Les confréries religieuses musulmanes

Auteurs : DEPONT (Octave), COPPOLANI (Xavier)

ISBN : 978-2-7200-1051-4
Prix : 154 €

Description

Publié sous le patronage de M. Jules Cambon, Gouverneur général de l'Algérie, contenant 2 gravures tirées à part, 64 dans le texte et une carte en couleurs.
XXVII-1 pages n. ch., 11 planches et 55 vignettes.
Avec une grande carte en couleurs se dépliant, divisée en : Cartes de l'Algérie, l'Afrique, l'Asie et la Turquie d'Europe, désignant le Domaine géographique des Confréries religieuses musulmanes.
Réimpression 1987 en 2 volume relié toile verte, mis dans un coffret.
Dimensions : 19,30 x 27,50 x 5,80 cm
Poids : 1950g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1897
Réimpression : 1987
Reliure : grand in-8° broché
Pages : 576

Commentaire

 Nota : Des exemplaires de la carte sont également disponibles séparément dans notre fond  de livres anciens

Sommaire

Introduction

~ Chap. I. Coup d'oeil rétrospectif : Les Arabes et l'Arabie avant Mohammed : Origines, divisions, caractère - Moeurs et coutumes : la tribu, le cheikh, la djemâa, les esclaves - La langue, les poètes, congrès littéraires, dégénérescence de la poésie, le meddah - La boisson, les jeux de hasard - La femme, sa condition - Croyances et superstitions : le dieu d'Abraham, la Ca'ba, les divinités, grands cultes de l'Asie et de l'Europe, scepticisme — Mohammed : sa naissance, sa jeunesse, son caractère, sa mission, son oeuvre — Le Coran : idée dominante, esprit général, cultes et pratiques, peines et récompenses, déduction — Les Hadits, la Sonna : Medahab, écoles orthodoxes, commentaires, Fataoua, un spécimen de Fetoua — Sectes hérésiarques nées au sein de l'islamisme, leurs subdivisions, leurs doctrines : Chiites (Chaïa), Kharédjites (Kharédjïa), Mo'tazélites (Mo'tazila), Mordjites (Mordjïa), Nadjarites (Nadjarïa), Djabrites (Djabrïa), Mochabbihtes (Mochabbïha), Nadjites (Nadjïa).

~ Chap. II. Le Soufisme, son origine, son évolution : les foqra, les soufis, étymologie du mot soufi, doctrines rapprochées de celles de l'école d'Alexandrie — Ecole soufite, ses principes fondamentaux : la baraka, l'ouerd, le dikr, la tariqa, l'ouaçïa - Rapports des doctrines soufites avec l'Islamisme ; comment elles se concilient avec le Coran et la Sonna ; la selsela, la Khirqa, orthodoxie des soufis, avis des théologiens - Les soufis ne sont pas les seuls en relation avec l'esprit divin : le derouich. L'ecole soufite a donné naissance aux confréries religieuses musulmanes; ses principes en sont la base essentielle — Conquête morale des Arabes et croyances populaires des peuples soumis a l'Islam : les anciens cultes apparaissent voilés par l'IsIam - Influence du christianisme en Afrique septentrionale : les donatistes - Les autochtones reviennent à leurs anciens dieux : divinités rustiques, embryon de monothéisme, le dieu Mithra, cultes divers — Coup d'oeil rapide sur l'invasion arabe : les vieilles croyances subsistent et se confondent avec celles des Arabes : la mzara et autres lieux saints, fêtes champêtres, autres glanures du paganisme — Nouvelles invasions des Arabes à travers l'Afrique occidentale : les almoravides et les almohades - Les chorfa, leur origine. leur évolution : islamisation des croyances populaires par les chorfa, le ribat, le marabout, puissance thaumaturgique du marabout, les talismans, les amulettes, légendes merveilleuses, polythéisme grossier, culte du marabout, formation des tribus maraboutiques, prérogatives des descendants des marabouts — Evolution de l'école soufite, formation des confréries religieuses : prosélytisme des soufis - Confréries mères et dérivées : leurs doctrines et pratiques mystiques, extatiques, hystériques, contemplatives et spiritualistes (Qadrïa, Khelouatïa, Chadelïa, Naqechabendïa, Sahraouardïa) - Esprit contemporain des confréries religieuses (Khadirïa et dérivés) : leur développement en Algérie, leur désagrégation - Etat des esprits : les masses ont leurs regards tournés vers l'Orient.

~ Chap. III Organisation des confréries : Cheikh — Khalifa — Naib — Moqaddem — Rakeb, Chaouch — Khouan, Derouich, Faqir, Khoddam — Moqaddemat — Khaouniat — Idjeza — Investiture, initiation — Mourid — Rapports du Cheikh et du Mourid.

~ Chap. IV. Dénombrements des confréries religieuses : Nature du dénombrement — Confréries répandues en Algérie, leurs principales ramifications — Enumération rapide des divers pays de l'Islam où les confréries exercent une certaine influence.

~ Chap. V. Système financier : Revenus divers, dépenses : Les dignitaires des confréries bénéficiaient des aumônes obligatoires, - la masse y trouvait avantage et profit, - la Zerda, prépondérance des marabouts. — Réunion des hobous au domaine de l'Etat - Mécontentement des croyants - Affermissement des confréries - Ressources ordinaires et recettes accidentelles: la sadaqa ou ghafara - la ziara, droits d'investiture, - la touiza, dons volontaires de diverses natures — Un Etat dans l'Etat : Les représentants des confréries sont devenus des personnages politiques exclusivement préoccupés de leurs intérêts matériels - Evolution spirituelle et désagrégation temporelle provoquées par l'Apreté au gain - Etat des esprits - Epoque de transition — Une partie des ressources de nos sujets musulmans est envoyée dans les divers pays de l'Islam - Appauvrissement de la masse indigène - Danger économique.

~ Chap. VI. - Rôle politique des confréries religieuses : Aperçu général sur leur action politique aux différentes époques de l'histoire - leur rôle en Algérie - elles sont l'Ame du mouvement panislamique — Détente de certaines confréries en faveur des gouvernements établis Nos relations avec les Cheikhïa, les Taïbïa, les Tidjanïa et les Qadrïa. Situation de certaines corporations hostiles par rapport à l'Algérie et aux voies de pénétration dans notre hinterland africain.

~ Chap. VII. Conclusions

DEUXIEME PARTIE : NOTICES ET DOCUMENTS
~ Chap. VIII Confrérie Mère (tariqa-el-ouçoul) des Qadrïa : Son origine, sa formation, ses principes fondamentaux, son domaine géographique - Ramifications: Azaouadïa (Azaouad), Fadelïa et Lessidïa, Akbarïa, Bakkaouïa ou Bakkaïa. — Confréries dérivées des Qadrïa (trouq-el-fourou'a) : Rafa'ïa, Sa'adïa ou Djebaouïra. — Confréries aux principes extatiques similaires : Djichtïa, Badaouïa ou Ahmedïa, Beïoumïa, Doussoukïa, Maoulenïa, A'roussïa-Selamïaa ou Soulamïa, A'ïssaouïa (A'ïssaoua), Boua'lïa, Ammarïa. — Corporations de jongleurs, de visionnaires, de charmeurs, d'exorcistes, etc..., placées sous le patronage de thaumaturges vénérés : Oulad-Moussa, Oulad ben A'ouda, Beni Abbas Oulad-Nahal, etc.

~ Chap. IX. Ecoles des Khelouatïa : Confrérie Mère des Khelouatïa : son origine, ses principes fondamentaux, son évolution, son domaine géographique. — Confréries et ramifications issues des Khelouatïa : Sounboulïa, Goulchinïa, Ouchakïa, Djelouatïa, Bakrïa, Cherkaouïa, Semmanïa, Hafnaouïa et dérivés : saouïa, derdirïa, lessïa, deïfïa, messellamïa. Rahmanïa -les Tidjanïa.

~ Chap. X. Ecoles des Chadelïa : Confrérie mère des Chadelïa : Sa formation, ses principes fondamentaux, son domaine géographique. — Confréries dérivées des Chadelïa : Djazoulïa, zerrouqïa, youcefïa, Ghazïa, cheikhïa, Nacerïa, Chabbïa, Taïbïa, Hansalïa, Derqaoua, Madanïa, Les moukhalia.

~ Chap. XI. Confrérie mère des Naqechabendïa : Son origine, ses pratiques, ses règles mystiques, son domaine géographique — Confréries dérivées et similaires : Soleïmanïa, Baktachïa, Alouanïa, Beiramïa. Les Melamïa.

~ Chap. XII. Saharaouardïa : Ecole mystique des Saharaouardïa : son origine, ses doctrines.

~ Chap. XIII. Les Khadirïa : Ecole des Khadirïa et confréries dérivées : Mirghanïa, Senoussïa