Prophète, Mon Ami. Thrènes pour le moine Michel Hayek (1928-2005)

Postface de Daniel-Henri Pageaux

Auteur : HABCHI (Sobhi)

ISBN : 2-7200-1151-7
Prix : 20 €

Description

Dimensions : 21,40x13,80x0,50cm
Poids : 93g
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 2006
Reliure : in-8° broché
Pages : 62

Commentaire

"Thrène" : chant triste. Le mot n'est plus guère utilisé de nos jours. Sobhi Habchi le reprend ici pour honorer, comme dans les temps anciens, son ami le plus cher, disparu en septembre 2005.
Mgr Michel Hayek, "le Père Hayek", comme on l'appelait affectueusement en France comme au Liban, a été une figure exemplaire du dialogue entre les cultures et entre les religions.
Universitaire, poète, journaliste, chercheur et admirable prédicateur, il est pour Sobhi Habchi avant tout "prophète". Pour reprendre deux vers de ce recueil : il apprenait aux autres "à résider dans la maison de la Vérité", à les "installer dans la Juste Parole".
Sobhi Habchi célèbre aussi un homme qui fut à la fois un penseur et un visionnaire, un homme de recherche et d'action.
Pour ce témoin d'un derni-siècle de bruit et de fureur, qui a vécu dans sa chair le drame de sa patrie, Sobhi Habchi rend un ultime hommage.Daniel-Henri PAGEAUX, professeur de littérature générale et comparée à la Sorbonne Nouvelle (Paris III), est essayiste et romancier. Il a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels Sous le signe de Vertumne et L'œil en main. Pour une poétique de la médiation, et a préfacé plusieurs recueils poétiques de Sobhi Habchi.Sobhi HABCHI est né au Liban, à Deir Al-Ahmar [Le Couvent Rouge] près de Baalbek. Poète et comparatiste, il est Docteur d'État en Lettres et Sciences Humaines de la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Actuellement, chercheur au Centre de Recherches sur les Arts et le Langage au CNRS, Paris. Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée, Sobhi Habchi mène jusqu'ici un double parcours de création poétique et de critique littéraire et artistique. Auteur de nombreux ouvrages de poésie, il a publié en 2004 chez Jean Maisonneuve un essai sur Les Fils d'Orphée du Mont Liban aux Amériques. Un siècle de poésie et de poétique entre traditions et modernité.