La Bhagavad-Gîtâ

Traduction d'après Shrî Aurobindo. Texte français de Camille Rao et Jean Herbert, d'après quatrième édition définitive.

Auteur : AUROBINDO (Shrî )
Collection : Les Grands Maîtres spirituels dans l'Inde contemporaine
ISBN : 978-2-7200-0209-0
Prix : 11 €

Description

Nouveau tirage, reproduction photographique de l'édition de 1942.
Dimensions : 9,50 x 14 x 1,2 cm
Poids : 94g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1991
Reliure : in-16 broché
Pages : 184
Traduit par : Rao (Camille), Herbert (Jean )
Traduit du : anglais

Commentaire

Cette traduction diffère de la plupart des précédentes sur un point essentiel : elle donne l'interprétation, non de philologues, mais d'un philosophe ou plus exactement d'un sage.
Cette oeuvre, après des millénaires, constitue le réservoir de sagesse pratique auquel puise quotidiennement pour toutes leurs pensées et leurs actions, des millions d'hommes constituant le peuple le plus intensément religieux du monde. Ce texte n'est pas plus désuet pour eux que les Evangiles ne le sont pour les chrétiens. Ils y trouvent définie la ligne de conduite à suivre dans tous les problèmes.

Les deux ouvrages publiés en anglais par Sri Aurobindo "Essays on Gîtâ" sont considérés comme l'interprétation la plus complète, la plus synthétique et la plus profonde dont on dispose à ce jour. Cet ouvrage d'une lecture difficile a été présenté sous une forma abrégée et méthodique. Il nous a paru désirable d'en extraire le texte même de la Gîtâ pour le publier dans un petit format. Les traducteurs français se sont imposés une rigoureuse fidélité à la forme comme au fond du texte de Srî Aurobindo qui donne parfois plutôt une paraphrase, une re-création, qu'une traduction littérale.

La Bhagavad-Gîtâ, ou Bhagavadgîtâ (V-IIe siècle av. J.-C.) - ce terme sanskrit se traduit littéralement par "chant du Bienheureux" - est la partie centrale du poème épique Mahâbhârata : cette épopée de la mythologie hindoue, comparable à la Bible, relate la Grande Geste des Bhârata, descendants de Bhârat qui constitueraient le peuple indien d'aujourd'hui.
Le texte de la Bhagavad-Gîtâ est un des écrits fondamentaux de l'Hindouisme souvent considéré comme un "abrégé de toute la doctrine védique".
La Bhagavad-Gîtâ conte l'histoire de Krishna (8e avatar de Vishnou) et d'Arjuna, un prince guerrier en proie au doute devant la bataille qui risque d'entraîner la mort des membres de sa famille, les Pândava, qui se trouvent dans l'armée opposée. Le récit, constitué du dialogue entre Krishna et Arjuna, enseigne que même si tous les chemins diffèrent, leur but fondamental reste le même : réaliser le Brahman et échapper au cycle des renaissances à travers la réalisation du Soi.Aurobindo Ghose ou Sri Aurobindo (15 août 1872 - 5 décembre 1950) est un des fondateurs principaux du mouvement militant indépendantiste indien. Philosophe, poète et écrivain spiritualiste, il a développé une approche nouvelle du yoga, le yoga intégral. Selon sa doctrine, l'homme n'est aujourd'hui qu'à un niveau imparfait de son évolution ; il faut pour lui reconnaître que " l'homme est un être de transition ".
Fervent nationaliste, il est soupçonné d'avoir participé de près ou de loin à des attentats. Il reconnaît que sa philosophie spirituelle ne conduit pas à militer pour la non-violence comme celle de Gandhi. En 1910, il s'établit à Pondichéry pour se consacrer entièrement à ses recherches spirituelles et à ses oeuvres, avec sa collaboratrice, Mirra Alfassa, surnommée la " Mère ".

Autre traduction de la Bhagavad-Gîtâ, une traduction philologique : Bhagavad-Gita Trad. du sanskrit par S. Lévi et J. Stickney :

Sommaire

Note des traducteurs

Chap. I : Kurukshetra
Chap. II : Le credo du combattant aryen - Le yoga de la volonté intelligente
Chap. III : Les oeuvres et le sacrifice - Le déterminisme de la nature
Chap. IV : Possibilité et but de l'existence de l'Avatar - Le divin ouvrier - La signification du sacrifice
Chap. V : Renonciation aux oeuvres et yoga des oeuvres
Chap. VI : Le nirvâna et les oeuvres dans le monde
Chap. VII : Les deux natures - La synthèse de la dévotion et de la connaissance
Chap. VIII : Le divin suprême
Chap. IX : Les oeuvres, la dévotion et la connaissance
Chap. X : La parole suprême de la Gîtâ - Dieu en Son pouvoir de devenir
Chap. XI : Le temps, destructeur - Le double aspect
Chap. XII : La voie et le bhakta
Chap. XIII : Le champ et le connaissant du champ
Chap. XIV : Au dessus des gunas
Chap. XV : Les trois Purushas
Chap. XVI : Déva et Asura
Chap. XVII : Les gunas, la foi et les oeuvres
Chap. XVIII : Les gunas, le mental et les oeuvres - Svabhâva et svadharma - Vers le secret suprême - Le suprême secret

Glosaire