Le voyage et la langue

Mélanges en l'honneur d'Anouar Louca et d'André Roman.

Auteurs : DICHY (J.), HAMZE (H.)
Collection : Institut Français du Proche-Orient, PIFD
Tome : 211
Prix : 31 €

Description

Poids : 490
Lieu de parution : Damas
Année de parution : 2004
Reliure : broché
Pages : 372

Commentaire

Le voyage transporta jadis Anouar Louca de la terre d'Egypte à la France : comme il le fit avec André Roman venu de l'oasis de Kebili et de Tunis. Le voyage est encore au centre de l'oeuvre d'Anouar Louca (les voyageurs égyptiens en France au XIXe siècle, Tahtawi, Taha Husayn…), tout comme la langue, l'arabe bien sûr, est au cœur de celle d'André Roman qui en a magistralement décrit la systématique. Cependant. Le voyage el la langue se mêlent lorsqu'Anouar Louca et André Roman se font traducteurs et passeurs, vis-à-vis du monde moderne pour le premier et par rapport à deux grand auteurs du IIe/VIIIe pour le second (al-Muhasibi, Bassar ibn Burd), A la passion de l'arabe a toujours fait écho, chez l'un et l'autre, celle de la langue française. La première partie du volume, " Hommes ", comprend un hommage adressé à ces deux grandes figures des études arabes en France, accompagné d'une bibliographie de leurs travaux. La deuxième, placée sous le thème du " Voyage ", associe " subversions littéraires " et"médiations culturelles ". La troisième. " Langues " propose deux sections : " histoire des idées linguistiques" et " concepts et structures ".