La mort doit attendre

Postface de Michel BLAY

Auteur : HABCHI (Sobhi)
Collection : Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques
ISBN : 978-2-7200-1204-4
Prix : 20 €

Description

Dimensions : 22x14,50x1,20cm
Poids : 220g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2014
Reliure : in-8° broché
Pages : 160

Commentaire

Le titre étrange de ce nouveau recueil de Sobhi Habchi, écrit entre l'Orient et l'Occident, suggère avant tout une purification, un exercice spirituel qui s'enracine dans une sorte de catharsis individuelle et collective, compensation personnelle et cosmique à la fois dans laquelle la poésie tient lieu aussi d'une médecine de l'âme.
Dans l'ensemble des dix cahiers qui composent le présent recueil, le poète prête sa voix aux voix intérieures comme aux regards et visions qui deviennent des chants et des hymnes où le quotidien et l'éphémère ne sont que l'autre face de l'éternel. Ainsi, dans son essence, le poème reste l'expression d'une condition humaine qui doit regagner une part de sa divinité.
Sobhi Habchi, qui dénonce le mal et la laideur pour s'accrocher à l'amour et à l'amour de l'amour, ne cesse d'intriguer un grand nombre de ses lecteurs par de nouvelles sortes de correspondances et de paradoxes, par de cris de colère et d'indignations qui sont les hautes leçons données à l'homme par la vraie poésie.
Sobhi HABCHI est né au Liban en 1948, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète bilingue et comparatiste, Sobhi HABCHI, a déjà publié plusieurs recueils poétiques. Docteur d'État ès Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), il a dirigé, durant plus de dix ans en Sorbonne, à Paris III et à Paris IV, un séminaire de poétiques comparées : Orient-Occident.
Sobhi Habchi est actuellement chercheur au CNRS-CRAL [Centre de recherches sur les Arts et le Langage]-EHESS, à Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi consacre ses travaux aux poétiques comparées orientales et occidentales et mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Il a publié de nombreuses études dont Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004), Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011) et plusieurs recueils de poésies, dont Mourir à la place de Dieu (1997), Dans la demeure de l'Absent (2000), Cantiques inespérés (2011), Soif au pays des sources (2011), Aigle d'éternité suivi de Trois cantates (2012), Comme la brume sur une île (2012), Les saisons de la grâce (2012), Cantate pour la paix en Europe (2012), Devant les portes des mots (2013) et Les Annales de l'âme et du corps (2013), Entre la nuit et la source (2013), Sur le chemin de haute solitude (2014).