Semitica volume 7. Le Livre des Hymnes découvert près de la mer morte (1 QH )

Traduction intégrale avec introduction et notes

Auteur : DUPONT-SOMMER (André)
Collection : Semitica
Volume : 7
ISBN : 978-2-7200-0261-8

Attention : Ce livre est non-coupé

Prix : 35 €

Description

Par A. Dupont-Sommer, professeur à la Sorbonne.
Cahiers publiés par l'Institut d'Etudes Sémitiques de l'Université de Paris avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique
1 planche fac-similé en frontispice, 120 pages.
Dimensions : 16,50 x 25,10 x 1,2 cm
Poids : 201
Lieu de parution : Paris
Année de parution : 1953
Reliure : in-8° broché
Pages : 120

Commentaire

Le Livre des Hymnes a été découvert en 1947 dans la première grotte de Qumrân, sous la forme de 3 feuilles de cuir pleine et d'un agglomérat de fragments. Dans son introduction, A. Dupont-Sommer émet l'hypothèse que ce recueil aurait pu être composé par le Maître de Justice lui-même, ou par un disciple très proche (les divers textes "trahissent la main de deux scribes [...] l'un calligraphe expert et soigneux, l'autre un copiste à l'écriture assez grossière") dans le but de "servir de modèle à la prière et aux chants communautaires".
Ce document est unique en son genre, par ce qu'il nous apprend sur la personnalité du Maître de Justice "personnalité éminente, à la fois comme Prophète, comme Homme de douleurs et comme Chef de l'église essénienne", les persécutions qu'il a subies : il nous fait pénétrer dans la vie religieuse des Esséniens de Qumrân.

Extrait de l'introduction : "Le recueil, assurément, jouissait auprès de tous les fidèles d'une valeur toute spéciale d'édification. […] on a là des cantiques sacrés, des poèmes lyriques et mystiques [..] La vie de l'Essénien, en effet, était vouée tout entière à la louange de Dieu […] . Notre recueil des Hôdâyôt est par excellence le témoignage de cette ferveur lyrique. […] Un passage des Hymnes célèbre précisément la poésie et la musique en tant qu'elles sont destinées à louer Dieu et à le bénir […] Nous ne saurions ici exposer, même en résumé, les divers thèmes théologiques qui transparaissent dans nos Hymnes : prédestination, grâce et pardon divins, puissance et justice divines, justification, jugement et sanctions, fin du monde, etc. Mentionnons seulement la place de premier plan qui revient à la notion de "Connaissance", c'est-à-dire à celle de "Gnose" [..] Plus d'une fois, dans nos Hymnes, le psalmiste fait directement mention de l'Alliance : Il s'agit, bien entendu, de la secte l'Alliance, de la Nouvelle Alliance juive, c'est-à-dire de la secte essénienne.[...] La présente traduction, cela va sans dire, ne prétend aucunement résoudre de façon définitive toutes les difficultés ; elle voudrait être seulement une contribution à l'étude de ce document insigne de l'antique piété essénienne. Les notes dont nous l'avons accompagnée sont surtout philologiques ; elles ne visent le plus souvent qu'à justifier la traduction proposée, et non à constituer un commentaire détaillé." 

Du même auteur, un autre titre sur les manuscrits de la mer morte : Nouveaux aperçus sur les manuscrits de la mer Morte. 1953, 222 p., avec 1 carte situant la grotte où furent découverts les manuscrits, la nécropole et le couvent essénien.

 

Sommaire

Introduction — Bibliographie — Traduction — Avant-propos. — Hymne A (I 1-39) : La Création divine et le destin de l'homme. — Hymne B (II 1-19) : Le Maître de justice en butte à l'hostilité des impies et signe de contradiction. — Hymne C (II 20-30) : Confiance en Dieu durant la persécution. — Hymne D (II 31-39) : Confiance en Dieu durant la persécution. — Hymne E (III 1-18) : Détresse du persécuté; les transes de la fin du monde et l'enfantement du Messie-Sauveur. — Hymne F (III 19-36) : La rédemption de l'âme et les affres de la fin du monde. — Hymne G (III 37-IV 4) : Confiance en Dieu durant la persécution. — Hymne H (IV 5-V 4) : Les revers du Maître de justice et le succès final de son ministère — Hymne I (V 5-19) : Secours de Dieu durant l'exil et l'épreuve. — Hymne J (V 20- VI 36) : Les tribulations du Maître de justice ; sa confiance dans la croissance du "Rejeton" et la victoire de son Eglise — Hymne K (VII 1-5) : Détresse du persécuté. — Hymne L (VII 6-25) : Confiance du Maître de justice dans le triomphe de sa cause et la croissance du "Rejeton". — Hymne M (VII 26-33) : Le mystère de la grâce et du pardon divins. — Hymne N (VII 34- VIII 3) : La prédestination et la grâce divines. — Hymne O (VIII 4-40) : L'allégorie du "Rejeton" ; le Maître de justice comme source d'eaux vives et comme jardinier de la plantation éternelle; ses souffrances ! physiques et morales — Hymne P (IX 1-36) : Confiance en la protection paternelle de Dieu au sein de la détresse — Hymne Q (IX 38-X 12) : La puissance du Dieu créateur et le néant de l'homme — Hymne R (X 14-XI 2) : Confiance en Dieu, qui a donné au fidèle la Connaissance; mépris des richesses et des plaisirs — Hymne S (IX 3-14) : Bienfaits de Dieu à l'égard de ses élus. — Hymne T (XI 15-39)  : Du deuil à la joie par la Connaissance. — Hymne U (XII 1-36) : Louer Dieu en tout temps; joie et salut par la Connaissance — Hymne V (XIII 1-21) : Les merveilles de la Création et du Renouvellement du monde — Hymne W (XIV 1-7) : Vertus des fidèles de l' Alliance. — Hymne X (XIV 8-22) : Les devoirs essentiels du fidèle de l'Alliance. — Hymne Y (XIV 23-28) : Amour du fidèle pour Dieu. — Hymne Z (XV 1-26) : La prédestination divine. — Hymne A' (XVI 1-20) : De la Connaissance à la prière et au service de Dieu — Hymne B' (XVII 1-8) : Du Jugement divin (?) — Hymne C' (XVII 9-15) : Salut assuré aux fidèles. — Hymne D' (XVII 17-25) : L'homme charnel et la justification. — Hymne E' (XVII 26-28) : L'Alliance divine — Hymne F' (XVIII 1-32) : Le Maître de Justice et la Bonne Nouvelle. — Fragments (1-13, 15-21,45-48,50,55). — Fragments 1Q 35 116.