Laissez Vivre Mon Peuple!

Le Liban à L'O.N.U.

Auteur : TUENI (Ghassan)

ISBN : 2-7200-1026-X
Prix : 18 €

Description

XXIV-269 pages
Dimensions : 24x17cm
Poids : 560g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1984
Reliure : in-8° broché
Pages : 269
Preface de : Charles Hélou

Commentaire

LAISSEZ VIVRE MON PEUPLE ! est l'appel que le Liban lançait, comme un défi à la face du monde, quand le Conseil de Sécurité discutait en mars 1978, tout à la fois du sort de ce pays et de l'avenir de la paix au Moyen-Orient. Car si le Liban était déjà l'otage de la guerre des autres - israéliens, palestiniens, syriens, etc. - il risquait, et risque toujours de devenir aussi victime de leur paix.
Les discours de Ghassan Tueni - témoin du drame en sa qualité d'ambassadeur représentant permanent du Liban à l'O.N.U. de 1977 à 1982 - "traduisent une vision claire, cohérente, de la paix et de la coopération dans le monde... Ils définissent une politique du Liban d'hier, d'aujourd'hui, de demain. Et surtout ils défendent ce Liban de toujours - sa terre, ses habitants, ses traditions, ses espérances - avec une ferveur frémissante, une tendresse infinie". En decrivant ainsi dans sa préface l'oeuvre de doctrine de Ghassan Tuéni, M. Charles Hélou, ancien Président de la République Libanaise, signale l'intérêt tout particulier de la proposition - présentée comme discours de la fin - de "neutralité internationalisée", car garantie par une "force permanente de maintien de la paix".
Au-delà de sa valeur de témoignage, ce livre est un instrument de travail unique, non seulement parce qu'il retrace la démarche et les vicissitudes de la Question Libanaise dans son contexte de devenir arabe, mais aussi parce qu'il présente, groupées en annexes, toutes les résolutions du Conseil de Sécurité relatives à la question.Avant de se rendre en mission à l'O.N.U., Ghassan Tuéni (né en 1926) avait été depuis 1951, à diverses reprises, député, ministre, vice-président de la Chambre et vice-président du Conseil. Journaliste de métier, il dirige, depuis 1948, le quotidien AN-NAHAR. Diplômé de l'Université de Harvard (U.S.A.). Ghassan Tuéni a enfin enseigné, pendant plusieurs années, à Beyrouth, les Sciences Politiques.

Sommaire

Préface — Introduction

~ Partie I. Guerres et paix au Liban : Impératif moral et nécessité historique - Assemblée générale, 23 juin1982 — Pour que soit le Liban - Assemblée Générale, 5 octobre 1981 — Un pays aimé des dieux et des hommes - Assemblée Générale, 12 octobre 1978.

~ Partie II. Le destin frappe au sud : Laissez vivre mon peuple - Conseil de Sécurité, 17-19 mars 1978 — Le prix de la paix - Assemblée Générale, 21 avril 1978 — Les plaies de la terre - Conseil de Sécurité, 19 septembre 1978 — Rendez-nous notre terre - Conseil de Sécurité, 8 décembre 1978 — Crédibilité et pacification - Conseil de Sécurité, 19 janvier 1979 — L'agonie de la paix - Conseil de Sécurité, 31 mai 1979 — La terreur et le pardon - Conseil de Sécurité, 12 juin 1979 — Le rêve et le mirage - Conseil de Sécurité, 29 août 1979 — Otage de guerre et otage de la paix - Conseil de Sécurité, 19 décembre1979 — En quête de souveraineté - Conseil de Sécurité, 14 avril 1980 — Règne du droit ou fait-accompli ? - Conseil de Sécurité, 17 juin 1980 — Sécurité et compromis - Conseil de Sécurité, 17 décembre 1980 — Dynamique de la violence - Conseil de Sécurité, 9 mars 1981 — Le destin et l'espoir - Conseil de Sécurité, 19 juin 1981 — Cessez-le-feu - Conseil de Sécurité, 21 juillet 1981 — Force et usage de la force - Conseil de Sécurité, 18 décembre 1981 — La confiance et la résolution - Conseil de Sécurité, 23 février 1982 — Du fond de l'abîme - Conseil de Sécurité, 5 juin 1982 — La paix des barbelés - Conseil de Sécurité, 6 juin 1982 — En danger d'assassinat - Conseil de Sécurité, 8 juin 1982 — Sécurité et butin de guerre - Conseil de Sécurité, 18 juin 1982 — Relations palestiniennes mais question Libanaise - Conseil de Sécurité, 26 juin 1982 — Solution Libanaise d'abord - Conseil de Sécurité, 29 juillet 1982 — Retraits de tous et souveraineté exclusive - Conseil de Sécurité, 4 août 1982 — Retraits... ou occupations symboliques ? - Conseil de Sécurité, 6 août 1982 — Les limites du désespoir - Conseil de Sécurité, 12 août 1982 — Mort et déstabilisation - Conseil de Sécurité, 16 septembre 1982 — Unité dans l'horreur - Conseil de Sécurité, 18 septembre 1982 — La guerre civile... des autres - Conseil de Sécurité, 12 septembre 1983

~ Partie III. Devenir arabe : Les palestiniens : diaspora-en-révolte - Assemblée Générale, 28 novembre 1978 — Paix palestinienne et droits Libanais - Assemblée Générale, 28 novembre 1979 — La cité de dieu - Conseil de Sécurité, 27 juin 1980 — Les complots et la victime - Assemblée extraordinaire, 24 juillet 1980 — L'équilibre de la peur - Assemblée Générale, 9 décembre 1980 — Option nucléaire et stratégie régionale - Conseil de Sécurité, 15 juin 1981 — La logique de l'obsession - Conseil de Sécurité, 16 décembre 1981 — Répondre à la guerre par la paix - Assemblée Générale, 2 décembre 1981

~ Partie IV. : Du présent au futur : Neutralité et désarmement - Assemblée Générale, 5 juin 1978

Annexes. Résolutions du Conseil de Sécurité relatives au Liban : Chronologie et abrégé — Texte intégral des résolutions.