en tentant de les replacer dans leur contexte géographique et social et de proposer ainsi une histoire de la région.

The goal of this series of studies is to synthesize our knowledge of the onomastics of the area between the Palmyrene region and Upper Mesopotamia in Roman times. The study of local onomastic "landscapes" is done in a region where on an Aramaic substrate everywhere present, the successive contributions of Greek, Latin, even Iranian or Babylonian elements have been superimposed in proportions and conditions that vary in space and time. The rural or steppe areas of Palmyrene or Cyrrhestica border Greek cities founded by Macedonian kings in Doura or Zeugma, as well as cities with more Semitic roots in Hierapolis or Edessa. The starting point of the reflection was the exceptional documentation concerning the Palmyra troops of the Roman army in garrison at Dura Europos: it gives the names of more than a thousand individuals. By comparing this documentation with the Palmyra onomastics, that of the Palmyrene diaspora and that of the neighbouring areas, in Dura Europos and along the Euphrates, from Commagene to Mesopotamia, this book aims to examine the different onomastic types while trying to place them in their geographical and social context and thus to propose a history of the region.

Sommaire

Extrait du Sommaire : Chapitre 3. Onomastique externe de Palmyre : De Palmyre Au Tigre —
L’onomastique militaire palmyrénienne —
Excursus: Veaux, belettes et autres animaux —
Chapitre 2. De Palmyre à Doura : onomastique de La garnison «palmyrénienne» de Doura : La XX Cohors Palmyrenorum et L’origine des recrues —
L’onomastique de Doura  Europos parthe et romaine —
Chapitre 3. De la Cyrrhestique à la Mésopotamie : Zeugma, Cyrrhestique et Commagène —
De La Cyrrhestique au Tigre, onomastique externe, onomastique rurale —
Edesse et L’osrhoène parthe et romaine —
Épilogue et conclusion