Lire et écrire l'histoire ottomane

Auteurs : GUENO (V.), KNOST (S.)
Collection : Institut Français du Proche-Orient, PIFD
Tome : 813
Prix : 25 €

Description

coédition IFPO/OIB. VI- 226 p.
Poids : 499
Lieu de parution : Beyrouth
Année de parution : 2015
Reliure : broché
Pages : 232

Commentaire

La production juridique écrite issue des tribunaux ottomans du Bilâd as-Sâm constitue, depuis les années 1980, la source primaire la plus fréquemment dépouillée et analysée par les historiens ottomanistes. Les nombreuses publications d'histoire ottomane des provinces arabes sont le résultat de l'étude sérielle d'une multitude de documents consignés dans un ou plusieurs registres de cour. Toutefois, les auteurs ne se livrent que rarement à l'exercice d'une lecture publique d'un document. Dans cet ouvrage, les contributeurs mettent à nu leurs difficultés, leurs questionnements face à la lecture de documents manuscrits trop souvent écrits sans soin dans une langue normative réduite au minimum. Par la diversité des articles ici réunis, l'éventail des documents issus de la pratique juridique est présenté, la phase du déchiffrage des manuscrits est révélée, enfin les différentes lectures et usages informatifs de ce type de source sont exposés.
Since the 1980s, written documents generated by the Ottoman law courts constitute the single most frequently used primary source by historians of Ottoman Bilâd as-Sâm. The result is a large number of studies using many of these documents, usually from several different registers. Rarely, however, do the historians invite readers to share in a critical and focused discussion of a select few of these documentary sources. The contributors to this volume reveal the difficulties and questions they face in reading and interpreting handwritten documents, often carelessly recorded in a formulaic and elliptical language. The diverse studies collected here present a wide range of documents issued in legal practice, disclose the process of deciphering manuscripts, and set forth the differing readings and informal usages of this kind of source.

Sommaire

Sommaire