Semitica volume 7. Le Livre des Hymnes découvert près de la mer morte (1 QH )

Traduction intégrale avec introduction et notes

Auteur : DUPONT-SOMMER (André)
Collection : Semitica
Volume : 7
ISBN : 978-2-7200-0261-8

Attention : Ce livre est non-coupé

Prix : 35 €

Description

Par A. Dupont-Sommer, professeur à la Sorbonne.
Cahiers publiés par l'Institut d'Etudes Sémitiques de l'Université de Paris avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique
1 planche fac-similé en frontispice, 120 pages.
Dimensions : 16,50 x 25,10 x 1,2 cm
Poids : 201
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1953
Reliure : in-8° broché
Pages : 120

Commentaire

Le Livre des Hymnes a été découvert en 1947 dans la première grotte de Qumrân, sous la forme de 3 feuilles de cuir pleine et d'un agglomérat de fragments. Dans son introduction, A. Dupont-Sommer émet l'hypothèse que ce recueil aurait pu être composé par le Maître de Justice lui-même, ou par un disciple très proche (les divers textes "trahissent la main de deux scribes [...] l'un calligraphe expert et soigneux, l'autre un copiste à l'écriture assez grossière") dans le but de "servir de modèle à la prière et aux chants communautaires".
Ce document est unique en son genre, par ce qu'il nous apprend sur la personnalité du Maître de Justice "personnalité éminente, à la fois comme Prophète, comme Homme de douleurs et comme Chef de l'église essénienne", les persécutions qu'il a subies : il nous fait pénétrer dans la vie religieuse des Esséniens de Qumrân.

Extrait de l'introduction : "Le recueil, assurément, jouissait auprès de tous les fidèles d'une valeur toute spéciale d'édification. […] on a là des cantiques sacrés, des poèmes lyriques et mystiques [..] La vie de l'Essénien, en effet, était vouée tout entière à la louange de Dieu […] . Notre recueil des Hôdâyôt est par excellence le témoignage de cette ferveur lyrique. […] Un passage des Hymnes célèbre précisément la poésie et la musique en tant qu'elles sont destinées à louer Dieu et à le bénir […] Nous ne saurions ici exposer, même en résumé, les divers thèmes théologiques qui transparaissent dans nos Hymnes : prédestination, grâce et pardon divins, puissance et justice divines, justification, jugement et sanctions, fin du monde, etc. Mentionnons seulement la place de premier plan qui revient à la notion de "Connaissance", c'est-à-dire à celle de "Gnose" [..] Plus d'une fois, dans nos Hymnes, le psalmiste fait directement mention de l'Alliance : Il s'agit, bien entendu, de la secte l'Alliance, de la Nouvelle Alliance juive, c'est-à-dire de la secte essénienne.[...] La présente traduction, cela va sans dire, ne prétend aucunement résoudre de façon définitive toutes les difficultés ; elle voudrait être seulement une contribution à l'étude de ce document insigne de l'antique piété essénienne. Les notes dont nous l'avons accompagnée sont surtout philologiques ; elles ne visent le plus souvent qu'à justifier la traduction proposée, et non à constituer un commentaire détaillé." 

Du même auteur, un autre titre sur les manuscrits de la mer morte : Nouveaux aperçus sur les manuscrits de la mer Morte. 1953, 222 p., avec 1 carte situant la grotte où furent découverts les manuscrits, la nécropole et le couvent essénien.

 

Sommaire

Introduction — Bibliographie — Traduction — Avant-propos. — Hymne A (I 1-39) : La Création divine et le destin de l'homme. — Hymne B (II 1-19) : Le Maître de justice en butte à l'hostilité des impies et signe de contradiction. — Hymne C (II 20-30) : Confiance en Dieu durant la persécution. — Hymne D (II 31-39) : Confiance en Dieu durant la persécution. — Hymne E (III 1-18) : Détresse du persécuté; les transes de la fin du monde et l'enfantement du Messie-Sauveur. — Hymne F (III 19-36) : La rédemption de l'âme et les affres de la fin du monde. — Hymne G (III 37-IV 4) : Confiance en Dieu durant la persécution. — Hymne H (IV 5-V 4) : Les revers du Maître de justice et le succès final de son ministère — Hymne I (V 5-19) : Secours de Dieu durant l'exil et l'épreuve. — Hymne J (V 20- VI 36) : Les tribulations du Maître de justice ; sa confiance dans la croissance du "Rejeton" et la victoire de son Eglise — Hymne K (VII 1-5) : Détresse du persécuté. — Hymne L (VII 6-25) : Confiance du Maître de justice dans le triomphe de sa cause et la croissance du "Rejeton". — Hymne M (VII 26-33) : Le mystère de la grâce et du pardon divins. — Hymne N (VII 34- VIII 3) : La prédestination et la grâce divines. — Hymne O (VIII 4-40) : L'allégorie du "Rejeton" ; le Maître de justice comme source d'eaux vives et comme jardinier de la plantation éternelle; ses souffrances ! physiques et morales — Hymne P (IX 1-36) : Confiance en la protection paternelle de Dieu au sein de la détresse — Hymne Q (IX 38-X 12) : La puissance du Dieu créateur et le néant de l'homme — Hymne R (X 14-XI 2) : Confiance en Dieu, qui a donné au fidèle la Connaissance; mépris des richesses et des plaisirs — Hymne S (IX 3-14) : Bienfaits de Dieu à l'égard de ses élus. — Hymne T (XI 15-39)  : Du deuil à la joie par la Connaissance. — Hymne U (XII 1-36) : Louer Dieu en tout temps; joie et salut par la Connaissance — Hymne V (XIII 1-21) : Les merveilles de la Création et du Renouvellement du monde — Hymne W (XIV 1-7) : Vertus des fidèles de l' Alliance. — Hymne X (XIV 8-22) : Les devoirs essentiels du fidèle de l'Alliance. — Hymne Y (XIV 23-28) : Amour du fidèle pour Dieu. — Hymne Z (XV 1-26) : La prédestination divine. — Hymne A' (XVI 1-20) : De la Connaissance à la prière et au service de Dieu — Hymne B' (XVII 1-8) : Du Jugement divin (?) — Hymne C' (XVII 9-15) : Salut assuré aux fidèles. — Hymne D' (XVII 17-25) : L'homme charnel et la justification. — Hymne E' (XVII 26-28) : L'Alliance divine — Hymne F' (XVIII 1-32) : Le Maître de Justice et la Bonne Nouvelle. — Fragments (1-13, 15-21,45-48,50,55). — Fragments 1Q 35 116.


x
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour son fonctionnement optimal et pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et paramétrer. OK