La crise idéologique (1203-1204) et répercussion sur la civilisation byzantine.

Auteur : DUJCEV (Ivan)

ISBN : 978-2-7200-0422-3
Prix : 8 €

Description

Cahiers de travaux et de conférences de l'Association des Amis de la 5e section, Ecole des Hautes Etudes vol. I Christianisme byzantin et archéologie chrétienne.Directeur d'études S. Dufrenne
Dimensions : 30x20,50cm
Poids : 170g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1976
Reliure : in-4 br.
Pages : 68

Commentaire

Ce Cahier de Travaux et de Conférences consacré au monde byzantino-slave, présente ici le texte des conférences qu'a prononcées I. Dujcev lors d'un séminaire de 1975.
L'exposé du Professeur I. Dujcev permet de comprendre les effets divers de l'effondrement politique et militaire de l'Empire byzantin pendant les deux dernières décennies du XIIe siècle et le début du XIIIe siècle, et surtout à la suite de la Quatrième Croisade (1203-1204). Il permet tout spécialement de saisir les répercussions de cet effondrement sur les fondements de l'institution impériale, sur la conception que se faisaient les Byzantins des réalités du pouvoir, au coeur même de l'oikouméné, sur l'idéologie impériale. On peut désormais nuancer la présentation essentielle, mais monolithique, offerte en 1938 par O. Treitinger, et envisager l'idéologie byzantine non seulement dans ses racines, au Bas Empire, et dans son épanouissement médio-byzantin, mais jusque dans son déclin.
Le Professeur I. Dujcev nous offre par ailleurs un thème de méditation qui doit inspirer nos études de l'art byzantin. Il nous propose en effet de saisir les reflets de la crise idéologique du XIle et du XIlIe siècles sur cet art. Il étudie en effet Ie phénomène d'une sorte d' "humanisation" de la conception de la Divinité, comme de la personne du souverain, et ses effets sur l'art du monde orthodoxe. A côté des réalités bien connues de permanence et de "renovatio", d'évolution des idées et de la conception religieuse, il faut désormais, pour expliquer ce que l'on peut considérer comme une sorte d'"humanisation" de l'art byzantin finissant, introduire l'influence de la crise de l'idéologie impériale, comme le propose ici le Professeur Ivan Dujcev.

Sommaire

Avant-propos

Texte des conférences prononcées au séminaire

Notes