Métamorphose des figures du leadership au liban.

Champs et contrechamps des élections législatives de 2009.

Auteurs : CATUSSE (M.), KARAM (K.), LAMLOUM (O.)
Collection : Institut Français du Proche-Orient, CP
Tome : 30
ISBN : 978-2-35159-185-7
Prix : 19 €

Description

Poids : 804
Lieu de parution : Beyrouth
Année de parution : 2011
Reliure : broché
Pages : 322

Commentaire

Au Liban, les élections législatives du 7 juin 2009 apparurent comme un rendez-vous attendu. Organisées dans un cycle de « guerre civile froide », elles marquaient l'épilogue temporaire de tensions violentes qui, depuis 2004, clivaient le pays, jusqu'au paroxysme atteint en mai 2008. Elles constituent en cela un analyseur des recompositions de la scène politique libanaise : (ré)alignements politiques, logiques de mobilisations politique, transformations d'un régime soumis à de fortes tensions internes et internationales, à la fin de cette décennie 2000 inaugurée par le retrait israélien du Sud Liban, et ponctuée par le retrait syrien de 2005 consécutif à l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafiq Hariri, ou encore par la guerre de juillet 2006. La confrontation dans les urnes de candidats, de familles et de partis politiques a notamment contribué à la consolidation, à la déstabilisation ou à la réappropriation de leaderships, que les contributions à cet ouvrage se sont proposées d'examiner dans leurs dimensions multiples. En privilégiant une perspective de longue durée et en se penchant sur des cas d'études localisés, ces chapitres s'interrogent sur la compétition électorale et la panoplie des arènes de mobilisation où elle s'est jouée : des familles politiques aux partis avant-gardistes ou mouvements estudiantins, en passant par les nouveaux partis de l'après-guerre, par l'église, par les réseaux de la diaspora ou encore les arènes de mobilisation des équipes de football.
Les auteurs : EABIYAGHI M.-N. : doctorante en science politique à l'Université Paris Sorbonne, sa thèse porte sur les militants altermondialistes au Liban, sous la direction d'Isabelle Sommier. BAYRAM I. : auteur d'ouvrages d'investigation, journaliste au quotidien an-Nahar et spécialiste de l'islam politique au Liban. CATUSSE M. : chercheure au CNRS, ses travaux actuels portent sur les politiques et mobilisations sociales au Liban. KARAM K. : chercheur au Common Space Initiative et chercheur associé à l'Ifpo, ses recherches portent sur les mobilisations associatives et les actions collectives au Liban. LAMLOUM O. : chercheure à l'Ifpo, ses recherches portent sur la communication politique de l'islamisme et les mobilisations politiques au Liban. LEFORT B. : doctorant en sociologie politique à l'IREMAM (Aix-en-Provence) et à l'Université de Tampere (Finlande), et chercheur associé à l'Ifpo. Sa thèse porte sur la socialisation politique des étudiants dans le Liban contemporain. MOUAWAD J. : doctorant en sciences politiques à la School for Oriental and African Studies (Londres). Sa thèse porte sur la nature de l'état dans les sociétés divisées, en particulier le Liban. Il était chercheur au Lebanese Center for Policy Studies (Beyrouth) NASSIF N. : auteur de plusieurs biographies de leaders libanais et journaliste au quotidien al-Akhbar. TABAR P. : professeur à la Lebanese American University (Beyrouth). Ses recherches portent sur la diaspora libanaise en Australie.

Sommaire

Extrait du sommaire : Introduction —
Métamorphose des figures du leadership au Liban —
«Les choix de Jbeil». Notabilité locale, mobilisations nationales et réalignements —
Et pourtant ils votent ! Entre contestation et participation —
«Un vote de substitution?» Mobilisations et pratiques électorales estudiantines —
Quand la guerre ritualisée est au service de la passion partisane —
La difficile bataille au Sud-Liban : «l'opposition» face au Hezbollah et Amal (en arabe) —
Le violet. Le patriarcat maronite.. (en arabe) —
La mobilisation électorale à l'extérieur du Liban : le vote des migrants libanais à Sydney (en arabe) —
Introduction en arabe  

Sommaire détaillé en français Sommaire Sommaire en arabe