La vie littéraire dans l'Espagne musulmane sous les Muluk al-Tawa'if.

Auteur : BEN ABDESSELEM (A.)
Collection : Institut Français du Proche-Orient, PIFD
Tome : 189
Prix : 36 €

Description

Poids : 790
Lieu de parution : Damas
Année de parution : 2001
Reliure : broché
Pages : 412

Commentaire

Au début du Ve-XIe siècle, l'Espagne musulmane connut une grave crise politique qui aboutit à l'abolition du califat et au morcellement du pays en petits Etats souverains. Paradoxalement, cette situation, désastreuse politiquement, provoqua un essor culturel sans précédent, et poètes et prosateurs ne furent jamais aussi nombreux qu'à cette époque. La production littéraire fut exceptionnellement abondante et variée. Les Hispanos-Musulmans traitèrent tous les genres et tous les thèmes poétiques tout en réservant une place spéciale à la vie de plaisir et à la nature. Cependant les circonstances politiques voulurent que ce fût avant tout une poésie de cour vivant du mécénat. La prose fut dominée par l'emploi du sag' (prose rimée et rythmée) et par la passion qu'avaient les auteurs andalous pour le badï'. Leur souci majeur n'était pas la recherche de l'originalité. Ils voulaient avant tout rivaliser avec les Orientaux, sinon les surpasser. Dans une large mesure, ils y sont parvenus.