Les Dits de l'Errance

Auteur : HABCHI (Sobhi)
Collection : Itinéraires poétiques, Itinéraires critiques
ISBN : 978-2-7200-1183-2
Prix : 15 €

Description

Dimensions : 14,50x22x1cm
Poids : 182g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2012
Reliure : in-8° broché
Pages : 128

Commentaire

Les Dits de l'errance ont une longue histoire : écrits entre 1993 et 1997, revus en 1999, ils ont trouvé leur forme définitive au printemps de cette année 2012. Pour Sobhi Habchi, l'errance ne se confond pas avec l'exode, l'attente, l'amertume ou la solitude. Peut-être est-elle la forme superlative de l'exil : "l'exil des exils", évoqué dans le dernier mouvement du recueil.
L'errance est une autre manière de nommer les espaces de chagrin et de douleur, un certain Orient, "à l'ombre de ses blessures", le Cèdre qui continue de se dresser "loin des marchands du temple" et la "Montagne blanche" qui a été "trahie". Une géographie de l'errance compose un théâtre d'ombres et de sang, de crimes et de souffrances. Ces dits où alternent les poèmes sous forme de strophes brèves et de sentences ont été écrits avec "l'encre du doute" et parfois même avec "l'encre du diable".
La poésie nomme l'intolérable, l'inacceptable : "nos langues occupées", "les chemins égorgés". Dans un monde déserté par Eros, le poète prophète définit la seule tâche qui s'impose à lui : "Découvrir les secrets du feu/ Et faire de la cendre/ Un livre inédit". On aura compris que Sobhi Habchi est un poète qui ose croire, en ce monde désenchanté, à la force de la parole poétique.
Sobhi HABCHI est né au Liban en 1948, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète bilingue et comparatiste, Sobhi HABCHI, a déjà publié plusieurs recueils poétiques. Docteur d'État ès Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), il a dirigé, durant plus de dix ans en Sorbonne, à Paris III et à Paris IV, un séminaire de poétiques comparées : Orient-Occident.
Sobhi Habchi est actuellement chercheur au CNRS-CRAL [Centre de recherches sur les Arts et le Langage]-EHESS, à Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi consacre ses travaux aux poétiques comparées orientales et occidentales et mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Il a publié de nombreuses études scientifiques dont, Les Fils d'Orphée, du Mont Liban aux Amériques (2004), Logique de la poésie entre Orient et Occident (2011) et plusieurs recueils de poésies, dont Mourir à la place de Dieu (1997), Dans la demeure de l'Absent (2000), Cantiques inespérés (2011), Soif au pays des sources (2011), Aigle d'éternité suivi de Trois cantates (2012), Comme la brume sur une île (2012) et Cantate pour la paix en Europe (2012). Il publiera prochainement un ouvrage sur le visionnaire libano-américain : Gibran, Poète, Peintre, Prophète.