Mise à jour / Update :
INSTITUT FRANCAIS D'ETUDES ARABES DE DAMAS
fusionné en 2003 avec d'autres instituts sous le nom :
INSTITUT FRANCAIS DU PROCHE-ORIENT

PUBLICATIONS NON PERIODIQUES de l'IFEAD
Direction scientifique des Etudes médiévales, modernes et arabes de l'IFPO

 


Pour toute demande d'abonnement veuillez remplir notre formulaire - To subscribe, please fill our form

Aller directement à la publication n°
Go to the number... :

Faire une recherche par le nom d'un auteur, co-auteur, traducteur, coordinateur... ou titre
principal (pas d'auteur spécifique) :


P.I.F.D. n° 1 à 13 : Epuisé - Out of print


P.I.F.D. n° 14
LAOUST (H.). Le Califat dans la doctrine de Rasîd Ridâ. Traduction annotée d'al-Hilâfa au al-Imâma al-'uzmâ" (Le califat ou l'Imâma suprême). Beyrouth, 1938.
Cette édition originale de l'Institut est Epuisé. Cependant la réimpression, dans nos éditions est disponible. Paris, 1986, in-8° br., 285 pages. Voir la description.


P.I.F.D. n° 15 : Epuisé - Out of print
SAUVAGET (J.). Les monuments ayyoubides de Damas, livraison I. (Cf. Tome II : n°22 et Tome III : n°34)
Paris, 1938, in-4° br., pages 1-50, figures 1-28, planches 1-12.


P.I.F.D. n° 16 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
BOUCHEMAN (A. de). Une petite cité caravanière  : Suhné.
Damas, 1939, in-4° br., 138 pages, 18 figures, 11 planches hors-texte.


P.I.F.D. n° 17 à 34 : Epuisé - Out of print


P.I.F.D. n° 35 : Epuisé - Out of print
LAOUST (H.). Le traité de droit public d'Ibn Taimiya. Traduction annotée de la Siyasa sar 'iya.
Damas, 1948, in-8° br., XLVIII-224 pages.


P.I.F.D. n° 36 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
GEORR (Kh.). Les catégories d'Aristote dans leurs traductions syriaques et arabes. Edition de textes précédée d'une étude historique et critique et suivie d'un vocabulaire technique.
Damas, 1948, in-8° br., 424 pages (syriaque p. 253-316 + arabe p. 319-386).


P.I.F.D. n° 37 : Epuisé - Out of print
'Abd al-Qadir AL-MAGRIBI. Ta'iya 'Âmir ibn 'Âmir al-Basri, (Exposé didactique en vers de mystique musulmane). Texte en arabe.
Damas, 1948, in-8° br., 100 pages.


P.I.F.D. n° 38 : Epuisé - Out of print
DAHAN (S.). Kitab fi-s-siyasa par al-Wazir Abu-l-Qasim al-Magribi (De l'éthique). Texte en arabe.
Damas, 1948, in-8° br., 64 pages.


P.I.F.D. n° 39 : Epuisé - Out of print
ECHE (Y.). Le "Taqyid al-'ilm" d'al-Hatib al-Bagdadi (De la transmission écrite du hadith). Texte en arabe.
Damas, 1949, in-8° br., 199 pages, 2 planches.


P.I.F.D. n° 40 : Epuisé - Out of print
al-MUNAJJID (S.-D.). L'acte de waqf du qadi 'Utman ibn al-Munaggad. Texte en arabe.
Damas, 1949, in-8° br., 46 pages.


P.I.F.D. n° 41 : Epuisé - Out of print
ELISSEEFF (N.). Thèmes et motifs des 1001 Nuits, essai de classification.
Damas, 1949, in-8° br., 41 pages, 3 tableaux.


P.I.F.D. n° 42
GAULMIER (J.). La Zubda Kasf al-Mamalik de Khalil al-Zahiri. Traduction inédite de Venture de Paradis avec une notice sur le traducteur.
Damas, 1950, in-8° br., LXIV-261 pages.


P.I.F.D. n° 43
KEILANI (I.). Abu Hayyan at-Tawhidi, essayiste arabe du IVe siècle de l'Hégire (Xe s.). Introduction à son oeuvre.
Damas, 1950, in-8° br., 118 pages.


P.I.F.D. n° 44 : Epuisé - Out of print
LAOUST (H.). Le précis de droit d'Ibn Qudama (541/1146-620/1223).
Damas, 1950, in-8° br., LVIII-342 pages.


P.I.F.D. n° 45
SAUVAGET (J.). Les trésors d'or de Sibt ibn al'-Ajami. "Matériaux pour servir à l'Histoire d'Alep. Tome II".
Damas, 1950, in-8° br., X-195 pages.


P.I.F.D. n° 46 : Epuisé - Out of print
SOURDEL-THOMINE (J.). Les monuments ayyoubides de Damas, livraison IV - Les épitaphes coufiques de Bab al-saghir. Paris,1950, in-4° br., pages141-232, figures 90-120.


P.I.F.D. n° 47 : Epuisé - Out of print
LAOUST, DAHAN, Kitab al dayl ala tabaqat al-hanabila d'Ibn Ragab al-Bagdadi, tome I (texte arabe).
Damas, 1951, in-8° br., XXXIII-300 pages, 4 planches.


P.I.F.D. n° 48 : Epuisé - Out of print
DAHAN (S.). L'histoire d'Alep d'Ibn al-'Adim, Tome I (texte en arabe).(Cf. Tome II : n ° 59 ; Tome III : n ° 91)
Damas, 1951, in-8° br., LXXIX-365 pages, 1 tableau, 4 planches.


P.I.F.D. n° 49
MANTRAN (R.), SAUVAGET (J.). Règlements fiscaux ottomans. Les provinces syriennes.
Damas, 1951, in-8° br., XX-139 pages.


P.I.F.D. n° 50 : Epuisé - Out of print
KEILANI (I.). Trois épîtres d'Abû Hayyan al-Tawhîdî.
Damas, 1951, in-8° br., 10-88 pages, 2 planches hors-texte.


P.I.F.D. n° 51 : Epuisé - Out of print
LAOUST (H.). Les Gouverneurs de Damas sous les Mamlouks et les premiers ottomans (658/1156-1260/1744). Traduction des Annales d'Ibn Tûlûn et d'Ibn Gum'a.
Damas, 1952, in-8° br., XXIII-289 pages.


P.I.F.D. n° 52
LE TOURNEAU (R.). Damas de 1075 à 1154. Traduction annotée d'un fragment de l'Histoire de Damas d'Ibn al-Qalanisi.
Damas, 1952, in-8° br., XXI-375 pages, 2 cartes hors-texte.


P.I.F.D. n° 53 : Epuisé - Out of print
SOURDEL (D.). Inventaire des monnaies musulmanes anciennes du musée de Caboul.
Damas, 1953, in-8° br., XXIII +144 pages, 6 planches.


P.I.F.D. n° 54 : Epuisé - Out of print
Abbas AL-'AZZAWI. "Kitab simt al-haqa'iq" (La profession de foi ismaélienne de 'Ali b. Hanzala). Texte arabe.
Damas, 1953, in-8° br.,77 pages.


P.I.F.D. n° 55 : Epuisé - Out of print
SOURDEL-THOMINE (J.). Kitab al-isarat ila ma 'rifat az-ziyarat (Guide des lieux de pèlerinage d'al-Harawi).
Damas, 1953, in-8° br., 29 pages (français), 141 pages (en arabe),5 planches.


P.I.F.D. n° 56 : Epuisé - Out of print
SOURDEL (D.). La description d'Alep d'Ibn Saddad, édition critique d'al-A'laq al-hatira, tome I, section 1.
Damas, 1953, in-8° br., XXXII pages (en français), 232 pages (en arabe), 4 planches.


P.I.F.D. n° 57 : Epuisé - Out of print. Quelques exemplaires encore disponibles
MEMORIAL JEAN SAUVAGET. Tome I. (Cf. Tome II : n° 75)
Damas, 1954, in-8° br., XXXV-346 pages.
Sommaire : H. Laoust. Avant-propos. — L. Robert. Jean Sauvaget (1901-1950). — Les publications de J. Sauvaget. — L'enseignement de J. Sauvaget (cours à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes et au Collège de France) — Extraits de l'oeuvre de J. Sauvaget : L'enceinte primitive d'Alep - Un décret mamelouk de Syrie - Le plan de Laodicée-sur-Mer - Les Ghassanides et Sergio-polis - Comment étudier l'histoire du monde arabe — Une oeuvre posthume de J. Sauvaget : Les Merveilles de l'Inde. — Addenda et Corrigenda.


P.I.F.D. n° 58 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
OUECHEK (E.). Index général de la "Description de Damas" de Sauvaire, rédigé et publié par E.-E. Ouécheck.
Damas, 1954, in-8° br., XI-142 pages, 1 page non chiffrée.


P.I.F.D. n° 59 : Epuisé - Out of print
DAHAN (S.). L'histoire d'Alep d'Ibn al-'Adim, tome II, (texte en arabe).
Damas, 1954, in-8° br., 400 pages. (Cf. Tome I : n °48 ; Tome III  : n ° 91)


P.I.F.D. n° 60
CHEHADE (Dr Abdoul-Karim). Ibn An-Nafis et la découverte de la circulation pulmonaire.
Damas, 1955, in-8° br., 55 pages et 19 planches fac-similé de manuscrits arabes.


P.I.F.D. n° 61 : Epuisé - Out of print
PELLAT (Ch.). Le Kitab at-Tarbi wa-t-Tadwir de Gahiz, texte arabe avec une introduction, un glossaire, une table de fréquence et un index.
Damas, 1955, in-8° br., XXVII + 46 pages + 218 pages (en arabe).


P.I.F.D. n° 62 : Epuisé - Out of print
TAMIR (A.). Une épître ismaélienne  : La "Qasida Suriya" de Muhammad b. Ali b. Hassan as-Suri. Texte arabe édité et présenté par Arif Tamir.
Damas, 1955, in-8° br., 75 pages.


P.I.F.D. n° 63 : Epuisé - Out of print
DAHAN (S.). La description de Damas d'Ibn Saddad, (texte en arabe).
Damas, 1956, in-8° br., LV + 473 pages, 8 planches.


P.I.F.D. n° 64 : Epuisé - Out of print
MELANGES LOUIS MASSIGNON Tome I.
Damas, 1956, in-8° br., XIII + 430 pages, 4 planches, 1 carte. Cf. n ° 65 et 66.
Sommaire : H. MASSE, Avant-propos — Y. MOUBARAC, Bibliographie de Louis Massignon réunie et classée — J.-M. ABD-EL-JALIL, Autour de la sincérité d'al-Gazzali — G. C. ANAWATI, Prolégomènes à une nouvelle édition du De Causis arabe (Kitab al-hayr al-mahd) — R. ARNALDEZ, La raison et l'identification de la vérité selon Ibn Hazm de Cordoue — J. AUBIN, Note sur quelques documents Aq Qoyunlu — A. BADAWI, Un Proclus perdu est retrouvé en arabe — S. DE LAUGIER DE BEAURECUEIL, Un petit traité de 'Abdallah Ansari sur les déficiences inhérentes à certaines demeures spirituelles. S. BENCHENEB, Les humanités grecques et l'Orient arabe moderne — A. BENHAMOUDA, L'autruche dans la poésie de Du-l-Rumma — J. BERQUE, Un document hagiologique du Haut-Atlas — R. BLACHERE, L'allocution de Mahomet lors du pèlerinage d'Adieu — L. BRUNOT, La muzawaga dans les dialectes citadins du Maroc — Cl. CAHEN, Notes pour l'histoire de la himaya — J. CANTINEAU, Notes sur les parlers arabes de Mecherfé — COHEN, Onagre, zèbre, marabou — H. CORBIN, Confessions extatiques de Mir Damad, maître de théologie à Ispahan — S. DAHAN, Muhammad Kurd 'Ali (1876-1953). Notice biographique — J. DENY, 70-72 chez les Turcs — A. DHINA, Contribution à l'étude du nomadisme. Le chameau chez les tribus Ara' du Sud Algérois.


P.I.F.D. n° 65 : Epuisé - Out of print
MELANGES LOUIS MASSIGNON Tome II.
Damas, 1957, in-8° br., 381 pages, 8 planches. Cf. n ° 64 et 66.
Sommaire : E. DHORME, L'arabe littéral et la langue de Hammourabi — A. DJEDOU, La prière du vendredi au Temple de la Mekke — N. ELISSEEFF, L'islamologie en U.R.S.S. d'après un ouvrage récent — B. FARES, Philosophie et jurisprudence illustrées par les Arabes — A. FAURE, Le tasawwuf et l'école ascétique marocaine des XIe-XIIe-XIIIe siècles de l'ère chrétienne — J. FINNEGAN, Al-Farabi et le peri nou d'Alexandre d'Aphrodise — H. FLEISCH, Etudes sur le verbe arabe — A. A. A. FYZEE, Islamic studies in India — L. GARDET, La langue arabe et l'analyse des "états spirituels" — M. GAUDEFROY-DEMOMBYNES, Le sens du substantif gayb dans le Coran — J. GAULMIER, Note sur l'apologétique mennaisienne et l'orientalisme — R. GHIRSCHMAN, Un décadrachme kouchan inédit — M. HADJ-SADOK, Le mawlid d'après le mufti-poète d'Alger Ibn 'Ammar — M. HAMIDULLAH, Al-Ilaf ou les rapports économico-diplomatiques de la Mecque pré-islamique — A. A. HEKMAT, Shafi 'aa Athar, le poète aveugle de Pir-Schékaft — H. R. IDRIS, Contribution à l'étude de la vie religieuse en Ifriqiya Ziride (Xe et XIe siècles)— J. JOMIER, Le nom divin al-Rahman dans le Coran.


P.I.F.D. n° 66 : Epuisé - Out of print
MELANGES LOUIS MASSIGNON Tome III.
Damas, 1957, in-8° br., 484 pages, 10 planches. Cf. n ° 64 et 65.
Sommaire : H. LAOUST, Les premières professions de foi hanbalites — J. LECERF, Remarques sur le Cratyle de Platon et la grammaire générale — G. LECOMTE, L'introduction du "Kitab adab al-Katib" d'Ibn Qutayba — R. LE TOURNEAU, La naissance du pouvoir sa'dien vue par l'historien al-Zayyani — E. LITTMANN, Arabischer liebeszauber aus Aegypten — G. MAKDISI, Nouveaux détails sur l'affaire d'lbn 'Aqil — R. MANTRAN, Un document sur l'ihtisab de Stamboul à la fin du XVIIe siècle — H. MASSE, L'épître de Rachid ad-Din Fazl-Ollah sur la Résurrection — V. MONTEIL, De la Perse à l'Iran (Itinéraire spirituel)— J. PEDERSEN, Quelques remarques au sujet du texte des Tabaqat al-Sufiyya d'al-Sulami — Ch. PELLAT, Le poète Ibn Mufarrig et son œuvre — H. PERES, Essai sur les éditions successives du Hadit 'Isa ibn Hisam de Muhammad al-Muwaylihi : remaniement du texte et corrections de vocabulaire et de style — M. RODINSON, Autobiographies des possédées égyptiennes — D. SOURDEL, Nouvelles recherches sur la deuxième partie du Livre des vizirs d'al-Gahsiyari — J. SOURDEL-THOMINE, Le coufique alépin à l'époque seldjoukide — L. STRAUSS, How Farabi read Plato's laws — Z. V. TOGAN, Sur l'origine des Safavides — G. VADJA, Une synthèse peu connue de la révélation et de la philosophie : le Kanz al-'ulum de Muhammad b.'Ali Ibn Tumart al-Andalusi — J. DAVID-WEILL, Une page de traditions sur papyrus du IIIe siècle de l'Hégire — G. WIET, Un décret du sultan mamlouk Malik Ashraf Sha'ban à la Mecque — O. YAHIA, L'œuvre de Tirmidi (essai bibliographique).


P.I.F.D. n° 67 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
TRABULSI (A.). La critique poétique des Arabes jusqu'au Ve siècle de l'Hégire (XIe siècle de J.-C.).
Damas, 1956, in-8° br., XVIII-301 pages dont 40 pages en caractères arabes.


P.I.F.D. n° 68 : Epuisé - Out of print
MIRZA (W.). Kitab al-Iqtisar. (Traité de jurisprudence ismaélienne) du Qadi Nu'man b. Muhammad. Texte arabe établi et présenté par Mohammad Wahid Mirza.
Damas, 1957, in-8° br., XXXVIII-174 pages de texte arabe.


P.I.F.D. n° 69 : Epuisé - Out of print.
SOURDEL-THOMINE (J.). Guide des lieux de pèlerinage d'al-Harawi. Traduction annotée par J. Sourdel-Thomine.
Damas, 1957, in-8° br., LXIV-232 pages, 4 cartes hors-texte.


P.I.F.D. n° 70
LAOUST (H.). La profession de foi d'Ibn Batta (traditionniste et jurisconsulte musulman d'école hanbalite, mort en Irak à 'Ukbarâ en 387/997).
Damas, 1958, in-8° br., CLII-4 planches hors-texte, 203 pages pour la traduction et 94 pages de texte arabe.


P.I.F.D. n° 71 : Epuisé - Out of print
SOURDEL (D.). Le vizirat 'abbaside de 749 à 936 (132 à 324 de l'Hégire), tome I,1ère et 2ème parties.
Damas, 1959, in-8° br., LXXVIII + 376 pages. Cf. n ° 73


P.I.F.D. n° 72 : Epuisé - Out of print, quelques exemplaires encore disponibles,état neuf
ELISSEEFF (N.). La description de Damas d'Ibn 'Asakir (historien mort à Damas en 571/1176).
Damas, 1959, in-8° br., LXVIII, 380 pages, 1 tableau, 1 simili et 2 planches en dépliant de Damas et ses environs.


P.I.F.D. n° 73 : Epuisé - Out of print
SOURDEL (D.). Le vizirat 'abbaside de 749 à 936 (132 à 324 de l'Hégire), Tome II, 3ème et 4ème parties. (Cf. Tome I : n ° 71)
Damas, 1959, in-8° br., pages 387-797, 5 tableaux, 2 cartes.


P.I.F.D. n° 74
DARRAG (A.). L'Egypte sous le règne de Barsbay (825-841/1422-1438).
Damas, 1961, in-8° br., XXXII-457 pages, 10 planches hors-texte.


P.I.F.D. n° 75
MEMORIAL JEAN SAUVAGET Tome II. Index analytique de l'oeuvre de Jean Sauvaget, établi par J. Sourdel-Thomine et D. Sourdel. (Cf. Tome I : n° 57)
Damas, 1961, in-8° br., XXVII-285 pages.


P.I.F.D. n° 76
LECOMTE (G.). Le "Traité des divergences du Hadit" d'Ibn Qutayba (mort en 276/889). Traduction annotée du Kitab ta'wil muhtalif al-hadit.
Damas, 1962, in-8° br., XLVIII-461 pages.


P.I.F.D. n° 77
DAHAN (S.). Liban, Jordanie, Palestine, topographie historique d'lbn Saddad (historien et géographe mort à Alep en 684/1285). Edition critique d'Al-A'laq al-Hatira, publié par S. Dahan.
Damas, 1963, in-8° br., 347 pages de texte arabe, 4 planches hors-texte.


P.I.F.D. n° 78
MIQUEL (A.). Ahsan at-Taqasim fi Ma'rifat al-Aqalim (La meilleure répartition pour la connaissance des provinces) d'al-Muqaddasi. Traduction partielle, annotée par A. Miquel.
Damas, 1963, in-8° br., LV-430 pages, 14 planches.


P.I.F.D. n° 79
MAKDISI (G.). Ibn 'Aqil et la résurgence de l'Islam traditionaliste au XIe siècle (Ve siècle de l'Hégire).
Damas, 1963, in-8° br., XXXIV-602 pages.


P.I.F.D. n° 80
MAKDISI (G.). Kitab at-tauwabin. "Le livre des pénitents" de Muwaffaq ad-Din Ibn Qudama al-Maqdisi (jurisconsulte hanbalite mort à Damas en 620/1233). Edition critique et introduction.
Damas, 1961, in-8° br., LXXXI pages (en français) 338 pages pour le texte arabe, 3 planches.


P.I.F.D. n° 81
YAHIA (O.). Histoire et classification de l'oeuvre d'Ibn Arabi, étude critique en deux parties.
Damas, 1963, 2 vols in-8° br. Tome I : pages 1-336, Tome II : pages 337-702.


P.I.F.D. n° 82
FAHD (T.). Le "Livre des Songes" d'Artémidore d'Ephèse, traduit du grec en arabe par Hunayn b. Ishaq (m. en 260/873), édition critique avec introduction par Toufic Fahd.
Damas, 1964, in-8°, XXVII (en français) + 444 pages (en arabe), 3 planches.


P.I.F.D. n° 83 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
HAMIDULLAH (M.). Kitab al-mu'tamad fi usul al-fiqh, par Abu 'l-Husain Muhammad b. 'Ali b. at-Taiyib al-Basri. Edition critique par M. Hamidullah avec la collaboration de A. Bekir et Hasan Hanafi. Tome I.
Damas, 1964, in-8° br., pages 1-456 (texte arabe)


P.I.F.D. n° 84
HAMIDULLAH (M.). Kitab al-mu'tamad fi usul al-fiqh, par Abu 'l-Husain Muhammad b. 'Ali b. at-Taiyib al-Basri. Edition critique par M. Hamidullah avec la collaboration de A. Bekir et Hasan Hanafi. Tome II, suivi du Ziyadat al-Mu'tamad et d'al-Qiyas al-sar'i.
Damas, 1965, in-8° br., pages 457-1067 (texte arabe) + 2 ff. texte arabe, 6 planches, 47 pages (de texte français).


P.I.F.D. n° 85 : Epuisé - Out of print.
LECOMTE (G.). Ibn Qutayba (mort en 276/889), l'homme, son oeuvre, ses idées.
Damas, 1965, in-8° br., XLVI-527 pp.


P.I.F.D. n° 86 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
ECHE (Y.). Les Bibliothèques arabes publiques et semi-publiques en Mésopotamie, en Syrie et en Egypte au Moyen Age.
Damas, 1967, in-8° br., XXXVI-447 pages.


P.I.F.D. n° 87-88-89
ELISSEEFF (N.). Nur Ad-Din. Un grand prince musulman de Syrie au temps des Croisades (511-569/1118-1174).
Damas, 1967, in-8° br., 3 vol. + 1 carte sous étui en dépliant, 4 planches. Ensemble LXXVII, XIX, XI et 1076 pages.


P.I.F.D. n° 90 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
BOUDOT-LAMOTTE (A.). Contribution à l'étude de l'archerie musulmane. Principalement d'après le manuscrit d'Oxford Bodleienne Huntington n° 264.
Damas, 1968, in-8° br., XXXV-188 pages, 15 planches.


P.I.F.D. n° 91 : Epuisé - Out of print. 1exemplaire encore disponible
DAHAN (S.). L'histoire d'Alep d'Ibn al-'Adim, tome III, (569-641/1173-1243).
Damas, 1968, in-8° br., XXI + 307 pages (en arabe), 2 planches. (Cf. Tome I : n ° 48 ; Tome II : n ° 59)


P.I.F.D. n° 92 : Epuisé - Out of print. (1 exemplaire en fond de livre ancien)
ARKOUN (M.). Traité d'Ethique (Tahdib al-'Ahlaq wa Tathir al-A'raq de Miskawayh (320/21-420)). Traduction française avec introduction et notes par Mohammed Arkoun.
Damas, 1969, in-8° br., XXXII-359 pages.


P.I.F.D. n° 93-94 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
SAIDI (O.). Kitab al-'uyun wa al-hada'iq fi ahbar al-haqa'iq (Chronique anonyme). Tome IV, 256/870-350/961. Edition critique de la 4 e partie avec introduction et notes.
Damas, 1972, 2 vol. in-8° br., LXIV pages, 746 pages en arabe, 4 fac-similés.


P.I.F.D. n° 95-96 : Epuisé - Out of print. (1 exemplaire en fond de livre ancien)
RAYMOND (André). Artisans et commerçants au Caire au XVIIIe siècle.
Damas, 1973-1974, 2 vol. in-8° br., LV-920 pages, 8 cartes ou plans hors-texte, 8 graphiques.
La nouvelle édition 1999 (publication en hors série) avec une nouvelle introduction de l'auteur est également épuisée.


P.I.F.D. n° 97
MASSE (H.). Abrégé du Livre des pays [Kitâb al-Buldân] d'Ibn Al-Faqih Al-Hamadani. Traduction révisée par Ch. Pellat.
Damas, 1973, in-8° br., VII-440 pages.


P.I.F.D. n° 98
SUBLET (J.). Tali kitab wafayat al-a'yan d'Ibn al-Suqa'i (un fonctionnaire chrétien dans l'administration mamelouke). Edition critique et traduction annotée.
Damas, 1974, in-8° br., XXXIII-284 pages et 195 pages texte arabe.


P.I.F.D. n° 99
BLACHERE (R.). Analecta (Recueil d'articles publiés par Régis Blachère dans différentes revues).
Damas, 1975, in-8° br., frontispice, XLV-632 pages, 1 planche.
Sommaire : Ch. A. Julien. Celui qui montrait la Voie droite. — A. Miquel. Le langage d'une vie. — Bibliographie de Régis Blachère : Regards sur l' "acculturation" des Arabo-Musulmans jusque vers 40/661 — Al-Gawhari et sa place dans l'évolution de la lexicographie arabe. — Les savants iraquiens et leurs informateurs bédouins aux IIe-IVe siècles de l'Hégire. — Note sur le substantif nafs "souffle vital", "âme", dans le Coran — Etude sémantique sur le nom I U W maqama — Vue d'ensemble sur la poétique classique des Arabes — Métrique et prosodie arabes à la lumière de publications récentes — Contribution à l'histoire de la métrique arabe. Notes sur la terminologie primitive — L'allocution de Mahomet lors du Pèlerinage d'Adieu. — "Moments" tournants dans la littérature arabe — Le classicisme dans la littérature arabe. — Regards sur la littérature narrative en arabe au Ier siècle de l'Hégire (=VIIe siècle J.-C.) — Contribution à l'étude de la littérature proverbiale des Arabes à l'époque archaïque — Un jardin secret : la poésie arabe — La poésie dans la conscience de la première génération musulmane — Un problème d'histoire littéraire : A' sâ Maymun et son oeuvre. — Le gazal ou poésie courtoise dans la littérature arabe. — Problème de la transfiguration du poète tribal en héros de roman "courtois" chez les "logographes" arabes du IIIe-IXe siècle. — A propos de trois poètes arabes d'époque archaïque — Remarques sur deux élégiaques arabes du VIe siècle J.-C. — Les principaux thèmes de la poésie érotique au siècle des Umayyades de Damas — Le prince umayyade al-Walîd [II ] Ibn Yazîd et son rôle littéraire — La vie et l'oeuvre d'Abu-t-Tayyib al-Mutanabbi. — Ibn al-Qâri et la genèse de l'Epître du Pardon d'al-Ma'arri — Un pionnier de la culture arabe orientale en Espagne au Xe siècle : Sâ'id de Bagdad. — Une source de l'histoire des sciences chez les Arabes : les Tabcqat al-vmam de Sacid al-Andalusi. — La vie et l'oeuvre du poète-épistolier andalou Ibn Darrâg al-Qastalli. — Le vizir-poète Ibn Zumruk et son œuvre — Quelques réflexions sur les formes de l'encyclopédisme en Egypte et en Syrie du VIIIe /XIVe siècle à la fin du IXe /XVe siècle — Fès chez les géographes arabes du Moyen Age. — L'agglomération du Caire vue par quatre voyageurs arabes du Moyen Age. — Le monde dans l'expression artistique et littéraire — Le cas Bassâr dans le développement de la poésie arabe — Index des termes géographiques. — Index des noms de personnes et de groupes humains. — Index des auteurs modernes et contemporains.


P.I.F.D. n° 100 : Epuisé - Out of print
CAHEN (Cl.). Les peuples musulmans dans l'histoire médiévale.
Damas, 1977, in-8° br., XXVII + 496 pages.


P.I.F.D. n° 101 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
DARWICH (A.). Tarih Ibn Qadi suhba, par Abu Bakr b. Ahmad b. Qadi suhba al-Asadi Ad-Dimasqi (779/1377-851/1448). Tome premier, 3e partie du manuscrit (781/ 1379-800/1397). (Cf. Tome II : n° 145, Tome III : n° 146, Tome IV : n° 168)
Damas, 1977, in-8° br., sommaire analytique en français, 72 pages, 791 pages de texte arabe.


P.I.F.D. n° 102
MOAZ (K.), ORY (S.). Inscriptions arabes de Damas. Les stèles funéraires I. Cimetière d'Al-Bab al-Sagir.
Damas, 1977, in-4° br., VIII-211 pages, 52 planches dont 1 plan et 3 planches en dépliant du texte décomposé de quelques inscriptions.


P.I.F.D. n° 103
BOUDOT-LAMOTTE (A.). Ahmad Sawqi. L'homme et l'oeuvre.
Damas, 1977, in-8° br., LVII-513 pages, 4 planches hors-texte.


P.I.F.D. n° 104 : Epuisé - Out of print
BERGE (M.). Pour un humanisme vécu, Abu Hayyan al-Tawhidi,.
Damas, 1979, in-8° br., XLII-471 pages.


P.I.F.D. n° 105 : N'est jamais paru


P.I.F.D. n° 106
NEGRE (A.). Kitab duwal al-Islam d'al-Dahabi. (Les dynastie de l'Islam) traduction annotée des années 447/1055-56 à 656/1258, lexique, index.
Damas, 1979, in-8° br., XVIII + 441 pages.


P.I.F.D. n° 107 : Epuisé - Out of print
HENNEQUIN (G.). Abû-l-Faraj Al-'Ush. Les monnaies de Bâlis [Meskéneh].
Damas, 1978, in-4° br., XV-117 pages, XI planches.


P.I.F.D. n° 108
VIAL (C.). Le personnage de la femme dans le roman et la nouvelle en Egypte de 1914 à 1960.
Damas, 1979, in-8° br., XXIII-494 pages.


P.I.F.D. n° 109
AUDEBERT (Cl.). Al-Hattâbî et l'inimitabilité du Coran. Traduction du Bayàn, i'gàz al-Qu'ràn.
Damas, 1982, in-4° br., 202 pages.


P.I.F.D. n° 110 : Epuisé - Out of print.
al-USH (A. F.). Monnaies Aglabides, étudiées en relation avec l'histoire des Aglabides.
Damas, 1982, in-4° br., VIII, 2 f.n.c., 121 pages, 20 planches hors-texte.


P.I.F.D. n° 111 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires disponible
ABIAD (M.). Culture et éducation arabo-islamiques au Sam pendant les trois premiers siècles de l'Islam, d'après "Tarih Madinat Dimasq" d'lbn Asakir (499/ 1105-571/1176).
Damas, 1981, in-8° br, XVI-373 pages. Trois tableaux généalogiques, deux tableaux chronologiques, vingt-deux graphiques, trente-quatre tableaux in-texte.


P.I.F.D. n° 112
BOHAS (G.) et GUILLAUME (J.-P.). Etude des théories des grammairiens arabes. I. Morphologie et phonologie.
Damas, 1984, in-8° br., XVIII-501 pages.


P.I.F.D. n° 113
DAVID (J.-Cl.). Le Waqf d'Ipsir Pasa à Alep (1063-1653). Etude d'urbanisme historique avec la collaboration de B. Chauffert-Yvart.
Damas, 1982, in-4° br., VI-107 pages, 28 dessins, 36 planches ou plans hors-texte.


P.I.F.D. n° 114
DEBARNOT (M.-Th.). Kitab Maqalid 'ilm al-Hay'a, d'al-Biruni. La Trigonométrie sphérique chez les Arabes de l'Est à la fin du Xe siècle. Edition et traduction par
Damas, 1985, in-4° br., XXVII-314 pages, 1 fac-similé et nombreuses figures in-texte.
Sommaire : Ière partie : La trigonométrie sphérique chez les Arabes de l'Est à la fin du Xe siècle. — Chap. I. Les théorèmes d'Abû al-Wafa et d'Abû Nastr. — Chap. 2. De l'Almageste au zij de Habash ; les éléments constitutifs de l'astronomie sphérique arabe. — Chap. 3. Les "Clefs de l'astronomie", de Biruni. — IIème partie : Maqalid 'Ilm al-Hay'a. — Introduction. — Lemmes. — Démonstrations d'Abu Nasr, d'Abû al-Wafa, d'al-Khujandï, de Kushyar ibn Labban, etc. — Classification des triangles. — Résolution des triangles. — Applications à l'astronomie. — Index des noms propres, des termes techniques, des calculs d'astronomie sphérique.


P.I.F.D. n° 115 : Epuisé - Out of print
PASCUAL (J.-P.). Damas à la fin du XVIe siècle d'après trois actes de waqf ottomans. Tome I. Damas, 1983, in-8° br., XII-160 pages dont 3 plans.


P.I.F.D. n° 116
EDDE-TERRASSE (A.-M.). Description de la Syrie du Nord. Traduction annotée de Izz al-din Ibn Saddad, al-a'laq al-Hatira fî dikr umara' al-sam wa l-Gazira.
Damas, 1984, in-8° br., XLV-381 pages, 4 fac-similés, 4 tableaux et 4 cartes hors-texte.


P.I.F.D. n° 117 : Epuisé - Out of print
U. AL-'UMAR. Tarih Hims. Chronique de Homs de 1688 à 1722. Journal de Muhammad Al-Makki (m. après 1135/1722). Edité et présenté par Umar Nagib al-Umar.
Damas, 1987, in-8° cartonné, 9 pages dont 3 d'introduction en français, 75 pages, 2 cartes, 306 pages en langue arabe.


P.I.F.D. n° 118
TATE (J.). Une Waqfiyya du XVIIIe siècle à Alep. La Waqfiyya d'al Hagg Musa al-Amiri.
Damas, 1990, in-8° br., 207 pages, pages 109-157 en fac-similés et 20 planches in-texte, 3 cartes en dépliant.


P.I.F.D. n° 119
BIANQUIS (A.-M.). La réforme agraire dans la ghouta de Damas.
Damas, 1989, gr. in-8° br., 151 pages, 19 cartes ou schémas in texte.
Sommaire : I. L'oasis de Damas. — II. Modifications de la propriété agricole dans l'oasis de Damas entre 1958 et 1970. — III. La réorganisation de l'agriculture dans le cadre de la réforme [1956-1958..].


P.I.F.D. n° 120 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
BIANQUIS (Th.). Damas et la Syrie sous la domination fatimide (359-468/ 969-1076). Essai d'interprétation de Chroniques arabes médiévales, Tome I.
Damas, 1986, in-8° br., XXII + pages 1-390.


P.I.F.D. n° 121 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
BIANQUIS (Th.). Damas et la Syrie sous la domination fatimide (359-468/ 969-1076). Essai d'interprétation de Chroniques arabes médiévales, Tome II.
Damas, 1989, in-8° br., pages 391-804, index, 5 cartes.


P.I.F.D. n° 122 : Epuisé - Out of print.
FAHD (T.). L'agriculture nabatéenne. Traduction en arabe attribuée à Abu Bakr Ahmad ben Ali al-Kasdani connu sous le nom d'Ibn Wahsiyya (IVe-Xe s.). Edition critique par Fahd. Vol. I.
Damas, 1993, in-4° br, 32 pages Introduction en français et 760 pages en arabe.


P.I.F.D. n° 123 : Epuisé - Out of print.
FAHD (T.). L'agriculture nabatéenne. Traduction en arabe attribuée à Abu Bakr Ahmad ben Ali al-Kasdani connu sous le nom d'Ibn Wahsiyya (IVe-Xe s.). Edition critique par Fahd. Vol. II.
Damas, 1995, in-4° br, 17 pages en français, établissement du texte, pp. 761 à 1511 en arabe.


P.I.F.D. n° 124 : Epuisé - Out of print.
FAHD (T.). L'agriculture nabatéenne. Traduction en arabe attribuée à Abu Bakr Ahmad ben Ali al-Kasdani connu sous le nom d'Ibn Wahsiyya (IVe-Xe s.). Edition critique par Fahd. Vol. III, Articles et Index en arabe.
Damas, 1998, in-8° br., 334 pages en français et 178 en arabe.


P.I.F.D. n° 125
SALAME (C.). Tabsirat al-Adilla. traité de théologie maturidite de Abu al-Mu'in al-Nasafi (théologien maturidite mort en 508/1114), Tome I. Texte édité et commenté par C. Salamé.
Damas, 1990, in-8° br., 15 pages dont 9 de préface commentée, 538 pages en arabe et 2 fnc.


P.I.F.D. n° 126
SALAME (C.). Tabsirat al-Adilla. traité de théologie maturidite de Abu al-Mu'in al-Nasafi (théologien maturidite mort en 508/1114), Tome II. Texte édité et commenté par C. Salamé.
Damas, 1993, in-8° br., pages 539-1011 inclus, en texte arabe.


P.I.F.D. n° 127 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
LORY (P.). Tadbir al-iksir al-a'zam de Gabir Ibn Hayyan (L'Elaboration de l'élixir suprême). Quatorze traités sur le grand oeuvre alchimique. Avant-propos et bibliographie en français. Textes édités et présentés par P. Lory.
Damas, 1988, in-8° br., 22 pages de présentation en français, 191 pages en arabe.


P.I.F.D. n° 128
PIPONNIER (D.). Conservation et restauration des bois polychromes (texte en arabe, introduction en français).
Damas, 1988, in-8° br., 10 pages+194 pages, 33 figures,31 photos.


P.I.F.D. n° 129 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
PIPONNIER (D.). Mesure du temps en archéologie, (texte en arabe, introduction en français).
Damas, 1988, in-8° br., 8 pages + 84 pages, nombreuses figures.


P.I.F.D. n° 130
GUICHARD (P.). Les musulmans de Valence et la reconquête (XIe-XIIIe s.), Tome I
Damas, 1990, in-4° br., 242 pages, 57 documents et 105 pages : photos, plans, cartes, tableaux, le tout hors-texte.


P.I.F.D. n° 131
GUICHARD (P.). Les musulmans de Valence et la reconquête (XIe-XIIIe s.), Tome II
Damas, 1991, in-4° br., pages 243 à 617, documents 58 à 77 en 38 pages hors texte : photos, plans, cartes, tableaux.


P.I.F.D. n° 132
Mission HERAUD (C.). Une mission de reconnaissance de l'Euphrate en 1922.
1re partie : Les cartes.

Damas, 1988, gr. in-4° br., 1 tableau d'assemblage, 58 cartes, 2 croquis et 2 planches en coupe par le Lieutenant Héraud, croquis fluvial ; Enseigne de Vaisseau Mandine, croquis d'alignements ; Médecin aide-major Toureng, sondages.


P.I.F.D. n° 133
Mission HERAUD (C.). Une mission de reconnaissance de l'Euphrate en 1922.
2e partie : Les textes. Rapport et analyses : les enjeux économiques, politiques et militaires d'une conquête.

Damas, 1995, in-4° br., 166 pages.
Sommaire : B. GEYER, L'Euphrate et sa vallée — J.-P. PASCUAL, Du chameau à la chaudière. La route de l'Euphrate au XIXe siècle — Ch. VELUD, De l'Euphrate au Tigre. Le Mandat français en Mésopotamie — Ch. HERAUD (Lt.), Rapport de la Mission de l'Euphrate (9 février-1er avril 1922), texte français et traduction arabe — B. GEYER, Index des toponymes.


P.I.F.D. n° 134 : Epuisé - Out of print, ce traité a été réédité sous le n° 176
MALLET (D.). Deux traités philosophiques d'al-Farabi : l'harmonie entre les opinions des deux sages, le divin Platon et Aristote, et De la religion, introduction, traduction et notes.
Damas, 1989, in-8° br., 180 pages.


P.I.F.D. n° 135 : Epuisé - Out of print. Quelques exemplaires encore disponibles
SAWAÏE (M.). Risala Fi Tahqiq. Ta'rib al-Kalima al-A'Gamiyya d'Ibn Kamal Pasha. Edité et présenté par Mohammed Sawaie.
Damas, 1991, in-8° br., 13 pages dont 6 en français et anglais pour la présentation et 172 pages pour le texte arabe.


P.I.F.D. n° 136
MARTEL-THOUMIAN (B.). Les civils et l'administration dans l'état militaire mamluk (IXe /XVe siècle).
Damas, 1992, gd in-8° cartonné, 518 pages, 10 arbres généalogiques et 3 cartes hors-texte, 8 plans in-texte. Cette importante étude comporte un index général des personnes et des fonctions durant toute cette période.


P.I.F.D. n° 137 : Epuisé - Out of print
SYRIE. La Syrie de Byzance à l'Islam VII-VIIIe siècles. Actes du colloque international. Lyon. Paris (11-15 septembre 1990). Publiés par P. Canivet et J.-P. Rey-Coquais.
Damas, 1992, in-4° br., VIII, 367 pages.
Sommaire : Liminaire — Introduction — Part. I Sources et traditions : A. CAMERON. The literary sources for Byzantium and early Islam — M. TARDIEU. L'arrivée des Manichéens à al-Hira — M. VAN ESBROECK. Le manuscrit hébreu Paris 755 et l'histoire des martyrs de Nedjran — A. PALMER. Une chronique syriaque contemporaine de la conquête arabe — St. GERO. The Legend of the Monk Bahira, the Cult of the Cross and Iconoclasm — L. POUZET. Le Hadith d'Héraclius : une caution byzantine à la prophétie de Muhammad — H. J. W. DRIJVERS. Christians, Jews and Muslims in Northern Mesopotamia in Early Islamic Times. The Gospel of the Twelve Apostles and Related Texts — G. J. REININK. The Romance of Julian the Apostate as a source for seventh century syriac apocalypses — Part. II Situation religieuse et courants d'idées : I. DICK. Retombées de la conquête arabe sur la chrétienté de Syrie — G. FIACCADORI. La situazione religiosa a Bosra in età Umayyade — R. SCHICK. Jordan on the Eve of the Muslim conquest, A.D. 602-634 — S. H. GRIFFITH. Images, Islam and Christian Icons — J. NASRALLAH. De la cathédrale de Damas à la mosquée omayyade — P.-L. GATIER. Les inscriptions grecques d'époque islamique (VIIe-VIIIe siècles) en Syrie du Sud — R. HADDAD. La phonétique de l'arabe chrétien vers 700, et intervention de Gérard TROUPEAU — R. RASHED. De Constantinople à Bagdad, Anthémius de Tralles et al-Kindi — Part. III Sources archéologiques, art : R. FARIOLI CAMPANATI. Bosra chiesa dei SS. Sergio, Bacco e Leonzio : i nuovi ritrovamenti (1988-1989) — Q. TWEIR. L'Héraklia de Harun al-Rachid à Raqqa, réminiscences byzantines — O. GRABAR. L'art omeyyade en Syrie, source de l'art islamique — J.-P. SODINI et E. VILLENEUVE. Le passage de la céramique byzantine à la céramique omeyyade — D. ORSSAUD. Le passage de la céramique byzantine à la céramique islamique — M.-A. HALDIMANN. Umm el-Walid : prolégomènes céramologiques — P. WATSON. Change in foreign and regional economic links with Pella in the seventh century A.D. : the ceramic evidence — A. WALMSLEY. The social and economic regime at Fihl (Pella) and neighbouring centres, between the 7 th and 9 th centuries — Part. IV Société, économie et politique : W. E. KAEGI. Reflections on the Withdrawal of Byzantine Armies from Syria — Th. BIANQUIS. L'Islam entre Byzance et les Sassanides — H. KENNEDY. The impact of Muslim rule on the pattern of rural settlement in Syria — I. SHAHID. Ghassanid and Umayyad structures : a case of Byzance après Byzance — C. MORISSON. Le monnayage omeyyade et l'histoire administrative et économique de la Syrie — R. G. KHOURY. Calife ou roi : du fondement théologico-politique du pouvoir suprême dans l'Islam sous les califes orthodoxes et omeyyades — P. CHALMETA. Pour une étude globale des Umayyades — Index  : Index locorum - Index verborum - Index nominum - Index thématique.


P.I.F.D. n° 138
ROUSSET (M.-O.). L'archéologie islamique en Iraq. Bilan et perspectives.
Damas, 1992, in-8° br., 250 pages, 1 carte en dépliant hors texte.


P.I.F.D. n° 139 : Epuisé - Out of print. 3 exemplaires encore disponibles
AVEZ (R.). L'Institut français de Damas au palais Azem (1922-1946) à travers les archives.
Damas, 1993, in-8° br., 341 pages, 4 plans in-texte, 35 photos en 16 planches représentant pour la plupart les membres ou directeurs de l'institut pendant cette période. Témoignages et documents.

P.I.F.D. n° 140 : Epuisé - Out of print.
CHOKR (M.). Zandaga et zindiqs en Islam au second siècle de l'hégire.
Damas, 1993, in-8° br., 348 pages.

Dans la période d'extraordinaire effervescence sociale et intellectuelle qui a été, en Islam, le second siècle de l'Hégire, se détache, quelque peu en marge - et de façon très informelle -, une catégorie particulière de prétendus "mal-pensants", étrangement affublés du sobriquet de
zanadiqa, pluriel de zindiq.
La question des "
zindïq-s en pays d'Islam avait déjà fait, comme le rappelle Chokr, l'objet d'un certain nombre de travaux, dont notamment - le tout premier - l'article, justement célèbre, de Georges Vajda. Mais même l'article de Vajda (issu d'un mémoire de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes) demeurait très incomplet ; une étude détaillée, systématique, restait à faire. Melhem Chokr a donc entrepris, dans le cadre d'une thèse de doctorat - et à son entière initiative, je tiens à le préciser - de reprendre le dossier à fond, en exploitant au maximum toute la documentation disponible. Il l'a fait avec brio, et une minutie, un souci de ne rien laisser dans l'ombre, qui le conduit mêmie parfois à déborder un tant soit peu son propos, mais dont le lecteur exigeant, je pense, n'aura pas lieu de se plaindre.
Me sera-t-il permis d'ajouter ceci ? Aujourd'hui, ce n'est pas sans quelque nostalgie que l'on se reporte à ces premiers siècles de l'Hégire, si vivants, marqués par l'extrême diversité des opinions, la hardiesse intellectuelle, une incroyable liberté de propos et de moeurs (en dépit des violences qui s'employaient à la réprimer). Un des intérêts de ce livre, et non le moindre, est de nous rappeler cette époque faste. Daniel Gimaret.


P.I.F.D. n° 141
GHAZZAL (Z.) L'économie politique de Damas durant le XIXe siècle, structures traditionnelles et capitalisme.
Damas, 1993, in-8° br., 3 cartes, photos.


P.I.F.D. n° 142 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
BOHAS (G.). Développements récents en linguistique arabe et sémitique, organisé et présenté par G. Bohas. Séminaire tenu au Collège de France, chaire de langue et littérature arabes classiques (Professeur A. Miquel),
Damas, 1993, in-8° br., 146 pages.
Sommaire : G. BOHAS. Le PCO et la structure des racines. — G. BOHAS. Diverses conceptions de la morphologie arabe — J.-P. ANGOUJARD. Accentuation et effacements vocaliques — J. LOWENSTAMM. Voyelles centrales, noyaux vides et statut de la longueur vocalique dans deux branches du sémitique. — J.-M. TARRIER. Contribution à l'étude de l'arabe parlé formel : un essai méthodologique pour une analyse variationniste. — G. HUMBERT. Un témoin fossile du Kitab de Sibawayhi — J.-P. GUILLAUME. Une lecture énonciative du Kitab de Sibawayhi.


P.I.F.D. n° 143
ROCALVE (P.). Louis Massignon et l'Islam. Place et rôle de l'islam et de l'islamologie dans la vie et l'oeuvre de Louis Massignon.
Damas, 1993, in-8 br., 208 pages.


P.I.F.D. n° 144 : Epuisé - Out of print. Quelques exemplaires encore disponibles.
GILLON (J.-Y.). Les anciennes fêtes de printemps à Homs.
Damas, 1993, in-8° br., 131 pages, 15 photos.


P.I.F.D. n° 145 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
DARWICH (Adnan). Tarih Ibn Qadi suhba, par Abu Bakr b. Ahmad b. Qadi suhba al-Asadi Ad-Dimasqi (779/1377-851/1448). Tome II (1re partie du manuscrit année 741/1340 - 750/1350). (Cf. Tome I : n° 101, Tome III : n° 146, Tome IV : n° 168)
Damas, 1994, in-8° br., introduction en français (43 pages), 889 pages de texte arabe.


P.I.F.D. n° 146 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
DARWICH (A.). Tarih Ibn Qadi suhba, par Abu Bakr b. Ahmad b. Qadi suhba al-Asadi Ad-Dimasqi (779/1377-851/1448). Tome III (2e partie du manuscrit année 751/1350 - 780/1379). (Cf. Tome I : n° 101, Tome II : n° 146, Tome IV : n° 168)
Damas, 1994, in-8° br., 826 pages de texte arabe.


P.I.F.D. n° 147 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
D'HONT (O.). Vie quotidienne des Agédât. Techniques et occupation de l'espace sur le Moyen Euphrate.
Damas, 1994, in-4° br., 263 pages.


P.I.F.D. n° 148
ESTABLET (C.) et PASCUAL (J.-P.). Familles et fortunes à Damas en 1700.
Damas, 1994, in-8° br., 226 pages.
Il est très heureux, qu'aujourd'hui Colette Establet et ]ean-Paul Pascual nous donnent le livre qui restitue la ville de Damas dans la plénitude de son organisation sociale et économique et dans sa structure urbaine en un moment qui restait parmi les plus obscurs de son histoire, la période charnière entre le XVIIe et le XVIIIe siècles.
Ce livre nous apporte une abondance d'informations originales, riches de prolongements et de comparaisons significatives avec d'autres villes, sur la société civile damascène, dans ses diverses composantes (artisans, commerçants, 'ulama') mais aussi sur l'élite militaire. C'est un travail de sociologues du passé, qu'ils ont pu réaliser à partir d'une multitude de données patiemment collectées, déchiffrées, organisées et exploitées avec une perspicacité et une imagination qui leur ont permis de résoudre les innombrables difficultés rencontrées. Le tableau auquel ils parviennent est si riche qu'il faudrait pouvoir en citer tous les aspects : structure de la famille, caractères démographiques, organisation de la société, activités économiques sont ainsi abordés dans ce livre.
A partir d'une documentation en apparence aride, ils nous donnent un livre vivant dans lequel l'humour ne manque pas. On y voit battre, à chaque page, le coeur d'une population que l'on découvrira souvent très proche de celle qui continue à animer aujourd'hui les rues, les quartiers et les souks de Damas dont ils sont les familiers et à qui ils offrent un travail qui lui fait honneur.
C'est peu de dire qu'il s'agit d'un travail neuf par son objet, par la documentation utilisée, par les techniques mises en oeuvre (en particulier dans le domaine de l'informatique). La découverte à laquelle ils nous convient au cours d'une enquête qui est un modèle de solidité, encouragera, j'en suis sûr, d'autres chercheurs à effectuer des recherches comparables sur d'autres villes du monde arabe.
Ce remarquable travail s'inscrit dans la tradition de l'Institut français d'études arabes de Damas dont les publications, livre après livre, nous restituent l'histoire millénaire de la Syrie musulmane. Il témoigne aussi de l'activité du groupe de chercheurs qui, à Aix, dans le cadre de l'IREMAM, se sont attachés depuis une vingtaine d'années à l'étude des villes arabes.
André Raymond


P.I.F.D. n° 149 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
LANGHADE (J.) Du Coran à la philosophie, la langue arabe et la formation du vocabulaire philosophique de Farabi.
Damas, 1994, in-8° br., 438 pages.


P.I.F.D. n° 150 : hors commerce et épuisé - Out of print
Damas extra-muros - Midan Sultani, présentation des édifices répertoriés et analyse. Participation de S. Atassi, J.-P. Pascual, M. Kandalaft et alii.
Damas, 1994, in-8° br., 90 pages, 12 plans, dont 6 dépliants et 2 plans encarts,129 photographies.


P.I.F.D. n° 151
RAYMOND (A.), PAILLET (J.-L.). Bâlis II - Histoire de Bâlis et fouilles des îlots I et II.
Damas, 1994, in-4° br., 90 pages, 160 pages, 91 photographies.


P.I.F.D. n° 152 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
SAWAIE (M.). Al-Tanbhi 'ala galat al-gahil wa-l-nabi. Traité de grammaire d'Ibn Kamal Pasha. Edité par M. Sawaie.
Damas, 1994, in-8° br., 126 pages (en arabe) +17 pages (en français).


P.I.F.D. n° 153 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
ALADDIN (B.) Al Wugud al-Haqq du cheikh Abd al-Gani al-Nabulusi (1143/1731). Edition critique du texte arabe et présentation par B. Aladin. Edition d'un texte philosophique et mystique du XVIIIe s.
Damas, 1996, in-8° br., 185 pages en français, 364 pages de texte arabe.


P.I.F.D. n° 154
DEGUILHEM (R.). Le waqf dans l'espace islamique  : outil de pouvoir sociopolitique. Ouvrage collectif en français, anglais et arabe sur le waqf-s. Préface de A. Raymond.
Damas, 1995, in-8° br., 337 pages (français et anglais), abstract en anglais, 100 pages (arabe).


P.I.F.D. n° 155
70 ans de coopération scientifique à l'Institut français de Damas. Actes du colloque (nov. 1992).
Damas, 1995, in-8° br., 102 pages texte français. 89 pages texte arabe, nombreuses photos de personnalités dont Eustache de Lorey, Sauvaget, Mantran.
Sommaire : N. al-' ATTAR, Allocution d'ouverture — D. CONTENAY, Allocution d'ouverture — N. ELISSEEFF, L'activité de l'Institut Français d'Etudes Arabes de Damas, 1922-1966 — A. RAYMOND, Les études sur les villes dans les publications de l'IFEAD — J. GAULMIER, La "Section des arabisants", 1928-1929, berceau de l'IFEAD — R. AVEZ, L'Institut Français de Damas pendant le mandat — A. REGOURD, L'astrologie arabe : une approche d'histoire culturelle et économique. Sources et premiers résultats — T. BIANQUIS, Le transfert de Beyrouth à Damas du stage des boursiers — J. LANGHADE, Orientations actuelles de la recherche à l'IFEAD. — Annexes : I. L'Institut français de Damas - Il. Le programme du colloque - III. Les membres de l'IFEAD - IV. Les publications de l'IFEAD - V. La bibliothèque de l'IFEAD.


P.I.F.D. n° 156 : Epuisé - Out of print.
GEOFFROY (E.). Le soufisme en Egypte et en Syrie sous les derniers mamelouks et les premiers Ottomans. Orientations spirituelles et enjeux culturels.
Damas, 1995, in-8° br., 595 pages.

P.I.F.D. n° 157
AL-DBIYAT (M.). Homs et Hama en Syrie centrale. Concurrence urbaine et développement régional.
Damas, 1995, in-4° br., 370 pages

P.I.F.D. n° 158 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
GIGANDET (S.) (édition critique, traduction et notes par). Kitab al-agdiya (le livre des aliments) d'Ibn Halsun. Introduction et traduction française. Thèse de médecine et de philosophie sur un auteur de la fin du XIIIe par Gigandet.
Damas, 1996, in-8° br., 138 pages en français, 102 pages en arabe.


P.I.F.D. n° 159 : Epuisé - Out of print
NASRALLAH (J.), HADDAD (R.). Histoire du mouvement littéraire dans l'église melchite du Ve au XXe siècle. Contribution à l'étude de la littérature arabe chrétienne. Vol. II, tome 1 (634-750).
Damas, 1996, in-8° br., 215 pages.


P.I.F.D. n° 160
MARINO (B.). Le faubourg du Midan. Damas à l'époque ottomane. Espace urbain, société et habitat (1742-1830). Préface de A. Raymond.
Damas, 1997, in-8° br., 433 pages.


P.I.F.D. n° 161
BONNENFANT (G. et P.). Fan al-zaharafa al-hasabiyya fi San 'a' (L'Art du bois à Sanaa), traduction arabe de M. A. Q. al-'Arusi et A. M. Zayd. Traduction en Arabe.
Damas, 1996, in-4° br., 257 pages.


P.I.F.D. n° 162
LEDER (S.), al-SAWWAS (Y. M.), al-SAGARGI (M.). Mu 'gam al-sama'at al-dimasqiyya 550-750/1155-1349 (Certificats d'audition de Damas du VIe au VIIIe siècle de l'Hégire).
Damas, 1997, in-4° br., 35 pages d'introduction (français, allemand et anglais) + 22 pages d'introduction en arabe + 660 pages (en arabe) : liste descriptive des manuscrits et documents, index des noms de personnes, index des noms de lieux et fac-similé de quelques doc. analysés.


P.I.F.D. n° 163 : Epuisé- Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
YARED-RIACHI (M.). La politique extérieure de la principauté de Damas (468-549/ 1076-1154). Préface de Th. Bianquis,
Damas, 1997, in-8° br., 354 pages et 6 cartes in-texte.


P.I.F.D. n° 164 : Nous ne diffusons pas ce titre
JMY'I (T.). Syrie couleurs et traditions. (Livre de photographies de l'artiste. Co-édition avec la SOPROD), in-4° br., 120 pages.


P.I.F.D. n° 165
DELPECH (A.), GIRARD (F.), ROBINE (G.), ROUMI (M.). Les norias de l'Oronte. Analyse technologique d'un élément du patrimoine syrien.
Damas, 1998, in-4° br., 240 pages, nombreux dessins ou illustrations in-texte, et 52 planches couleur hors-texte.


P.I.F.D. n° 166
DAHER (M.). 'Asa'ir al-gannama fi al-Furat al-awsat. (Traduction arabe de "Tribus moutonnières du Moyen-Euphrate" du R. P. Henri Charles).
Damas, 1997, in-4° br., 187 pages.


P.I.F.D. n° 167
MENASRI (M.) (étude, édition et traduction) Nagm al-Din AL-TARSUSI (m. 758/1357), Kitab tuhfat al-Turk (oeuvre de combat hanafite à Damas au XIVe siècle).
Damas, 1997, in-8° br., 211 pages et 47 pages pour le texte arabe.


P.I.F.D. n° 168
DARWICH (A.). Tarih Ibn Qadi suhba, par Abu Bakr b. Ahmad b. Qadi suhba al-Asadi Ad-Dimasqi (779/1377-851/1448). Tome IV (4e partie du manuscrit année 801/1798 - 808/1805). (Cf. Tome I : n° 101, Tome II : n° 146, Tome III : n° 146)
Damas, 1997, in-8° br., Texte arabe et sommaire analytique en français, 767 pages.


P.I.F.D. n° 169
ROUJON (Y.), VILAN (L.), avec Flicoteaux (V.), Guignard (M.) et la participation de Abd al-Razzaq Moaz. Le Midan, actualité d'un faubourg ancien de Damas.
Damas, 1997, in-4° br., 139 pages illustrées de cartes, plans, dessins et photos, et 4 plans hors-texte.


P.I.F.D. n° 170
ESTABLET (C.), PASCUAL (J.-P.). Ultime voyage pour la Mecque. Les inventaires après décès de pèlerins morts à Damas vers 1700.
Damas, 1998, in-8° br., 222 pages.
Les inventaires après décès ne sont pas destinés à éclairer le comportement religieux de la foule des pèlerins en marche : ils permettent de brosser un tableau de la société pèlerine, d'approcher les conditions matérielles du voyage et de préciser le rôle de la caravane damascène dans le commerce international au début du XVIIIe siècle. Cependant, la seule analyse des objets possédés par cette société d'hommes venus des Balkans et d'Anatolie éclaire la signification spirituelle de l'acte du pèlerinage. Le pèlerin, contrairement à son homologue occidental de la même époque, n'affiche pas, par quelques signes apparents, sa propre distinction d'homme engagé dans un devoir religieux. Dans ses bagages, la marque du pèlerinage n'est visible qu'au retour. Apparaissent alors les biens acquis dans les Villes saintes: zemzemiyya, linceuls, chapelets, quelques tissus, d'innombrables turbans; mais à son ultime étape damascène, le pèlerin du retour ne transporte plus guère les simples objets indispensables du quotidien  : il a perdu en chemin de la vaisselle, des tapis, et même certains de ses vêtements. Les a-t-il échangés sur les lieux du pèlerinage pour se procurer d'autres biens plus "extraordinaires" ? Cet humble trafic assure une gigantesque pulsation d'échanges réalisés dans une atmosphère de foire et de fête  : la caravane respire au rythme du voyage, se vide des objets rassurants du quotidien et du domestique, pour se remplir de biens venus d'ailleurs, chargés de baraka, de sacralité et d'exotisme.


P.I.F.D. n° 171 : Epuisé - Out of print. (1 exemplaire en fond de livre ancien)
RAYMOND (A.). La ville arabe, Alep, à l'époque ottomane (XVIe-XVIIIe siècles).
Damas, 1998, in-8 br., 374 pages, illustrations in-texte. Recueil d'articles publiés par l'auteur sur la ville arabe et son environnement.


P.I.F.D. n° 172 :
AL-AMIN (M.) (1867-1952). Autobiographie d'un clerc chiite du Gabal 'Amil tiré des (Aiyan al-si'a) les notables chiites. Traduction, et annotations par S. Mervin et H. al-Amin.
Damas, 1998, in-8° br., 217 pages, 1 photo.

Né à Saqrâ', un village du Gabal Amil (l'actuel Liban Sud), Muhsin al-Amin s'installa en 1901 à Damas où il s'imposa comme l'un des chefs spirituels de la communauté chiite du Bilâd al-Sâm. Il y fonda une école, organisa le culte et composa de nombreux ouvrages, avec pour principal souci de réformer la société, de la rendre meilleure au regard de la Loi et plus apte à affronter les défis posés par la modernité européenne.
Ce récit de vie, extrait de son monumental dictionnaire bio-bibliographique A'yan al-si'a, retrace le parcours d'un savant, évoque quelques aspects de son magistère et témoigne des bouleversements du siècle auxquels il prit part. Toute la sève du livre réside dans la narration de micro-événements et de pratiques quotidiennes et coutumières, rustiques au Gabal Amil et citadines à Nagaf ou à Damas, que vécut Muhsin al-Amin.


P.I.F.D. n° 173
DAVID (J. C.) avec la collaboration de BAKER (F.), GRANDIN (Th.) et HREITANI (M.). La Suwayqat'Ali (Le souk) à Alep.
Damas, 2000, in-4° br., 200 pages.


P.I.F.D. n° 174
SUBLET (J.). Hisn al-ism (Le voile du nom). Traduction par S. Barakat. Texte en arabe.
Damas, 1999, in-8° br., 199 pages.


P.I.F.D. n° 175 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
TÖELLE (H.). Le Coran revisité : Le feu, l'eau, l'air et la terre.
Damas, 1999, in-8° br., 288 pages.


P.I.F.D. n° 176 : Epuisé - Out of print
NAJJAR (F. M.) et MALLET (D.) (présentation, édition et traduction par). Al FARABI : L'harmonie entre les opinions de Platon et d'Aristote. Texte français, réédition modifiée du "Deux traités philosophiques d'al-Farabi" par Mallet (P.I.F.D. n° 134).
Damas, 1999, in-16° br., 234 pages.


P.I.F.D. n° 177 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
SAWAIE (M.) Azmat al-mustalah al'arabi fi al-quarn al-tasi' 'ashar (La crise de la terminologie arabe au XIXe siècle).
Damas, 1999, in-8° br., 156 pages de texte arabe, introduction historique générale en français et en anglais de 8 pages.


P.I.F.D. n° 178 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
AL-HADRAMI (Abd al-Rahman). Zubayd, masagiduha wa madarisuha al-'ilmiyya fi al-tarih (Zubeid, ses mosquées et ses institutions scientifiques dans l'histoire). Texte en arabe.
Damas, 2000, in-8° br., 340 pages.


P.I.F.D. n° 179 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
MARINO (B.) et OKAWARA (T.). Dalil sijillat al-mahakim al-shar 'iyya al-'uthmaniyya (Catalogue des registres des tribunaux ottomans). Texte arabe (introduction en français et en anglais, 68 pages).
Damas, 1999, in-4° br., 259 pages.


P.I.F.D. n° 180
ORY (S.) De l'or du sultan à la lumière d'Allah. La mosquée al-'Abbâss à Asnaf (Yémen).
Damas, 1999, 2 vol., Vol. I : in-4° relié toile, 610 pages ; Vol. II : tableaux, plans et cartes, in-4 pochette br.


P.I.F.D. n° 181
TUCHSCHERER (M.), DARWICH (A.). Hulasat al-'Asgad, min hawadit Dawlat al-Šarif Muhammad ibn Ahmad. Hawliyyat 'Abd al-Rahman al-Bahlaki (1182-1248 h./1768-1832 J.-C.).(Chronique de Abd al-Rahman al-Bahkali, 1768-1832). Ed. par M. Tuchscherer et A. Darwich. Texte en arabe.
Damas, 2000, in-8° br., 420 pages.


P.I.F.D. n° 182 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars hasab al-riwaya al-šamiyya, Tome 1. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension de Damas, éd. et commenté par G. Bohas et K. Zakhariya.(Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2000, in-16° br., 334 pages.

P.I.F.D. n° 183 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires encore disponibles
ZAKHARIA (K.). Abu Zayd al-Sarugi, imposteur et mystique. Relire les Maqamat d'al-Hariri.
Damas, 2000, in-8° br., 383 pages.

P.I.F.D. n° 184
AL-MUHAJER (Sheikh Jaafar). Ibn Tawq Shihab al-Din Ahmad - Al-Ta'lîq. Yawmiyyât sihab al-din Ahamad b. Tawq. (Journal d'Ahmad Ibn Tawq 834/1430-915/1509. La vie quotidienne à Damas à la fin de l'époque mamelouke). Vol. I 885/1480 à 890/1485. Texte en arabe. (Cf. Tome 2 : n°202, Tome 3 : n°210, Tome 4 : n°226)
Damas, 2000, in-8° br., 563 pages, préface française 6 pages.

P.I.F.D. n° 185
LEDER (S.), AL-SAWWAS (Y. M.), AL-SAGARGI (M.). Recueil de documents fac-similés des certificats d'audition à Damas 550-750 h./1135-1344. Mu'Gam al-Sama'at al-Dimasqiyya.
Damas, 2000, in-8° br., 540 pages, texte arabe et introduction française, allemande et anglaise 13 pages.
 

P.I.F.D. n° 186-187
SANAGUSTIN (F.). Kitab al-mi'a (Livre des cent questions en médecine) d'Abu Sahl 'Isa B. Yahya al-Masihi (m. ca 401 h./1010 apr. J.-C.). Texte en arabe.
Damas, 2000, 2 vol., in-8° br., 835 pages.
 

P.I.F.D. n° 188
MARINO (B.). Etudes sur les villes du Proche-Orient, XVIe-XIXe siècle. Hommage à André Raymond. Coordonné par Brigitte Marino.
Damas, 2001, in-8° br., 274 pages.
Sommaire : D. MALLET, Le bel orientaliste — A. RAYMOND, Artisans et commerçants au Caire au XVIIIe siècle, vingt-cinq ans après — B. MARINO, Présentation — A.-K. RAFEQ, The Opposition of the Azhar 'Ulama' to the Ottoman Laws and Its Significance in the History of Ottoman Egypt — D. BEHRENS-ABOUSEIF, Une polémique anti-ottomane par un artisan au Caire du XVIIe siècle — G. VEINSTEIN, L'administration ottomane et le problème des interprètes — C. ESTABLET, Les inventaires après décès, sources d'histoire culturelle (Damas vers 1700) — B. MARINO, Les correspondances (Murasalat ) adressées par le juge de Damas à ses substitut (1750-1860) — T. MIURA, Personal Networks surrounding the Salihiyya Court in 19th-Century Damascus — J.-Cl. DAVID, Le plan d'Alep du consul Rousseau : espace représenté, espace connu, espace pratiqué — T. PHILIPP, Social Structure and Political Power in Acre 1740-1830 — J.-P. PASCUAL, Boutiques, ateliers et corps de métiers à Damas d'après un dénombrement effectué en 1827-28 — J.-L. ARNAUD, Artisans et commerçants des villes d'Egypte à la fin du XIXe siècle. Une source peu exploitée  : les annuaires — N. HANNA, Merchants and the Economy in Cairo 1600-1650 — K. M. CUNO, The Reproduction of Elite Households in Eightenth-Century Egypt : Two Examples from Al-Mansura — L. FAWAZ, Amir 'Abd al-Qadir and the Damascus "Incident" in 1860.

P.I.F.D. n° 189
BEN ABDESSELEM (A.). La vie littéraire dans l'Espagne musulmane sous les Muluk al-Tawa'if.
Damas, 2001, in-8° br., 412 pages.

Au début du Ve-XIe siècle, l'Espagne musulmane connut une grave crise politique qui aboutit à l'abolition du califat et au morcellement du pays en petits Etats souverains. Paradoxalement, cette situation, désastreuse politiquement, provoqua un essor culturel sans précédent, et poètes et prosateurs ne furent jamais aussi nombreux qu'à cette époque. La production littéraire fut exceptionnellement abondante et variée. Les Hispanos-Musulmans traitèrent tous les genres et tous les thèmes poétiques tout en réservant une place spéciale à la vie de plaisir et à la nature. Cependant les circonstances politiques voulurent que ce fût avant tout une poésie de cour vivant du mécénat. La prose fut dominée par l'emploi du sag' (prose rimée et rythmée) et par la passion qu'avaient les auteurs andalous pour le badï'. Leur souci majeur n'était pas la recherche de l'originalité. Ils voulaient avant tout rivaliser avec les Orientaux, sinon les surpasser. Dans une large mesure, ils y sont parvenus.
 

P.I.F.D. n° 190
ABDULKADER (M.). de Diwan al-'Izz 'Abd al-Salam ibn Ganim al-Maqdisi, tuwuffiya († en 678 H.). (Recueil de poème d'el-Izz Abdessalam ben Ghanem al-Makdisi, éd. critique avec étude de Maher Mohamad Abdel-Kader). Texte en arabe.
Damas, 2001, in-8° br., 189 pages.
 

P.I.F.D. n° 191
BERTHIER (S.). Peuplement rural et aménagements hydroagricoles dans la moyenne vallée de l'Euphrate, fin VIIe-XIXe s. Sous la direction de S. Berthier avec la participation J.-Y. Monchambert et M.-O. Rousset et en collaboration avec J.-B. Gardiol et C. Tonghini.
Damas, 2001, in-4° br., 586 pages.

Sommaire :
J.-Y. MONCHAMBERT, L'occupation de la vallée à l'avènement de l'Islam — S. BERTHIER, Peuplement rural et aménagements hydroagricoles dans la moyenne vallée de l'Euphrate - Fin VIIe-XIXe siècle. — R. GYSELEN, Trouvailles monétaires — L. CHAIX, J. STUDER, La faune de quelques sites islamiques de la moyenne vallée de l'Euphrate — D. SAMUEL, Archéobotanical Evidence and Analysis — O. D'HONT, Mode d'accès aux sources des populations rurales de la moyenne vallée de l'Euphrate entre le VIIe et le XIXe siècle : proportion — M.-O. ROUSSET, La moyenne vallée de l'Euphrate d'après les sources arabes.

P.I.F.D. n° 192
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars hasab al-riwaya al-šamiyya, Tome 2. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension de Damas, éd. et commenté par G. Bohas et K. Zakhariya. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2001, in-16° br., 341 pages.

P.I.F.D. n° 193
Le Roman syrien contemporain, racines culturelles et rénovations des techniques narratives. J. CHEHAYED, H. TÖELLE (dir.), actes de colloque (26-27 mai 2000).
Damas, 2001, in-8° br., 261 pages en arabe, introduction et résumé en français, 51 pages.

P.I.F.D. n° 194 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
L'HÔPITAL (J.-Y.). Umar b. al-Farid, poèmes mystiques. Traduction et commentaires, bilingue français/arabe.
Damas, 2001, in-8° br., 520 pages
 

P.I.F.D. n° 195
GIGANDET (S.). Al-risala al-haruniyya de Masih b. Hakam al-Dimasqi (médecin damascain du IIIe h./IXe siècle). Texte établi, traduit et annoté par S. Gigandet.
Damas, 2002, in-8° br., 516 pages.
 

P.I.F.D. n° 196
SANAGUSTIN (F.). Paroles, signes, mythes, mélanges offert à Jamal Eddine BENCHEIKH.
Damas, 2001, in-8° br., 440 pages.
Sommaire : M. BERRADA, J.-E. Bencheikh et l'imaginaire arabe — A. ROMAN, Le temps dans la langue et la culture d'Arabie et d'islam — G. AYOUB, Le tout de la langue ou le malheur de l'infini — A. CHEIKH MOUSSA, Le fou glossateur — H. FODA, La langue de l'adab — F. SANAGUSTIN, Humanisme et médecine à l'époque classique — K. ZAKHARIA, Caprices de la beauté, caprices de la vertu, ou l'autre Qamar al-Zaman — A. MIQUEL, À propos de 'Argi — L.-W. DEHEUVELS, Alchimie et structure de l'imaginaire dans Le Barrage (al-Sudd )de Mahmoud Messadi — E. VAUTHIER, Modernité et écriture romanesque : l'exemple de la Syrie contemporaine — F. LAGRANGE, Une Egypte libertine ? — A.-L. DE PREMARE, Le discours testament du prophète de l'islam — C. GILLIOT, Poète ou prophète ? — J. CHABBI, Figures de la scène bagdadienne — A. GOKALP, L'identification d'une femme.
 

P.I.F.D. n° 197
HANNA ('Abd Allah.). Dayr 'Atiyya, al-Tarih wa al-'Umran. (Deir Attiyya, histoire et urbaine. Monographie d'une petite ville syrienne). Texte arabe.
Damas, 2002, in-8° br., 693 pages.
 

P.I.F.D. n° 198
TROUPEAU (G.) (Hommages à). Etudes sur le grammaire et la lexicographie arabes. Recueil d'articles sélectionnés.
Damas, 2002, in-4° br., 271 pages.
 

P.I.F.D. n° 199 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
BOLBOL (F.). Ahkam al-dikr wa al-sama' 'ind al-sufiyya li-al-Šayh Sa'id Bulbul. (Les Règles de l'invocation divine chez les Soufis par le Cheikh Saïd Bolbol.). Texte arabe.
Damas, 2002, in-8° br., 126 pages.
4ème de couverture
 

P.I.F.D. n° 200 : Epuisé - Out of print
MEOUCHY (N.) (coordonnées par). France, Syrie et Liban : 1918-1946. Les ambiguïtés et les dynamiques de la relation mandataire. Actes des Journées d'études organisées par le CERMOC et l'IFEAD, Beyrouth, 27-29 mai 1999.
Damas, 2002, in-8° br., 430 pages.
Sommaire  : N. MEOUCHY, Introduction thématique — J.-D. MIZRAHI, La France et sa politique de mandat en Syrie et au Liban (1920-1939) — Part. I Le Mandat : Savoirs, pratiques et représentations : G. D. KHOURY, Les conditions d'instauration du Mandat français au Proche-Orient après la Première guerre mondiale — F.-X. TREGAN, Appréhensions et méthodes dans un système mandataire : le cas de la participation des Etats du Levants à L'exposition coloniale internationale de Paris, 1931 — J. BOCQUET, Le collège Saint-Vincent, un agent de la présence française ? — P. FOURNIE, Le Mandat à l'épreuve des passions françaises : l'affaire Sarrail (1925) — R. BLECHER, When television is mandatory : Syrian Television Drama in the 1990s — A. HANNA, Pour ou contre le Mandat français. Réflexions fondées sur des enquêtes de terrain. — Part. II Jeux de pouvoir et interactions sociales : M.A. EL-SALEH, Les aspects économiques généraux de la relation mandataire : France, Syrie et Liban, 1918-1946 — J. HONVAULT, La coopération nationaliste avec le pouvoir mandataire  : ambiguités et éthique politique chez l'émir 'Adil Arslan lors de négociations d'Ankara sur le sandjak d'Alexandrette — P. SHAMBROOK, Bypassing the Nationalists : Comte Damien de Martel's "Administrative" Reforms of January 1936 — F. PETER, Les "bonnes affaires" de la modernisation : les sociétés anonymes et l'industrialisation en Syrie, 1908-1946 — E. CHIDIAC, Les intérêts communs syro-libanais (1920-1950) — P. SUGLETT, Will the Real Nationalists Stand Up ? The Political Activities of the Notables of Aleppo, 1918-1946 — G. D. SCHAD, Toward an analysis of class formation in Syria : Aleppo's textile industrialists and workers during the Mandate. — Part. III Les mobilisations populaires : acteurs, enjeux : N. MEOUCHY, Les mobilisations urbaines et rurales à l'époque mandataire. Remarque préliminaires — K. WATENPAUGH, Steel Shirts, White Badges and the Last Qabaday : Fascism, urban Violence and civic identity in Aleppo under french rule — C. EDDE, La mobilisation "populaire" à Beyrouth à l'époque du Mandat : le cas des boycott des trams et de l'électricité. — M. PROVENCE, An investigation into the local origins of the Great revolt — Conclusion  : H. LAURENS, Le Mandat français sur la Syrie et le Liban — J. METRAL, Pour ne pas conclure, quelques réflexions.
 

P.I.F.D. n° 201
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars hasab al-riwaya al-šamiyya, Tome 3. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension de Damas, éd. et commenté par G. Bohas et K. Zakhariya. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2002, in-16° br., 380 pages.

P.I.F.D. n° 202
AL-MUHAJER (Sheikh Jaafar). Ibn Tawq Shihab al-Din Ahmad - Al-Ta'lîq. Yawmiyyât sihab al-din Ahamad b. Tawq. (Journal d'Ahmad Ibn Tawq 834/1430-915/1509. La vie quotidienne à Damas à la fin de l'époque mamelouke). Vol. II 891/1478 à 896/1491. Texte en arabe. (Cf. Tome 1 : n°184, Tome 3 : n°210, Tome 4 : n°226).
Damas, 2002, in-8° br., pages 567-1076.

P.I.F.D. n° 203
GIMARET (D.). Ibn Furak al-Isbahani al-Aš'ari (Abu Bakr Muhammad ibn al-Hasan) : Kitab Muškil al-hadit aw Ta'wil al-ahbar al-mutašabiha. (Les Règles de lecture de tradition du Prophète ou L'Exégèse des traditions anthropomorphiques attribuées au Prophète ou aux Compagnons). Ed. et commenté par D. Gimaret. Texte en arabe. Avant-propos de 3 pages en français.
Damas, 2003, in-8° br., 60 + 366 pages.


P.I.F.D. n° 204
El-ACHECHE (T.). La poésie chi'ite des origines au IIIe siècle de l'hégire. Préface de Mohammed Yalaoui.
Damas, 2003, in-8° br., 353 pages.

Sommaire :
Préface — Avant-propos — Introduction  : Les études contemporaines sur la poésie si'ite : Inventaire et analyse - Bilan et perspectives pour la recherche — 1ère part. La poésie si'ite : inventaire et analyse : Chap. 1. Oeuvres de la première période : Oeuvres apocryphes ou d'authenticité douteuse - Oeuvres à thèmes limités - Oeuvres pluri-thématiques — Chap. 2. Oeuvres de la deuxième période (40/660-60/680) : A propos de la révolte de Hugr B. 'Adi - En présence de Mu'Awiya — Chap. 3. Oeuvres de la troisième période (61/680-65/685)  : A propos de Karbala - A propos des pénitents — Chap. 4. Oeuvres de la quatrième période (65/685-132/750)  : A propos d'al-Muhtar - A propos de Zayn al-'Abidin - Oeuvres de Pro-zaydites - Oeuvres de souvenir - Oeuvres plurithématiques - Poètes faussement rattachés au ši'isme — Chap. 5. Oeuvres de la cinquième période : Oeuvres de souvenir - Oeuvres de Pro-zaydites - A propos d'al-Nafs al-Zakiyya - A propos de Ga'far al-Sadiq - A propos de 'Ali al-Rida - Oeuvres d'hérésiographie - Oeuvres plurithématiques - Poètes faussement rattachés au ši'isme — Part. II : Essai de synthèse générale : Chap. 1. Les Sources : Les recueils - Anthologies ou ouvrages apparentés à l'histoire littéraire - Ouvrage d'Adab, d'hérésiographie et d'histoire - Sources diverses — Chap. 2. Les auteurs des œuvres inventoriéesChap. 3. A propos de la formeChap. 4. Les genres et leurs éléments thématiques  : Note préliminaire - La poésie de jactance - La poésie laudative - Aspects hérésiographiques - La satire - Thrènes ou éloges funèbres — Conclusions - Bilan et perspectives — TablesBibliographieIndex.

Le travail de notre collègue Taïeb El-Achèche est le fruit d'une longue et patiente recherche sur les poètes si'ites "mineurs", ainsi appelés parce que les auteurs d'anthologies les ont dédaignés ou que les recenseurs ne les ont pas jugés dignes d'avoir un diwan à leur nom, soit que leurs dons poétiques fussent trop modestes, ou leurs vers trop dispersés dans les ouvrages généraux d'adab et d'hérésiographie, dans les chroniques historiques ou dans les sommes biographiques consacrées à telle doctrine, telle école juridique ou telle branche du savoir.
À cet égard, les quelque 229 notices groupées dans cet ouvrage constituent, à leur tour, un dictionnaire biographique spécialisé réunissant des poètes établis tels qu'al-Kumayt al-Asadi ou al-Sayyid al-Himyari, et une foule d'autres personnages que la circonstance, l'ardeur d'un combat, la déploration d'un martyr, ont érigés, pour un temps et d'aventure, en poètes.


P.I.F.D. n° 205
MARTEL-THOUMIAN (B.)., Catalogue des manuscrits historiques de la Bibliothèque Nationale de Damas. Période mamlouke (648-922 H./1250-1517) (français-arabe).
Damas, 2003, in-8° br., 337 pages.
Sommaire :
Introduction — Catalogue des mansucrits historiques — Liste des abréviations — Transcription des mots arabes — Documents iconographiques — Bibliographie sommaire — Index en français — Index en arabe.

P.I.F.D. n° 206
ESTABLET (C.), PASCUAL (J.-P.). Des tissus et des hommes. Damas vers 1700.
Damas, 2005, in-8° br., 360 pages, glossaire. Sommaire détaillé(PDF)

Extrait du Sommaire : Remerciements — Introduction : Les sources -La méthode utilisée : l'ordinateur et les données — Plan de l'ouvrage. — Les activités textiles dans la ville : Artisans et commerçants du textile dominent la cité - Les espaces de l'échange et du travail - Les outils de l'échange : poids, mesures, monnaie — Les métiers liés au travail de l'étoffe : artisans et/ou commerçants : Un premier groupe d'artisans bien différenciés, les 'aqqâd, des " passementiers " - Quelques très pauvres artisans au métier indifférencié ou mal décrit - Les tailleurs (hayyâft) - Les fabricants de 'abâ abawî) - Les fourreurs (farrâ') - Le marchand de tapis (tanâfisî). - Les teinturiers (sabbâg). - Conclusion — Les commerçants et négociants en tissus : Une typologie des commerçants d'étoffes. - Des couleurs ou non - Les textiles dans l'économie d'une partie arabe de l'Empire ottoman : la part de la fabrication locale, la part des importations. — Les étoffes dans les maisons : La place du tissu dans la maison - Nom et fréquence d'apparition des tissus présents dans les maisons - Tissus à domicile - Faire son marché à Damas vers 1700. — Conclusion — Bibliographie — Glossaire.

La part qu'occupent les activités textiles dans la ville, l'importance des tissus dans les biens de pèlerins morts par hasard à Damas, la place des étoffes dans les inventaires féminins et masculins des habitants de la cité attirent l'attention  : il faut passer le seuil des maisons, des boutiques, il faut regarder, compter, pour aborder le quotidien « textile » de l'ensemble de la population damascène.
Travaillant depuis une quinzaine d'années à partir d'inventaires après décès, ces documents comptables qui établissent à la mort d'un défunt l'état de ses propriétés, minutieusement décrites et estimées, les auteurs ont retrouvé les noms, la qualité, les couleurs, la valeur, les usages de ces tissus ottomans et indiens présents dans Damas vers 1700. Ils leur redonnent leur place dans les différents types de boutiques et d'intérieurs et montrent ainsi comment l'habit, l'étoffe ou la fourrure, jouent un rôle symbolique et marquent la distinction sociale.

P.I.F.D. n° 207
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars hasab al-riwaya al-šamiyya, Tome 4. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension de Damas, éd. et commenté par G. Bohas et K. Zakhariya. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2003, in-16° br., 333 pages.


P.I.F.D. n° 208 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
al-CHARIF (M.), KAWAKIBI (S.) (coordonnées par). Le courant réformiste musulman et sa réception dans les sociétés arabes. Actes du Colloque d'Alep à l'occasion du centenaire de la disparition du cheikh 'Abd al-Rahman al-Kawakibi, 31 mai - 1er juin 2002 (Tayyar al-'islah al-dini wa masa'iruh fi al-mugtama'at al-'arabiyya).
Damas, 2003, in-8° br., 152 pages en français et 267 pages de texte arabe.
Sommaire : S. Kawakibi, Un réformateur et la science — A. Roussillon, Réforme et identité : le réformisme à travers les âges — F. Burgat, M. Sbitli, Les "libres" yéménites, le courant réformiste et les frères musulmans; premiers repères pour l'analyse — S. Mervin, La hawza à l'épreuve du siècle : la réforme de l'enseignement religieux supérieur chiite de 1909 à nos jours — E. Méténier, Que sont ces chemins devenus ? Réflexions sur les évolutions de la salafiyya irakienne de la fin du XVIIIe au milieu du XXe siècle — M. Gaborieau, "Wahhabisme" et modernisme : généalogie du réformisme religieux en Inde, 1803-1914 — J.-Y. L'Hopital, La lecture du Coran chez Muhammad 'Abduh et Rasid Rida et son influence sur le mouvement réformiste.


P.I.F.D. n° 209
CHEHAYED (J.), & GONZALES-QUIJANO (Y.) (coordonnées par). La nouvelle en Syrie, Authenticité et techniques narratives. Actes du Colloque.
Damas, 2004, in-8° br., 263 pages de texte arabe.

P.I.F.D. n° 210
AL-MUHAJER (Sheikh Jaafar). Ibn Tawq Shihab al-Din Ahmad - Al-Ta'lîq. Yawmiyyât sihab al-din Ahamad b. Tawq. (Journal d'Ahmad Ibn Tawq 834/1430-915/1509. La vie quotidienne à Damas à la fin de l'époque mamelouke). Vol. III 897/1492 à 902/1497. Texte en arabe. (Cf. Tome 1 : n°184, Tome 2 : n°202, Tome 4 : n°226)
Damas, 2004, in-8° br., pages 1077-1522.

P.I.F.D. n° 211
DICHY (J.), HAMZE (H.). Le voyage et la langue. Mélanges en l'honneur d'Anouar Louca et d'André Roman.
Damas, 2004, in-8° br., 372 pages.

Le voyage transporta jadis Anouar Louca de la terre d'Egypte à la France : comme il le fit avec André Roman venu de l'oasis de Kebili et de Tunis. Le voyage est encore au centre de l'oeuvre d'Anouar Louca (les voyageurs égyptiens en France au XIXe siècle, Tahtawi, Taha Husayn… ), tout comme la langue, l'arabe bien sûr, est au cœur de celle d'André Roman qui en a magistralement décrit la systématique. Cependant. Le voyage el la langue se mêlent lorsqu'Anouar Louca et André Roman se font traducteurs et passeurs, vis-à-vis du monde moderne pour le premier et par rapport à deux grand auteurs du IIe/VIIIe pour le second (al-Muhasibi, Bassar ibn Burd), A la passion de l'arabe a toujours fait écho, chez l'un et l'autre, celle de la langue française. La première partie du volume, " Hommes ", comprend un hommage adressé à ces deux grandes figures des études arabes en France, accompagné d'une bibliographie de leurs travaux. La deuxième, placée sous le thème du " Voyage ", associe " subversions littéraires " et"médiations culturelles ". La troisième. " Langues " propose deux sections : " histoire des idées linguistiques" et " concepts et structures ".

P.I.F.D. n° 212
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars hasab al-riwaya al-šamiyya, Tome 5. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension de Damas, éd. et commenté par G. Bohas et K. Zakhariya. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2004, in-16° br., 369 pages.

Introduction en arabe
 

P.I.F.D. n° 213
ALADDIN (B.), HAKIM (S.). Sarh al-Masahid ial-Qudsiyya, li-Takmil Da-irat al-Hatm al-Mawsuf bi-l-walaya al-Muhammadiyya, Muhammad Ibn al-'Arabi. Li-sitt 'Agam Bint al-Nafis ibn al-Qasim ibn Turaz al-Bagdadiyya. Présenté et édité par B. Aladdin et S. Hakim.
Damas, 2004, in-8° br., 43+493 pages de texte en arabe, préface de M. Chodkiewicz de 12 pages en français, index (des Sourates, des hadiths, des noms propres, des principaux termes).
Sommaire détaillé   


P.I.F.D. n° 214
BOISSIERE (T.). Le jardinier et le citadin  : Ethnologie d'un espace agricole urbain dans la vallée de l'Oronte en Syrie.
Damas, 2005, in-4 br., 480p., index, 51 fig., 29 tab. et 49 photos. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire :
Préface — Introduction générale — Le Temps des notables, les années 1930-1940 : Autorité et organisations professionnelles dans les jardins - Systèmes et structures traditionnels d'irrigation - Des jardiniers dans la ville, marginalisation ou intégration ? - Conclusion — Le temps des Jardiniers des années 1950 à nos jours : Evolutions et transformations du foncier agricole des années 1950 à nos jours - Transformations des rapports de production et d'exploitation dans les jardins depuis la fin des années 1940 - Fin du système traditionnel d'irrigation dans les jardins - Conclusion — Techniques agricoles et pratiques sociales : Techniques, cultures et activités complémentaires dans les jardins - Pratiques de l'espace des jardins à travers deux monographies — Temps et espaces de la ville, le destin urbains des jardins : Jardins et stratégies familiales, redéfinition d'un espace traditionnel de production agricole - Les jardins face à la ville, évolution et résistance d'un espace traditionnel de production agricole - Conclusion — Conclusion générale — Annexes — Bibliographies — Liste des figures, tableaux et photos — Index.

Thierry Boissière étudie le monde social des jardins urbains de l'Oronte, dont il nous restitue les systèmes techniques, la structure et l'organisation socioprofessionnelles, les liens étroits avec la ville ainsi que l'évolution depuis une cinquantaine d'années. Il illustre les différentes facettes des relations entre jardiniers et notables propriétaires, éclaire leurs mutations, à Homs et à Hama, met en évidence les transformations qui ont abouti au renversement des rapports de pouvoir sous l'effet de la réforme agraire, et notamment des lois sur les contrats agricoles et les coopératives. Au "temps des notables" a succédé un "temps des jardiniers", et peut-être aujourd'hui "un temps des urbanistes", soucieux de développer dans des villes en pleine expansion des espaces verts pour tous. Dans un va-et-vient entre les deux villes, dans les variations d'échelle entre le local et le global qu'opèrent les récits et l'analyse, l'ethnologue éclaire ainsi tout un pan de l'histoire socio-économique de la Syrie.

Compte-rendu par Jacques Bethemont dans Géocarrefour vol. 80/2, 2005.
Compte-rendu par Gaëlle Gillot dans la REMMM, n° 117-118, juillet 2007.
Compte-rendu par Elizabeth Picard dans Espaces et sociétés 2006- 3, n° 126. (§ 49-54)


P.I.F.D. n° 215
al-HADRAMI (Abd al-Rahman Abd Allah Ahmad Salih). Tihâma fî al-târîkh (Histoire de la Tihama). Texte en arabe.
Damas, 2005, in-8° br., 772 pages.
Sommaire détaillé     


Le livre « Histoire de la Tihama » comble un vide dans notre connaissance de la Tihama. En effet, cette région du Yémen, qui a connu son âge d'or, en particulier la ville de Zabid, sous la dynastie des Rasoulides (1229-1454), a ensuite été occultée de l'historiographie yéménite, car elle était loin des nouveaux centres de pouvoir situés sur les Hauts Plateaux. Ce sont ainsi cinq siècles d'histoire qui sont enfin exhumés.


P.I.F.D. n° 216
RASSI (J.). Mir'ât al-zamân fî târîh al-a'yân (le miroir du temps) de Sibt ibn al-Gawzî (m. 654/1256). Edition et étude des années (395-411/1004-1021).
Damas, 2005, in-8° br., 309 pages en français, et 40+ 213 pages de texte arabe.
Sommaire détaillé (PDF)

P.I.F.D. n° 217
AL-MUHAJER (Sheikh Jaafar). Jabal 'Amel bayn al-Chahîdayn (al haraka al-fikriyya fi Jabal 'Âmil fî qarnayn) min awâsit al-qarn al-tâmin li-al-Hijra. Texte en arabe.
Damas, 2005, in-8° br., 291 pages.
4ème de couverture    

P.I.F.D. n° 218 1/2
GAVILLET MATAR (M.). La geste du Zîr Sâlim d'après un manuscrit syrien. Sirat al-Zir Salim Hasab ihda al-mahtutat al-suriyya. Présentation, édition et traduction annotées par M. Gavillet Matar.
Damas, 2005, 2 vol. in-8° br.
Vol. I. Présentation et édition  : VI-150 pages en français, 318 pages de texte en arabe.
Vol. II. Traduction : 451 pages.
Sommaire détaillé (PDF)


P.I.F.D. n° 219
AL-MUBAYYIDÎN (M.). 'Ahl al-qalam wa dawruh fî al-hayât al taqäfiyya fî madina Dimasq hiläl al-fatra (1121-1172 h./1708-1758 J.-C.). Texte en arabe.
Damas, 2005, in-8° br., 535 pages, tabl., résumé en anglais (2 pages).

 


P.I.F.D. n° 220
SACK (D.). Damascus/Dimas Tatawwur wa bunyan madina machriqiyya ilamiyya. (Damas, développement et structure d'une ville orientale islamique). Texte en arabe.
Cet ouvrage est la traduction arabe de l'ouvrage de Dominique Sack Damaskus : Entwicklung und struktur einer orientalisch-islamichen Stadt publié en allemand en 1989.
Damas, 2005, in-4° relié, VIII-191 pages, 32 pl. photos hors texte, 12 cartes en dépliant. Préface en allemand et en français.
Une partie du document (PDF)   

 

P.I.F.D. n° 221
Mémorial Monseigneur Joseph Nasrallah édité par P. CANIVET et J.-P. REY-COQUAIS.
Damas, 2006, in-8° br., XVIII-371 pages. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire :
Monseigneur Joseph Nasrallah, sa vie - son œuvre par P. CANIVET - Bibliographie de Monseigneur Joseph Nasrallah par J.-P. REY-COQUAIS — Bibliographie arabe — M. AL-MAQDISSI et J. TRACK AL-MAQDISSI. Une mission archéologique dans le Qalamoun, le moulin à eau M2 de Yabroud — J.-P. REY-COQUAIS. Inscriptions grecques chrétiennes de Syrie — M. PICCIRILLO. Aggiornamento delle liste épiscopali delle diocesi in territorio transgiordanico — I. SHAHID. Ghassanid religious architecture — L. POUZET s.j. Les couvents de Damas au moyen-âge : Essai de localisations et réflexions — A.-M. EDDE. chrétiens d'Alep et du Syrie du Nord à l'époque des croisades : Crises et mutations — S. SLIM. Le Fonds des mansucrits du patriarcat grec-orthodoxe d'Antioche — M. VAN ESBROECKS s.j. La légende arabe d'Hélène à Edesse — G. TROUPEAU. L'épître sur les croyances des chrétiens de 'Afif Ibn Mu'ammal — R. HADDAD. La correspondance de Trabulsi, secrétaire du patriarche d'Antioche Sylvestre de Chypre — V. POGGI s.j. Le futur patriarche Pierre IV en Arabie (1862-1863). — R. G. KHOURY. Djubran Khalil Djubran (1883-1931) : Apôtre d'une humanité et d'une culture performantes — E. ZAYYAT. Stèle de la tombe du patriarche d'Antioche Makarios III.

Monseigneur Joseph NASRALLAH, tout en assumant pleinement ses tâches d'homme d'Eglise, construisit une oeuvre scientifique considérable, étendue d'inventaires systématiques de manuscrits arabes chrétiens à une monumentale histoire du mouvement littéraire dans l'Eglise Melchite ; son ouvrage sur saint Jean de Damas fait toujours référence. En composant ce Mémorial, des universitaires de divers Pays témoignent du rayonnement international de l'oeuvre du savant Prélat syrien.
Le volume présente une biographie succincte et l'imposante bibliographie de Monseigneur Joseph NASRALLAH, et des études de Pierre CANIVET, Anne-Marie EDDE, Michel van ESBROECK, Rachid HADDAD, Raif Georges KHOURY, Michel AL-MAQDISSI et Juliana TRACK AL-MAQDISSI, Michele PICClRILLO, Vincenzo POGGI, Jean-Paul REY-COQUAIS, Irfan SHADID, Souad SLIM, Gérard TROUPEAU, Elias ZAYAT.
 


P.I.F.D. n° 222
MIOSSEC (S.). La ville et la femme dans l'œuvre de 'Abd al-Salâm al-Ujayli.
Damas, 2008, in-8° br., 615 pages. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire : Introduction générale. — Désir de ville : La ville en tant qu'espace cadre/espace décor, dans lequel se meuvent les personnages - Quel type de ville ? - La ville comme espace de loisir, d'isolement - De l'espace décor à l'espace actant — Citadines  : Les femmes vues par l'homme - La Damascène - De quelques archétypes — Parcours initiatiques brisés : Elans d'un moment : vers une refondation de la société à travers la ville et par les femmes - La rencontre de la femme et de la ville - Lieu, idéologie, symbolisme — Conclusion générale — Index.

En étudiant la ville et la femme dans l'œuvre d'al-Ujaylî, la réflexion suit un double cheminement. La façon dont l'auteur a donné corps à son espace est, en effet, un premier fil conducteur. Cette démarche d'approche sociocritique conduit vers des considérations plus fondamentales touchant à la référence identitaire des espaces concernés. Aller à la rencontre de la femme et de la ville est le second fil d'Ariane, présenté d'abord comme une mise en relation des partenaires : le héros et la ville, le héros et la femme, celle-ci et celle-là. En mettant en scène la ville et la femme, ce ne sont pas deux aspirations parallèles qui sont évoquées mais, par leurs combinaisons, bien des espérances et bien des désenchantements de l'homme arabe, donc d'une société. La combinaison ville-femme a une vertu d'exemplarité des problèmes contemporains du monde arabe. En ce sens, Abd al-Salâm al-Ujaylî, écrivain néoclassique et réaliste, place au premier rang de son œuvre l'homme dans la société.

L'auteur : Samia Miossec-Kchir a fait ses études au lycée Alaoui, à la Faculté des Lettres et Sciences humaines, à Tunis, puis à l'université de Provence (Aix-Marseille 1) et a obtenu son doctorat à l'université Michel de Montaigne (Bordeaux 3).
Elle a développé les études d'arabe à l'université paul-Valéry Montpellier 3, où elle est maître de conférence de langue, littérature et civilisation arabes et directrice du département Etudes méditeranéennes.

 


P.I.F.D. n° 223
DUPONT (A.-L.). Gurgi Zaydan 1861-1914 - Ecrivain réformiste et témoin de la Renaissance arabe.
Damas, 2006, in-8° br., 762 pages.
Sommaire détaillé (PDF)

Homme de lettres et éditeur autodidacte, polygraphe à la culture encyclopédique, volontiers moraliste, Gurgï Zaydân (Beyrouth, 1861 - Le Caire, 1914) était aussi porteur d'un projet éducatif et social cohérent: celui de guider ses lecteurs dans un monde changeant, en leur proposant à la fois une réforme de leurs comportements individuels et collectifs et un nouveau regard sur leur temps et sur leur histoire à travers le concept de « renaissance ». Son oeuvre prit toute sa dimension au tournant de 1908  : la Révolution jeune-turque l'amena à s'interroger sur la politique arabe et ottomane tandis que la nouvelle université égyptienne fui apportait une consécration académique potentielle. Il fut alors exposé à des polémiques ayant pour enjeu la place de l'islam dans les sociétés arabes et les nations en devenir.
La biographie de Gurgï Zaydân proposée ici ne sépare pas sa vie de son oeuvre. Elle peut se lire à deux niveaux: ce qu'il vécut et comment il le vécut. Parce qu'il sut traduire pour le « grand public » la tension qu'il ressentait personnellement entre l'ouverture à l'autre et la quête d'une identité propre, il fut longtemps un écrivain à succès, et reste jusqu'à aujourd'hui un formidable témoin de la dynamique de l'occidentalisation, de la façon dont des cultures d'origine étrangère ont été reçues dans la culture arabe.

L'auteur : Anne-Laure Dupont est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nice Sophia-Antipolis.

 


P.I.F.D. n° 224
TRAVERSO (V.) Des échanges ordinaires à Damas. Aspects de l'interaction en arabe : approche comparative et interculturelle à Damas. Collection : Linguistique et sémiologie.
Damas, 2006, in-8° br., 394 pages.
Sommaire détaillé (PDF)


Les échanges de la vie quotidienne sont devenus des objets de recherche à part entière avec le développement du champ de l'analyse des interactions. La description précise des usages langagiers des locuteurs engagés dans les situations sociales fait apparaître des récurrences dans leurs modes de communication. L'hypothèse illustrée ici est que ce type de recherche donne un accès aux spécificités culturelles des comportements.
Cet ouvrage relève du cadre de l'analyse des interactions dans son orientation linguistique. Il s'attache à l'étude des interactions quotidiennes à Damas dans plusieurs situations de communication à partir de corpus authentiques enregistrés  : entre 1995 et 1997. Il propose une description détaillée des réalisations linguistiques, des formes d'échanges et des genres interactionnels utilisés par les locuteurs. Une partie de ces descriptions est effectuée en parallèle avec les fonctionnements interactionnels attestés dans des corpus français comparables.

L'auteur : Véronique Traverso est directrice de recherche au CNRS. Laboratoire ICAR, Lyon. Elle est spécialiste de l'analyse des interactions et poursuit depuis plusieurs années, parallèlement à ses travaux sur le français, une série d·études sur différents aspects de l'interaction en arabe.

 


P.I.F.D. n° 225
JALABI-WELLNITZ (B.). Spectateurs en dialogue. L'énonciation dans le théâtre de Sa'dallah Wannous de 1967 à 1978.
Damas, 2006, in-8° br., 273 pages. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire : Introduction — Présentation générale du théâtre de Sa'dallah Wannous  : L'aventure théâtrale de Sa'dallah Wannous - L'engagement dans le théâtre moderne - Texte et représentation — Le spectateur en dialogue  : Haflat samar min 'agl Hamsa Huzayran - Mugamarat ra's al-mamluk Gábir - Sahra ma'a Abi Halil al-Qabbani — Le spectateur ciblé : Al-Fil ya malik al-zaman - Al-malik huwa al-malik - Rihlat Hanzala min al-gafla 'ila al-yaqaza — Les Glissement de sources énonciatives et leurs manifestations dans le discours : Glissement de sources énonciatives et pluriglossie - Glissement de sources énonciatives et polyphonie - Glissement de sources énonciatives et théâtre dans le théâtre — Conclusion — Bibliographie — Index des notions.

Les pièces de Sa'dallah Wannous dites de la deuxième période (1967-1978 ) sont au centre du présent ouvrage. Durant cette deuxième période, Wannous avait pour objectif de libérer son spectateur de ses appréhensions vis-à-vis du théâtre. Par le biais de ce qu'il appelle le théâtre de la politisation, Wannous voulait impliquer le spectateur dans le processus théâtral et susciter ainsi en lui des conclusions et des décisions justes.
Cette étude s'attache à décrire les indices linguistiques qui révèlent concrètement la présence du spectateur dans les textes dramatiques de cette période. Cette implication du spectateur chez Wannous a certes été unanimement constatée par les critiques dramatiques et les professionnels du théâtre, mais n'a pas pour autant fait jusqu'à présent l'objet d'une étude systématique. L'objectif de cet ouvrage est par conséquent de proposer une description des éléments qui renvoient à la présence du spectateur dans ces pièces.

L'auteur : Batoul Jalabi-Wellnitz, Docteur en linguistjque et sémiologie de l'arabe (Université Lyon 2), est professeur agrégée d'arabe.


P.I.F.D. n° 226
AL-MUHAJER (Sheikh Jaafar). Ibn Tawq Shihab al-Din Ahmad - Al-Ta'lîq. Yawmiyyât sihab al-din Ahamad b. Tawq. (Journal d'Ahmad Ibn Tawq 834/1430-915/1509. La vie quotidienne à Damas à la fin de l'époque mamelouke). Vol. IV 903/1498à 906/1500. Texte en arabe. (Cf. Tome 1 : n°184, Tome 2 : n°202, Tome 3 : n°210)
Damas, 2007, in-8° br., pages 1523-1920.
 

P.I.F.D. n° 227
CHEHAYED (J.), GAUTIER (E.) (coordonnées par). La critique Littéraire au Moyen-Orient. Actes du colloque organisé les 22 et 23 novembre 2004.
Damas, 2006, in-8° br., 24 pages en français (introduction et résumés), 304 pages de texte en arabe. Sommaire détaillé (PDF)
 


P.I.F.D. n° 228 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
ALADDIN (B.). Symbolisme et herméneutique dans la pensée de Ibn ‘Arabi.
Damas, 2007, in-8° br., 209 en français, 179 pages de texte en arabe.
Sommaire détaillé (PDF)      4ème de couverture

La question du symbolisme et de l'herméneutique dans la pensée d'Ibn ‘Arabi est contemporaine des études modernes sur ce dernier, notamment avec la parution, au début du XXe siècle, de l'ouvrage en langue anglaise de Abu al-‘Ula ‘Afifi. Pour la première fois, cet ouvrage rassemblait des idées nouvelles sur le symbolisme et l'interprétation. La majeur partie de l'oeuvre d'Ibn ‘Arabi est de facture symbolique. L'herméneutique, quant à elle, occupe une large place dans ses contemplations mystiques. Le grand paradoxe que recèle la « philosophie » d'Ibn ‘Arabi réside dans le fait qu'à l'instar des Hanbalites et des Zahirites, elle élude l'interprétation rationnelle, très prisée, par les Mu‘tazilites et les philosophes. Ibn ‘Arabi ouvre largement la porte à l'herméneutique soumise à « l'écoute divine » ou celle qui tient de son expérience mystique propre.

L'auteur : Bakri Aladdin, professeur de philosophie et de mystique à l'Université de Damas et professeur d'histoire de la pensée arabe à l'INALCO à Paris. Auteur de nombreux articles dans les revues syriennes et le BEO de l'IFPO. Il a participé à de nombreux congrés internationaux sur la philosophie et la mystique musulmanes.

 

P.I.F.D. n° 229
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars hasab al-riwaya al-šamiyya, Tome 6. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension de Damas, éd. et commenté par G. Bohas et K. Zakhariya. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2006, in-16° br., 381 pages.
 


P.I.F.D. n° 230 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire défraichi encore disponible
ZOUACHE (A.). Armées et combats en Syrie (491/1098-569/1174). Analyse comparée des chroniques médiévales latines et arabes.
Damas, 2008, in-8° br., 1000 pages. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire : Historiographie - Cadre de l'étude - Plan adopté — Les sources : Les sources arabes - Sources latines, grecques, arméniennes et syriaques — Les ethnies  : Complexité des catégories médiévales - Larmées latines - Les armées musulmanes — Les armées : structures : Les armées franques : composition - Les armées musulmanes : composition - Guerre et économie - Les problèmes matériels — Les forces en présence : les nombres : Méthodologie et historiographie - Les sources narratives : la valeur des nombres - Les effectifs — Les combats  : Politique et stratégies générales - Formes des combats — Conclusion générale — Cartes - Bibliographie - Index.

Dès leur arrivée en Syrie, les Frances firent preuve d'une adaptabilité multiforme. Ils intégrèrent des éléments locaux dans leurs armées, palliant ainsi leurs difficultés démographiques, même s'il faut revenir sur l'idée d'une supériorité musulmane systématique. Les armées musulmanes souffrirent longtemps d'un déficit de commandement et ne devinrent cohésives, disciplinées et correctement équipées qu'à partir de Zankî.
La guerre, très présente, s'était alors déjà réglée, au moins en partie. Les coups de main rapides et la guerre de siège constituaient la majorité des affrontements. Les Francs comblèrent leur retard en matière de poliorcétique. Sur les champs de bataille, servis par un un équipement lourd de qualité, leurs cavaliers perfectionnèrent leur charge massive et leur technique de la charge lance couchée ; les cavaliers turcs, polyvalents, y répondirent par une discipline et une mobilité plus grandes encore.

L'auteur : De double formation - historient et arabisant - Abbès Zouache poursuit actuellement ses recherches au sein du Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales (UMR 5648, Université Lumière Lyon 2 - CNRS - EHESS). Celles-ci sont centrées sur l'histoire de la guerre au Proche-Orient (Xe-XVe siècle) et sur les historiographies arabe et latine de l'époque des croisades.

 


P.I.F.D. n° 231 : Epuisé - Out of print. 2 exemplaires défraichis encore disponibles.
THIBON (J.-J.). L'œuvre d'Abû ‘Abd al-Rahmân al-Sulamî (325/937-412/1021) et la formation du soufisme. Préface de Denis Gril.
Damas, 2009, 649 pages.
Sommaire détaillé (PDF)

Abû ‘Abd al-Rahmân al-Sulamî est avant tout réputé historien du soufisme et compilateur de traditions, ordonnées selon les genres en usage : dictionnaire biographique, commentaire coranique, monographies sur des sujets variés, telles qu'en a produit dans le registre religieux et éthique, la littérature d'adab. Une telle réputation est largement partagée par les auteurs musulmans, à quelques rares exceptions, et les orientalistes. Il est significatif que Sulamî ait été quasiment exclu de la tradition hagiographique qu'il a contribuée à mettre en place. Comme le relève avec pertinence l'auteur de ce livre, il faut voir là l'efficacité d'une stratégie d'écriture, dans la tradition des Malâmatis (les Hommes du Blâme) dont Sulamî s'est fait l'héritier et le continuateur. Cependant, loin de s'enfermer dans une tradition particulière, en choisissant de fonder son oeuvre sur la transmission de l'enseignement spirituel du Prophète et des maîtres de la Voie, il joue un rôle décisif dans l'élaboration du soufisme, en faisant converger vers un même but l'enseignement des représentants de la spiritualité musulmane du IIe au IVe siècle de l'Hégire. Il contribue ainsi discrètement mais efficacement à la défense d'un soufisme empreint de sobriété et de rigueur, ainsi qu'à l'énoncé d'une doctrine de la sainteté où se révèlent ses affinités avec al-'aki-m al-Tirmidî et plus tard Ibn ‘Arabî, par delà les différences de style. Il joue donc un rôle charnière entre le IVe et le Ve siècle de l'Hégire où les premières voies du soufisme commencent à prendre forme en Orient.
Il est important de rappeler que l'éclairage nouveau que Jean-Jacques Thibon jette sur l'homme et l'oeuvre est le fruit d'une lecture attentive et méthodique des sources. Sa présentation de vingt-cinq textes de Sulamî offre un précieux outil de travail qui rendra bien des services et pourra servir de modèle pour l'étude d'autres auteurs.

L'auteur  : Jean-Jacques Thibon est maître de conférences à l'université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand, où il enseigne la langue et la civilisation arabes. Islamologue, il est spécialiste du soufisme, plus particulièrement à l'époque médiévale.

 


P.I.F.D. n° 232
GAULMIER (J.). Jean Gaulmier. Un orientaliste en Syrie. Recueil des textes publiés dans le Bulletin d'études orientales (1929-1972).
Damas, 2006, in-16° br., 192 pages, 7 figures, 4 planches. Ouvrage au format "livre de poche".
Sommaire détaillé

Cette ethnologie du quotidien avant l'heure que nous offrons au lecteur témoigne, aujourd'hui encore, de la grande tradition de l'orientalisme français, celle d'un Louis Massignon ou d'un Gabriel Bounoure ; une tradition fondée sur le respect de l'Autre et sur la croyance qu'il est possible d'établir avec lui, même dans la situation d'inégalité politique qui fut celle de l'époque de Jean Gaulmier, un échange et un partenariat véritables.

 


P.I.F.D. n° 233
VAUTHIER (E.). La Création Romanesque Contemporaine en Syrie de 1967 à nos jours.
Damas, 2007, in-8° br., 446 pages.
Sommaire détaillé (PDF)

Le roman s'est affirmé au XXe siècle comme un élément incontournable dans le champ culturel syrien, particulièrement à partir des années 70. La période, en effet, est le théâtre d'un développement quantitatif et qualitatif notable dans la production romanesque. Les écrivains prennent alors leurs distances avec le réalisme antérieur et tentent d'établir un nouveau rapport entre vécu national, patrimoine arabe et littérature mondiale, dans une volonté de renouvellement des modes d'écriture.
À partir d'un corpus de romans syriens, la présente étude analyse le fonctionnement des textes narratifs et les procédés d'écriture qu'ils utilisent. Elle tente de montrer, en dialoguant avec les oeuvres, les évolutions qu'a connues la production romanesque syrienne de 1967 jusqu'aux années 90, ouvrant la voie aux écrivains du XXIe siècle.

L'auteur  : Elisabeth Vauthier est agrégée d'arabe et docteur en littérature arabe de l'INALCO (Paris). Elle enseigne actuellement à l'Université de Nantes. Elle est l'auteur d'articles et de monographies sur la littérature arabe moderne et a consacré deux thèses à la nouvelle et au roman syriens modernes.

 

P.I.F.D. n° 234
PAOLI (B.). De la théorie à l'usage - Essai de reconstitution du système de la métrique arabe ancienne.
Damas, 2008, in-8° br., 595 pages. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire : Introduction — La théorie métrique classique — Lecture critique des traités classiques — L'approche esthétique — Eléments de métrique pré-halîlienne — La vie des mètres : réflexions sur la genèse et le développement du système — Conclusion — Annexe — Références bibliographiques — Index.

La métrique de la poésie arabe a longtemps été considérée sous son seul aspect théorique et les recherches qui lui ont été consacrées ont presque exclusivement consisté en une réinterprétation des principes de la théorie classique attribuée à al-Halîl b. Ahnad al-Farâhidî (mort entre 776 et 791 de l'ère chrétienne), jugée à tort comme un miroir fidèle de la pratique des poètes. L'analyse empirique d'un corpus représentatif de près de quarante mille vers attribués à cent poètes préislamiques et du premier demi-siècle de l'islam, combinée à celle des rares témoins d'une terminologie et d'une taxinomie métriques pré-halîliennes, permet de reconstituer un système qui diffère considérablement du système classique, tant pour ce qui est de l'inventaire et de la structure des modèles de vers qu'en ce qui concerne leur catégorisation et leur organisation d'ensemble. En prenant pour base cette reconstitution, il est enfin possible de formuler un certain nombre d'hypothèses concernant l'évolution du système dans le temps (de 450 à 670 de l'ère chrétienne) et dans l'espace (la péninsule Arabique et la Haute Mésopotamie), en montrant par là même l'existence d'importantes disparités régionales que le processus d'uniformisation du VIIe siècle, tout en provoquant la disparition de modèles rares ou archaïques, ne fit qu'atténuer.

L'auteur : Bruno Paoli, maître de conférences à l'université Bordeaux 3 où il enseigne la langue et la littérature arabes, est actuellement pensionnaire scientifique à l'Institut français du Proche-orient (Ifpo) à Damas (Syrie).
 


P.I.F.D. n° 235
TILLIER (M.). Les Cadis d'Iraq et l'état abbasside (132/750-334/945).

Damas, 2009, in-8° br., 869 pages. Sommaire détaillé (PDF)

Extrait du sommaire : Introduction — Préambule : Les sources pour l'histoire des cadis d'Iraq —
Un fonctionnaire de l'état abbasside : La délégation du pouvoir judiciaire - Le choix des cadis - Aux fondements du fonctionnariat judiciaire : Désognations, révocations, salaires — Le système juridictionnel iraqien : Les circonscriptions judiciaires et leur administration - La continuité judiciaire - Des cadis de cour — Les cadis face au pouvoir politique : Cadis et gouverneurs : Histoire d'une émancipation - Une instrumentalisation politique par le califat - La lutte pour l'autorité judiciaire — Epilogue — Annexes — Bibliographie.

En 132/750, les Abbassides s'emparèrent du pouvoir au terme d'un mouvement dénonçant l'injustice des Umayyades. La réforme de l'appareil judiciaire, contribuant à affermir leur légitimité, fut une des réalisations majeures de la nouvelle dynastie. La centralisation de la justice, l'uniformisation juridique et l'étroite association des cadis au souverain firent de la judicature un instrument politique essentiel aux yeux du califat.
Les Abbassides ne pouvaient pourtant prévoir les conséquences de cette réforme qui devait, à terme, fragiliser les fondements de leur autorité. En diminuant la dépendance des cadis vis-à-vis des pouvoirs locaux, ils ouvrirent la voie à de nouvelles revendications. Il n'allait plus de soi, désormais, que les cadis tenaient leur autorité judiciaire du calife.
Ce livre retrace l'évolution de la judicature et de sa place au sein de l'Etat abbasside, en restituant les dimensions spatiales, temporelles et sociales de l'administration judiciaire, ainsi que la dynamique des relations entre les cadis d'Iraq et le califat. Lorsque les Abbassides perdirent la réalité du pouvoir au profit des Bu-yides, en 334/945, la judicature était métamorphosée. D'un fonctionnaire au service de son délégant, le cadi était devenu un magistrat capable de défendre son autonomie judiciaire.

L'auteur : Mathieu Tillier, agrégé d'arabe et docteur en histoire, est Maître de conférences en histoire médiévale du monde arabo-islamique à L'Université de Provence/IREMAM. Il est également Marie Curie Fellow (University of Oxford). Ses domaines de recherches sont : l'histoire des institutions judiciaires dans le Moyen-Orient médiéval, l'histoire sociale et administrative des prisons à l'époque abbasside et l'histoire du droit musulman.

 


P.I.F.D. n° 236
al-CHARIF (M.), MERVIN (S.). Modernités islamiques. Actes du colloque organisé à Alep à l'occasion du centenaire de la disparition de l'imam Muhammad 'Abduh, 9-10 novembre 2005.
Damas, 2006, in-8° br., 118 pages en français, 209 pages de texte en arabe.
Sommaire détaillé (PDF)

 

P.I.F.D. n° 237 
 : Nous ne diffusons pas ce titre (Livre disponible en téléchargement internet sur http://books.openedition.org/ et en POD sur http://www.i6doc.com)
ABD EL-KADER, un spirituel dans la modernité. Sous la direction de Ahmed Bouyerdene, Éric Geoffroy et Setty G. Simon-Khedis.
Damas, Presses de l'Ifpo, 2012, ill. couleurs.
 


P.I.F.D. n° 238  : NON PARU
.

 

P.I.F.D. n° 239
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.), DIAB (S.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 7. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas, Zakhariya, et S. Diab. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2007, in-16° br., 432 pages.

Georges Bohas, Katia Zakharia et Salam Diab, les éditeurs de la Vie du roi Baybars restituent ici, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes.
La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.

 


P.I.F.D. n° 240
al-BKHEIT (M.-A.). Dirasat fi tarikh Bilad al-Sham (Surya wa Lubnan), Volume 3. (Studies in the History of Bilad al-Sham, Syria and Lebon, vol. III by Muhammad Adnan Bakhit).
Damas, 2008, in-8° br., 414 pages. Texte en arabe.
Sommaire détaillé (PDF)

 


P.I.F.D. n° 241 : NON PARU

 


P.I.F.D. n° 242
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.), DIAB (S.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 8. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas, K. Zakhariya et S. Diab (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2009, in-16° br., 338 pages.

Georges Bohas, Katia Zakharia et Salam Diab, les éditeurs de la Vie du roi Baybars restituent ici, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes.
La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.

 


P.I.F.D. n° 243 à 250 : NON PARU

 


P.I.F.D. n° 251
SROOR (M.). Fondations pieuses en mouvement. De la transformation du statut de propriétédes biens Waqfs àJérusalem (1858-1917)
Damas, 2010, in-8° br., 461 p.

Se fondant sur une riche documentation inédite, cette étude montre que, contrairement à l'idée selon laquelle les biens d'une fondation pieuse (
waqf) sont inaliénables, de nombreux biens affectés à des waqfs de Jérusalem entre 1858 et 1917 étaient offerts, vendus, spoliés, donnés en héritage ou transformés en propriétés privées, par des voies légales ou illégales.
À partir de nombreuses sources de première main (archives conservées en Palestine, en Jordanie, en Turquie, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni), l'auteur examine les modalités selon lesquelles, dans le cadre du droit musulman et de la législation ottomane, un bien
waqf pouvait changer de statut et devenir une propriété privée. Il met en lumière les stratégies et les procédures par lesquelles différents acteurs ont participé à cette transformation et montre comment, à travers divers types de contrats, les gestionnaires des waqfs, ainsi que les représentants des autorités politiques et religieuses locales, du pouvoir ottoman et des puissances étrangères, ont contribué à s'approprier les biens affectés à ces waqfs dans le cadre d'intérêts personnels ou collectifs. Durant les six dernières décennies ottomanes, le paysage foncier de Jérusalem fut ainsi profondément bouleversé.

L'auteur : Né à Ramallah en 1970, Musa Sroor a obtenu son doctorat en 2005 à l’Université d’Aix-Marseille (France) sous la direction de Randi Deguilhem. Il a ensuite enseigné l’histoire contemporaine à l’Université de Birzeit. Depuis 2007, il est directeur du Département d’histoire et d’archéologie et responsable de la formation en histoire du Master de cette université. Ses recherches portent principalement sur la privatisation des biens waqfs à Jérusalem au XIXe siècle.

 


P.I.F.D. n° 252
Al-NAWASSIRA (Q. M. A.) Al-Mawqif al-barrîtanî wa al-faransî min al-hukm al-misrî li-bilâd al-shâm (1247-1257 h. / 1831-1841 J.-C.).
Damas, 2008, in-8° br., 308 pages de texte en arabe, résumé en anglais de 2 pages.
Sommaire détaillé (PDF)     

 


P.I.F.D. n° 253
EZZERELLI (K.). Al-Mudakkirat. Les mémoires de Muhammad Kurd 'Alî (1876-1953). Cinquième tome. Edition critique d'un corpus autobiographique. Texte et annotations en arabe, introduction bilingue, index et annexes.
Damas, 2008, in-8° br., 63 pages en français, 464 pages de texte en arabe.
Sommaire détaillé (PDF)     

 


P.I.F.D. n° 254
Al-NAASAN (Abd al-Rahman b. Hamzé). Subul al-miyah fi madinat Dimachq al-qadima (Les fontaines d'eau dans le vieux Damas).




Damas, 2009, 154 pages, 2 plans en couleurs. Texte en arabe.

 


P.I.F.D. n° 255
S. al-D. Al-MUNAJJID (éd.). La description de Damas d'Ibn Asakir (historien mort à Damas en 571/1176). Tarikh madinat Dimachq : khittat Dimachq. Traduction en français par N. Elisséeff. 2nde édition.
Damas, Presses de l'Ifpo, 2009, en coédition avec Damas 2008 Capitale de la Culture arabe, in-8° br., 380 p. (+15 p. de texte arabe).

 


P.I.F.D. n° 256
S. al-D. Al-MUNAJJID (éd.). Tarikh madinat Dimachq : khittat Dimachq. La description de Damas d'Ibn Asakir. Texte en arabe. Edition critique, 2nde édition.
Damas, Presses de l'Ifpo, 2009, en coédition avec Damas 2008 Capitale de la Culture arabe, in-8° br., 353 p.

 


P.I.F.D. n° 257: Nous ne diffusons pas ce titre (Livre disponible uniquement en PDF sur http://librairie.immateriel.fr ou POD sur http://www.shopmybook.com)
SANAGUSTIN (F.). Avicenne (XIe siècle), théoricien de la médecine et philosophe - Approche épistémologique.
Damas, Presses de l'Ifpo, 2010, 603 p. (2 tomes).
Version papier indisponible.

 


P.I.F.D. n° 258 à 261 : NON PARU

 


P.I.F.D. n° 262 : Epuisé - Out of print. 1 exemplaire encore disponible
ROUJON (Y.) et VILAN (L.). Les faubourgs de Damas. Atlas contemporain des faubourgs anciens. Formes, espaces, perspectives.

Damas, Presses de l'Ifpo et l'énsa-v, 2011, in-4° br., 396 p.
Sommaire détaillé (PDF)

Depuis la fin des années 1970, la protection des faubourgs historiques de Damas est au centre des débats entre responsables syriens, archéologues, historiens et architectes-urbanistes.
Les faubourgs historiques de Damas qui sont l'objet de cette étude ont été et demeurent depuis 1979 au cœur des recherches menées à l'Ifpo par le Programme du Vieux Damas. Ils ont été également à l'origine du travail d'analyse méticuleux et raisonné mené pendant plus de dix ans par Yves Roujon et Luc Vilan au cours de leur encadrement pédagogique de « l'Atelier de Damas » aux Écoles d'Architecture de Versailles et de Belleville.
Ce long exercice de terrain a permis d'élaborer et de présenter dans cet ouvrage des propositions alternatives à la dégradation actuelle conduisant à la ruine des structures anciennes ; ces propositions sont mises à la disposition des autorités locales responsables de la protection du patrimoine urbain de Damas. Elles constituent une approche dynamique de la ville intégrant la prise en compte du patrimoine historique dans l'aménagement de Damas extra-muros. Ce travail est un modèle élaboré, mûrement réfléchi, qui peut être étendu (voire partiellement reproductible) à d'autres villes de la région.

 


P.I.F.D. n° 263 : Traduction en langue arabe du n° 262. Nous ne diffusons pas ce titre.
ROUJON (Y.) et VILAN (L.). Les faubourgs de Damas. Atlas contemporain des faubourgs anciens : Formes, espaces et perspectives. Traduit du français en arabe par Souheil Chebat et Sarab Atassi.
Damas, Presses de l'Ifpo et ÉNSA-V, 2011.

 


P.I.F.D. n° 264
GELIN (M.) Daniel Schlumberger. L’occident à la rencontre de l’orient, Mathilde Gelin.
Damas, Presses de l'Ifpo, 2010, in-16° br., 424 p. (Collection Ifpoche).

Daniel Schlumberger, archéologue et historien d'art, travailla de 1925 à 1972 du Liban et de la Syrie jusqu'en Afghanistan. Il révéla la profondeur de l'impact de la civilisation et de l'art grecs en Orient, de la Méditerranée à l'Inde, et mit au jour la grandeur de la civilisation kouchane.
Il fut successivement membre du service des Antiquités de Syrie et du Liban, directeur de la Délégation Archéologique française en Afghanistan, professeur à l'Université de Strasbourg puis directeur de l'Institut français d'Archéologie de Beyrouth.
Certains de ses écrits parmi les plus importants sont ici réédités, accompagnés d'une présentation et d'une bibliographie du chercheur, d'un inventaire des principaux sites sur lesquels il a travaillé, le tout illustré d'extraits de lettres de sa main, de photographies et de plans.
À travers ce volume d'une collection destinée à présenter quelques grandes figures de la recherche en Orient, l'Institut français du Proche-Orient rend aujourd'hui hommage à l'un de ses membres les plus éminents.

Sommaire : Préface, par Irène Schlumberger — Témoignage, par Olivier Callot — Daniel Schlumberger : Le parcours scientifique de Daniel Schlumberger - Publications sur Daniel Schlumberger - Principaux sites fouillés par Daniel Schlumberger - Bibliographie de Daniel Schlumberger — Choix de textes de Daniel Schlumberger : Texte 1 : Les formes anciennes du chapiteau corinthien en Syrie, en Palestine et en Arabie - Texte 2 : La Palmyrène du Nord-Ouest (conclusion) - Texte 3 : L'argent grec dans l'empire achéménide (conclusion) - Texte 4 : Descendants non-méditerranéens de l'art grec - Texte 5 : L'hellénisme en Afghanistan — Table des illustrations.

L'auteur : Mathilde Gelin, chercheuse au CNRS et ancienne pensionnaire scientifique de l'Institut français d'Archéologie du Proche-Orient, étudie les interac tions entre Occidentaux et Orientaux dans l'Antiquité, principalement à travers les créations urbaines grecques en Orient et leur architecture. Elle a dirigé une mission de fouilles et de restauration sur la citadelle d'Apamée de l'Oronte (Qalaat el-Moudiq) et travaille sur des chantiers archéologiques en Syrie, au Koweït et en Ouzbékistan. M. Gelin a déjà consacré plusieurs études à l'archéologie française en Orient, notamment au service des Antiquités en Syrie et au Liban, ainsi qu'à l'Institut français d'Archéologie de Beyrouth.

 


P.I.F.D. n° 265 : NON PARU

 

P.I.F.D. n° 266 
: Nous ne diffusons pas ce titre (Livre disponible en téléchargement internet sur http://librairie.immateriel.fr ou achat POD sur http://www.shopmybook.com)
Abû Ga'far Ibn Hâtima al-Ansârî. La grande peste en Espagne musulmane au XIVe siècle, Récit d'un témoin. Edité et traduit par S. Gigandet.
Ifpo, Damas, 2010, 116 p.
 


P.I.F.D. n° 267    
Les non-dits du nom. Onomastique et documents en terres d'Islam. Mélanges offerts à Jacqueline Sublet.
Sous la direction de Christian Müller et Muriel Roiland-Rouabah.
Beyrouth, Presses de l'Ifpo - IRHT, 2013, in-4° br., 608 p., 30 ill. NB, 20 ill. coul.
Sommaire (PDF)

Contrairement à d'autres itinéraires, celui de Jacqueline Sublet est d'une parfaite clarté. L'histoire le guide tout au long, mais pas n'importe laquelle. D'entrée de jeu, la recherche du document s'y impose, comme indispensable moyen d'accès à la connaissance de milieux divers : marchands, juristes, fonctionnaires au premier rang desquels Ibn al Suqâ'î, témoin majeur de l'intérêt porté par Jacqueline Sublet à l'époque mamelouke.
Biographie et historiographie vont très vite, dans cet itinéraire, s'appuyer sur une certitude : l'histoire par le document ne peut pas ignorer la recherche du nom, ce nom qui détient le secret même des êtres et des choses. Sans s'interdire quelques excursions, entre autres aux jardins de Damas ou jusqu'aux frontières de l'empire musulman, Jacqueline Sublet revient toujours à ce nom qui la fascine, pour ce qu'il révèle et cache à la fois.
André Miquel (extrait de la préface)
Ces Mélanges rassemblent 24 articles de chercheurs d'horizons divers qui ont été en relation avec Jacqueline Sublet tout au long de sa carrière. Les contributions s'articulent autour du thème fédérateur de " Onomastique et documents en terres d'Islam ".

 


P.I.F.D. n° 268
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.), DIAB (S.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 9. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas, K. Zakhariya et S. Diab. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2011, in-16° br., 400 p.

Georges Bohas, Katia Zakharia et Salam Diab, les éditeurs de la Vie du roi Baybars restituent ici, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes.
La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.

 


P.I.F.D. n° 269
ESTABLET (C.) et PASCUAL (J.-P.). La gent d'État dans la société ottomane damascène. Les ‘askar à la fin du XVIIe siècle.

Damas, Presses de l'Ifpo et IREMAM, 2011, in-8° br., 351 p.
Sommaire détaillé (PDF)

Dans cet ouvrage, Colette Establet et Jean-Paul Pascual achèvent leur tour d'horizon de la société ottomane damascène vers 1700. Les inventaires après décès et les comptes de gestion des orphelins mineurs autorisent l'analyse du groupe des agents civils et militaires de l'État.
Qui sont-ils ? Quels liens entretiennent-ils avec la société des
ra‘â-yâ ? Peu avant 1700, ce n'est pas le montant moyen de leur fortune qui les distingue, mais la composition de leur patrimoine. Les ‘askar détiennent plus d'espèces que les ra‘â-yâ et, s'ils ne négligent pas les activités urbaines, c'est de la campagne, proche ou lointaine, qu'ils tirent de multiples revenus ; ils sont liés aux waqf dont ils exploitent biens urbains et ruraux.
Ils partagent avec l'ensemble des sujets la même vie quotidienne, tout en privilégiant le style de vie des
ra‘â-yâ les plus prospères. Enfin, les hommes affirment leur statut de ‘askar  : ils détiennent armes et chevaux dont la valeur et la beauté expriment symboliquement l'appartenance à un groupe qui tient à se distinguer de celui des sujets.

L'auteur : Agrégée d'histoire, Colette Establet a été enseignante dans le secondaire et Maître de conférences à l'Université de Provence ; elle est chercheur associée à l'IREMAM.
Directeur de recherche au CNRS, Jean-Paul Pascual a été membre de l'IREMAM et de l'Ifpo ; il est chercheur associé à l'IREMAM.

 


P.I.F.D. n° 270
GUINLE (F.). Les stratégies narratives dans la recension damascène de Sirât al-Malik al-Zahir Baybars.

Damas, Presses de l'Ifpo, 2011, in-8° br., 556 p. Annexes sur Cédérom.

Cette étude tente d'analyser les stratégies narratives d'un manuscrit de conteur de la recension damascène de Sî-rat al-Malik al-Zâhir Baybars, et d'en déterminer les spécificités. En effet, si le genre
sîra peut, comme tout récit, se ramener à une grammaire que partage l'ensemble des siyar, chaque recension peut également proposer des stratégies narratives qui lui sont propres. Au-delà des invariants, ce sont donc les variants et leur utilisation particulière qui constituent la spécificité de la recension de Damas. Des concepts fondamentaux du genre, comme la structure par épisodes, la répétition, le style formulaire, le double et la substitution sont mis en œuvre dans des stratégies spécifiques qui dépendent de choix essentiels dans le récit, comme, par exemple, un dévoilement permanent qui ne laisse que peu de place au suspense. L'annexe comprend un résumé en français de l'intégralité de la Sîra, ainsi que plusieurs listes de personnages et un ensemble de données permettant au lecteur de replacer dans leur contexte les épisodes étudiés.

L'auteur : Francis Guinle, professeur émérite de l'Université Lumière-Lyon 2, est spécialiste de Shakespeare et du théâtre élisabéthain. En tant qu'arabisant, il est titulaire d'un doctorat en langue et littérature arabes, et travaille sur la littérature populaire ainsi que sur le théâtre arabe. Il a traduit la pièce de Ramzi Choukair,
Al-Zîr Sâlim et le Prince Hamlet (en 2004), et a participé en tant qu'assistant à la mise en scène des représentations données en arabe et en français, en Syrie et en France.

 


P.I.F.D. n° 271
NICOLLE (D.). Late Mamlûk Military Equipment.
Travaux et études de la Mission Archéologique Syro-Française. Citadelle de Damas (1999-2006) Volume III publiés sous la direction de Sophie Berthier et Edmond Al-Ejji, DGAMS-Ifpo-CNRS/LAMM.
Damas, Presses de l'Ifpo, 2011, in-8° br., 408 p.
Table of contents (PDF)

The discovery of this hoard of varied military and related materials has added hugely to our knowledge of late medieval Middle Eastern and especially Mamluk military technology. It even includes harness and costume. Until a few years ago, virtually the only arms and armour known to survive from this period, culture and region were the usually fine-quality, often highly decorated pieces of military equipment preserved in a handful of museums or private collections. Such relics illuminated certain aspects of the arms and armour of the ruling and military élites of the late Mamluk Sultanate, but they rarely shed much light on the equipment used by ordinary or middle ranking soldiers. This unsatisfactory situation has been changed by the material excavated by the Syro-French Archaeological Mission in the Citadel of Damascus (under the supervision of Sophie Berthier and Edmond al-Ajji). Because it came from a properly identified, properly excavated context, the objects have also proved the existance of a previously almost unrecognized style of military equipment. This has in turn focussed attention upon other related finds, some of which were in danger of being dismissed as having neither historical interest nor antiquity. By excavating the material discussed in this book, Mme Berthier and her archaeological team have indeed “saved” other hoards, some already known, others yet to be uncovered.

L'auteur : Dr. David Nicolle, Honourary Research Fellow in the Institute of Medieval Studies at Nottingham University (England), is a specialist in the history of medieval arms and armour, particularly that of the islamic peoples. He has written several academic books and articles on this and related subjects, including:
Arms and Armour of the Crusading Era (2 volumes) and Crusader Warfare (2 volumes). He has also written a much larger number of smaller books as well as articles on social and military history for a general readership.

 


P.I.F.D. n° 272
IBN TAYMIYYA. Réponse raisonnable aux chrétiens ?
Extrait de La réponse valide à ceux qui ont altéré la religion du Messie (al Gawâb al-Sahîh li-man baddala dîn al-Masîh). Edité, traduit et commenté par L. Basanese, s.j.
Damas-Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2012, in-8° br., 336 p.

Auteur prolifique dont on vient de fêter le septième centenaire de la mort dans le calendrier hégirien, le Damascain Ibn Taymiyya reste un des docteurs classiques de l'islam les plus lus aujourd'hui. Son esprit indépendant, souvent excessif et contesté, a exercé une forte influence à son époque avant de retrouver une actualité nouvelle par l'intermédiaire des Réformistes du siècle dernier puis de la mouvance salafiste. L'intérêt de son œuvre réside dans le fait qu'elle couvre l'ensemble des sciences musulmanes : elle se veut un immense effort de présentation du credo musulman et de la fonction de la raison au sein de celui-ci, sans minimiser sa dimension spirituelle, malgré la réputation de rigoriste de ce théologien juriste. Probablement suite aux troubles interreligieux survenus en Égypte en 721/1321, Ibn Taymiyya se résolut à rédiger sa fameuse Réponse valide à ceux qui ont altéré la religion du Messie (al Gawâb al-Sahîh li-man baddala dîn al-Masîh), qui est son ouvrage de polémique antichrétienne le plus célèbre, un des premiers imprimés au Caire en 1332/1905 et depuis lors sans cesse rééditée en langue arabe. Dans le présent livre, nous voyons comment le Damascain hanbalite répond à Élie de Nisibe, important évêque syro-oriental du Ve/XIe siècle, lequel eut des discussions théologiques de haute volée avec le vizir Abû al-Qâsim al-Magribî, homme de grande culture et écrivain lui-même. Les questions abordées demeurent les mêmes au cours des siècles : le statut des Écritures sacrées, la question de l'Unité-Trinité de Dieu et celle de la médiation entre Dieu et l'homme. Mais Ibn Taymiyya réussit-il à convaincre ? Car s'il ne peut y avoir de contradiction entre foi et raison selon lui, la spiritualité qu'il promeut est loin d'être sans conséquence sur les plans communautaires, institutionnels et politiques.

L'auteur : Le Père Laurent Basanese, jésuite, docteur de l'École Pratique des Hautes Études et de l'Institut Pontifical d'Études Arabes et Islamiques, est professeur de philosophie et de théologie à Rome et à Paris. Il a publié
L'amour de Dieu dans les limites de la simple raison (Rome, P.I.S.A.I., 2010).

 


P.I.F.D. n° 273
GOBILLOT (G.) et THIBON (J.-J.). Les maîtres soufis et leurs disciples, IIIe-Ve siècles de l'hégire (IXe-XIe s.). Enseignement, formation et transmission.

Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2012, in-8° br., 432 p.p.
Sommaire détaillé (PDF)

Les textes publiés dans le présent volume représentent une contribution aux débats portant sur l'origine de la mystique en terre d'islam, en particulier du soufisme, et sur son évolution lors des premiers siècles de l'ère hégirienne. La difficulté de l'approche est double : celle de comprendre des origines par nature éloignées et imprécises, et celle d'aborder un phénomène personnel et fuyant comme l'est la mystique. Cette question des origines demande une relecture des textes les plus anciens et une prise de distance par rapport aux idées reçues tant dans la tradition musulmane que dans les milieux universitaires. Il s'agit de savoir comment sont apparus au fil des siècles des hommes et des femmes considérés comme des Maîtres et comment le rapport entre eux et ceux qui sollicitaient leur enseignement et leur compagnie s'est établi et formalisé. Les enjeux sont essentiels : ils touchent à la définition de l'autorité religieuse, à la légitimation de l'entreprise mystique et à la validité et à la reconnaissance de son discours.
Le choix de cette thématique - le rapport entre Maîtres et disciples - permet d'aborder les questions de l'enseignement, de la formation et de la transmission de l'expérience mystique. C'est précisément autour de l'exercice et de la nature de ce rapport que se construiront tous les groupes mystiques musulmans, soufis ou non. Mais il nous entraîne au cœur d'un paradoxe : l'expérience mystique n'est-elle pas en effet, par définition, personnelle, non reproductible à l'identique et, partant, intransmissible.

Les auteurs :
Geneviève Gobillot est professeur de civilisation et d'histoire des idées arabo-musulmanes à l'Université de Lyon depuis 1993. Spécialiste de la mystique musulmane des premiers siècles, et en particulier du grand théoricien de la sainteté en islam al-Hakîm al-Tirmidî, elle travaille depuis douze ans sur les lectures intertextuelles et interculturelles du Coran.
Jean-Jacques Thibon est maître de conférences à l'université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand, où il enseigne la langue et la civilisation arabes. Islamologue, il est spécialiste du soufisme médiéval. Son ouvrage de référence, L'œuvre d'Abû 'Abd al-Rahmân al-Sulamî (325/937-412/1021) et la formation du soufisme, a été publié à l'Ifpo.

 

P.I.F.D. n° 274
BOHAS (G.), ZAKHARIA (K.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 1 (réédition). Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas, K. Zakhariya . Réédition augmentée de l'édition de 2000 (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2011, in-16° br.

Georges Bohas, Katia Zakharia et Salam Diab, les éditeurs de la Vie du roi Baybars restituent ici, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes.
La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.
Neuf volumes ont paru depuis 2000

 


P.I.F.D. n° 275
AIGLE (D.). Le Bilâd al-Šâm face aux mondes extérieurs. La perception de l'Autre et la représentation du Souverain.

Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2012, in-4° br., 425 p.
Sommaire détaillé (PDF)

Pendant plusieurs siècles, le Bilâd al-Šâm fut le théâtre de nombreuses expéditions militaires qui provoquèrent de profonds changements dans l'équilibre géopolitique de la région. À partir de la fin du XIe siècle, il fut confronté à deux types d'assaillants : les croisés, qui s'emparèrent de Jérusalem en 1099, puis les Mongols d'Iran qui envahirent la Syrie en 1260. Pendant toute cette période, le pouvoir politique et les populations autochtones furent en présence d'un "Autre" dans toute son altérité : religieuse, culturelle et linguistique. Historiens et littéraires, les auteurs des contributions rassemblées ici proposent une lecture croisée sur la perception de l'Autre - qu'il s'agisse d'un individu ou d'un groupe ethnique ou religieux.

 


P.I.F.D. n° 276
BOHAS (G.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 10. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2012, in-16° br., 392 p.

Georges Bohas, assisté de Katia Zakharia et Salam Diab pour certains volumes, sont les éditeurs de la Vie du roi Baybars. Est restitué, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes.
La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.
Neuf volumes ont paru depuis 2000. Le dixième volume est ici édité par Georges Bohas.

 


P.I.F.D. n° 277
BOHAS (G.) et SAGUER (A.). Le son et le sens. Fragment d'un dictionnaire étymologique de l'arabe classique.

Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2012, in-8° br., 400 p.
+ Annexe (PDF de128 p.) en ligne "Fragment d'un dictionnaire étymologique de l'arabe " : le lecteur pourra effectuer lui-même ses recherches sur la version électronique de ce fragment en téléchargeant le document PDF.

Les deux initiateurs de la racine dans le domaine arabe, Sîbawayhi et al-Khalîl, étant morts aux alentours de l'an 800, on peut donc dire que ce concept grammatical a servi d'organisateur de la morphologie et du lexique de l'arabe pendant douze siècles, les structuralistes et générativistes n'ayant apporté rien de neuf sur ce point et s'acharnant plutôt à défendre ce modèle.
Ce n'est que dans
Matrices, étymons, racines (1997) que j'ai clairement démontré que ce concept ne permettait pas une organisation satisfaisante du lexique mais empêchait simplement de découvrir les relations existant entre les mots et qu'une organisation en trois niveaux (matrice, étymon, radical) devait lui être substituée. Dans l'ouvrage Une théorie de l'organisation du lexique et des langues sémitiques, matrices et étymons (Bohas et Dat 2007) ce modèle a été affiné et nous avons montré comment le lexique de l'arabe peut être réorganisé sous forme de vastes champs phonético-conceptuels dont la matrice est l'hyperonyme. Un des effets de cette organisation du niveau submorphémique est, comme nous l'avons démontré dans cet ouvrage et dans plusieurs autres études réalisées depuis en collaboration avec Abderrahim Saguer, de fournir une explication à des phénomènes comme la polysémie, l'homonymie et l'énantiosémie qui étaient tenus pour de mystérieuses propriétés de l'arabe jusque ici.
Dans le présent ouvrage, nous donnons une première idée de ce que peut être un dictionnaire fondé sur l'organisation en matrices et étymons. Six matrices sont présentées, dont émanent 102 étymons, ce qui recouvre 637 racines triconsonantiques au sens traditionnel du terme.
Cette réorganisation n'a pas seulement un intérêt pour le lexique de l'arabe, elle a des retombées considérables sur la théorie linguistique elle-même, dans la mesure où elle démontre que les deux postulats saussuriens (arbitraire et linéarité du signe linguistique) doivent être remis en cause radicalement.

Les auteurs : Georges Bohas, professeur agrégé d'arabe, docteur d'État, est responsable de la section Arabe et langues sémitiques à l'ENS-Lyon.
Abderrahim Saguer, docteur d'État, est professeur à l'université Ibn Zohr d'Agadir.

 


P.I.F.D. n° 278
EYCHENNE (M.). Liens personnels, clientélisme et réseaux de pouvoir dans le sultanat mamelouk (milieu XIIIe - fin XIVe siècle).
Préface de Sylvie Denoix.
Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2013, in-8° br., 605 p.
Sommaire (PDF)

Les conflits qui imprégnèrent l'histoire du Proche-Orient médiéval, des croisades aux invasions mongoles, rendirent nécessaire la présence de guerriers au cœur du pouvoir. Les Mamelouks, esclaves militaires, affranchis pour accéder au titre d'émir, gouvernèrent l'Égypte et la Syrie, à partir de 1250, avec le titre de sultan, et furent de ceux qui défendirent le monde musulman contre les périls du temps.
La singularité de la société mamelouke tient non seulement au fait que d'anciens esclaves, capturés enfants dans les plaines d'Asie centrale et dans le Caucase, soient devenus des leaders politiques, mais aussi que la société concernée ait été composée de deux groupes élitaires complémentaires : d'une part, les Mamelouks, turcophones arabisés, convertis à l'islam, détenant le pouvoir politique et constituant les forces armées ; d'autre part, les ulémas, arabophones, musulmans de naissance, lettrés détenant les fonctions religieuses, celles de la judicature et de la transmission du savoir.
En cela réside le difficile enjeu du présent ouvrage : saisir, de façon aussi fine que possible, au-delà de la distinction et des rapports de domination, les modalités de cette longue coexistence, et étudier, comprendre et restituer la complexité des interactions et des relations que Mamelouks et élites civiles et religieuses ont su tisser entre eux.
Pour ce faire, cette étude se concentre sur le règne des sultans turcs (1250-1382), la Dawlat al-Atrâk. Par une analyse des liens personnels, de leur formation et de leur nature plurielle, elle entend non seulement replacer l'individu et ses pratiques au cœur de la recherche, mais encore reconstruire les réseaux de relations de cette époque et montrer leur importance dans l'exercice du pouvoir et l'élaboration du contrat social.

Les auteurs : Mathieu Eychenne est chercheur à l'Institut français du Proche-Orient à Beyrouth. Historien et arabisant, il est spécialiste de l'histoire sociale et urbaine de l'Égypte et du Bilâd al-Šâm à l'époque mamelouke (1250-1517). Il a par ailleurs co-dirigé la publication du Bulletin d'études orientales no 61, intitulé Damas médiévale et ottomane. Histoire urbaine, société et culture matérielle (2012).

 


P.I.F.D. n° 279
BOHAS (G.). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 11. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas. (Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).
Damas, 2013, in-16° br., 381 p.

Georges Bohas, assisté de Katia Zakharia et Salam Diab pour certains volumes, sont les éditeurs de la Vie du roi Baybars. Est restitué, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes.
La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.
Dix volumes ont paru depuis 2000. Le onzième volume est ici édité par Georges Bohas.

 


P.I.F.D. n° 280

Traduction en langue arabe de l'ouvrage
Dussaud (R.). Topographie historique de la Syrie antique et médiévale, Paris, 1927.
Traduction du français et commentaires par Issam Chehadat, Révision du texte par Mohammed al-Dbiyat.
Coffret (200 × 275 mm) : 1 volume de texte (740 p.) + 1 pochette de 15 plans bilingues français-arabe.
Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2013, in-4 cartonné, 740+15 p.
Sommaire (PDF)

 


P.I.F.D. n° 281
LARCHER (P.). Linguistique arabe et pragmatique.

Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2014, in-8° br., 438 p.
Sommaire (PDF)

Ce volume rassemble vingt articles, publiés entre 1983 et 1997 et tirés directement ou indirectement de la thèse de l'auteur (1980), consacrée à l'opposition habar/inšâ', qui, dans la tradition linguistique arabe, sert à classer les énoncés. Ces articles sont ventilés en deux parties. La première, intitulée «Tradition linguistique arabe et pragmatique», est elle-même subdivisée en trois sections. La première section («Le cadre général») retrace le cheminement transdisciplinaire de la catégorie de 'inšâ' («performatif» vs habar «affirmation») et le renouvellement que son apparition au VIIe/XIIIe siècle apporte aux trois ordres rhétorique, logique et grammatical, en révélant, pour ce dernier, une grande figure : le grammairien Radî al-dîn al-Astarâbâdî (m. 688/1289). La seconde section, après avoir listé les différents éléments pragmatiques qu'on trouve chez ce dernier, en propose des «analyses de détail» : délocutifs, déictiques, connecteurs pragmatiques. La troisième section («Les sources») présente des éditions modernes de textes anciens inédits permettant d'affiner les analyses précédentes. La seconde partie, intitulée «Linguistique de l'arabe et pragmatique», est le symétrique de la première. Elle n'utilise plus la pragmatique moderne pour questionner la tradition linguistique arabe ; elle utilise au contraire la tradition linguistique arabe pour questionner la pragmatique moderne. Elle le fait au travers de thèmes déjà abordés dans la première partie, comme les délocutifs ou les connecteurs pragmatiques, ou nouveaux : les maf‘u-l mut.laq à incidence «énonciative», la négation, l'interrogation.

 


P.I.F.D. n° 282
M.-Fr. BOUSSAC, S. DENOIX, Th. FOURNET, B. REDON (éd.). 25 siècles de bain collectif en Orient. Proche-Orient, Egypte et péninsule Arabique, Actes du colloque de Damas, 2009.
Co-édition Ifpo-IFAO, Le Caire, Institut français d'archéologie orientale, 2014, 4 vol. in-4° relié, 1260 p.
Sommaire (PDF)

Depuis 2006, Balnéorient mène une enquête sur le bain collectif en Méditerranée orientale, de l'Antiquité (haute époque hellénistique) à l'époque contemporaine. Ce programme fédératif s'était donné pour but d'étudier les divers aspects d'une pratique sociale dans une région qui n'avait jamais encore été prise comme épicentre d'une réflexion menée à la fois sur le temps long et dans un cadre géographique large.
L'ouvrage présent réunit 63 articles, études de cas et synthèses, accompagnés d'une bibliographie commune. Ils examinent le phénomène balnéaire à l'échelle du Proche-Orient et permettent d'en proposer une vision d'ensemble, ne serait-ce que pour en souligner la complexité et mettre en lumière l'extrême richesse du patrimoine thermal de cette région. L'approche diachronique adoptée permet, en particulier, de proposer une autre lecture de l'histoire du bain collectif, ailleurs présentée comme ponctuée de temps forts, que seraient les époques romaine et ottomane, et jalonnée de moments atones ou de périodes de reculs comme la fin de l'Antiquité ou l'époque contemporaine. Au contraire, le présent ouvrage démontre l'extrême richesse et la diversité du patrimoine balnéaire du Proche-Orient, à toutes les époques et dans toutes les contrées sur lesquelles a porté notre étude.

Since 2006 the Balnéorient team has been studying ancient (from the Early Hellenistic period on) to contemporary collective baths in the Eastern Mediterranean. This federative program aimed at examining the various aspects of this hugely attested social practice in an area that had never been, so far, taken as the focal point of a survey on both the longue durée and this wide geographical context.
The present book includes 63 articles, case studies and syntheses, together with a common bibliography. These examine the bathing phenomenon within the broader Middle Eastern context and allow for a panoramic view of the phenomenon that underlines its complexity and highlights the striking wealth of bath-related heritage in this region. The diachronic approach, in particular, suggests a history of the bathing phenomenon across times that differs from the one which was presented elsewhere as being made of peaks, such as the Roman and Ottoman periods, and stagnant phases or declines, such as the end of Antiquity or the modern era. On the contrary, this book demonstrates the extreme richness and diversity of bath-related heritage of the Middle East, in all periods and in all countries in which we conducted our study.

 


P.I.F.D. n° 283
BOHAS (G.), HASSAN (I). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 12. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas et I. Hassan.
Damas, 2014, in-16° br., 438 p.
(Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).

Georges Bohas, assisté de Katia Zakharia et Salam Diab pour certains volumes, sont les éditeurs de la Vie du roi Baybars. Est restitué, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes. La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.
Onze volumes ont paru depuis 2000 aux Presses de l'Ifpo, auxquels ont collaboré Katia Zakharia (tomes 1 à 7), et Salam Diab (tomes 8 et 9).
Le douzième tome est ici édité par Georges Bohas et Iyas Hassan.
Ce tome 12 s'ouvre sur un hommage des éditeurs au dernier conteur damascène Rachid al-Hallaq (Abou Chadi), récemment décédé. Abou Chadi a notamment collaboré avec le Projet Baybars autour de la tradition orale du Roman dans ses différentes versions.

 


P.I.F.D. n° 284    
VAN RENTERGHEM (V.). Les élites bagdadiennes au temps des Seldjoukides : étude d'histoire sociale. Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2015, Vol. 1 : Textes 554 p., Vol. 2 : Annexes 504 p. + cartes, graphiques, tableaux et arbres généalogiques.
Sommaire (PDF)

Bagdad, grande métropole du monde arabo-musulman médiéval et siège du califat abbasside, fut au milieu du Ve/XIe siècle intégrée à l'empire oriental des Turcs seldjoukides. Restaurateurs du sunnisme, les sultans seldjoukides résidèrent peu à Bagdad, mais ils y fondèrent des institutions nouvelles : les madrasas, encouragèrent l'essor du soufisme et participèrent au développement urbain.
Cette étude d'histoire sociale, fondée sur une approche prosopographique des sources arabes, décrit différents groupes élitaires bagdadiens et s'intéresse à leur fonctionnement (distinction, reproduction, rôle des lignages). À travers l'apparition de nouvelles élites administratives et militaires au service des Abbassides, elle retrace le phénomène progressif de redressement califal qui marqua le VIe/XIIe siècle. L'étude du cadre urbain fait apparaître Bagdad comme une ville en évolution permanente, marquée par l'interaction constante des élites avec le contexte urbain dont elles étaient issues.

 


P.I.F.D. n° 285 (/ CRAC 5)    
Histoire du mouvement littéraire dans l'Église Melchite du Ve au XIXe siècle. Contribution à l'étude de la littérature chrétienne (Vol I : Période byzantine 451-634). par Joseph NASRALLAH, Rachid HADDAD.
Beyrouth, Co-édition Ifpo/CERPOC-Éditions de l'USJ, 2016, 256 p.

Sommaire (PDF)

Ce volume, le premier d'une série de cinq volumes et sept tomes, était resté encore inédit. Cette œuvre prestigieuse fut initiée dès 1942, et s'est limitée à l'histoire de la production littéraire de la communauté melchite. Cette série visait à faire connaître de nombreux auteurs, en mettant en relief leurs œuvres encore en grande partie ignorées et ce, jusqu'à nos jours.
Le volume I concerne la période byzantine, comprise entre le Concile de Chalcédoine et la conquête islamique (451-634), marquée d'abord par une intense production théologique consécutive aux controverses en cours notamment relatives à la nature du Christ. Mais ce volume témoigne aussi de prises de position ambiguës voire contradictoires. Si l'ensemble de la collection sur la littérature arabe chrétienne présente toutes les productions littéraires, profanes et religieuses, jusqu'au XIXe siècle, ce volume I témoigne en particulier du fait que ce sont les chrétiens des IXe-Xe siècles, qui, dans la tradition byzantine, ont préparé les versions arabes des œuvres des grands philosophes, des médecins et des mathématiciens grecs et qui ont été, ainsi, à l'origine de la belle époque du calife al-Ma'mûn. Il vient ainsi compléter une collection qui, pendant de longues années, a constitué un instrument de travail incontournable et commode à l'usage des chercheurs surtout francophones, en complément à la prestigieuse "Histoire" de Georg Graf, à savoir la
Geschichte der christlischen arabischen Literatur, parue en allemand à Rome en cinq volumes de 1944 à 1953.

 


P.I.F.D. n° 286
BOHAS (G.), HASSAN (I). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 13. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas et I. Hassan.
Damas, 2015, in-16° br., 488 p.
(Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).

A partir des cahiers manuscrits de trois conteurs des cafés de Damas, l'équipe dirigée par Georges Bohas a entrepris l'édition de la Sîra, Vie Romancée du sultan mamelouk Baybars (1228 ? - 1277). Ce travail d'édition critique s'inscrit dans le cadre du Projet Baybars, fruit d'une collaboration entre l'Ifpo et l'équipe ICAR (UMR 5191, CNRS).
Est ici restitué, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes. La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.
Douze volumes ont paru depuis 2000 aux Presses de l'Ifpo, auxquels ont collaboré Katia Zakharia (tomes 1 à 7), Salam Diab (tomes 8 et 9), puis Iyas Hassan (à partir du tome 12).
Dans ce tome 13, on retrouve certaines formules narratives déjà consacrées dans les volumes précédents, comme le retour des chevaliers ismaéliens partis au début de la Sîra à la recherche de leur chef. Le thème de l'errance est également très présent sous différentes formes, souvent conjugué au thème de la jalousie ou de la convoitise. Enfin le fantastique est à son tour à l'honneur dans ce volume, où il imprègne tous les épisodes.
Le plus important dans ce tome serait la consécration de la seconde génération des rois musulmans, en faisant perdurer une autre formule, celle du "Franc musulman". Le narrateur-conteur continue ici à fournir au récit de nouveaux personnages ayant grandi chez les Francs, avant de rejoindre le camp de leur père biologique, musulman.

 


P.I.F.D. n° 287    
AL-AKRA (H.). L'histoire de Baalbek à l'époque médiévale d'après les monnaies (636-1516). Beyrouth, Presses de l'Ifpo, 2016, 352 p. dont 6 cartes, fig., tableau, graphiques, et photos de 2315 pièces de monnaie.

Sommaire (PDF)

 


P.I.F.D. n° 288    
BOHAS (G.), HASSAN (I). Sirat al-Malik al-Zahir Baybars, Tome 14. Edition arabe du texte de Baïbars, Texte arabe de la recension damascène, éd. et commenté par G. Bohas et I. Hassan.
Beyrouth-Damas, Presses de l'Ifpo, 2016, in-16° br., 485 p.
Sommaire (PDF)

(Cf. Tome 1 : n°182, Tome 1 réedition : n°274, Tome 2 : n°192, Tome 3 : n°201, Tome 4 : n°207, Tome 5 : n°212, Tome 6 : n°229, Tome 7 : n°239, Tome 8 : n°242, Tome 9 : n°268, Tome 10 : n°276, Tome 11 : n°279, Tome 12 : n°283, Tome 13 : n°286, Tome 14 : n°288).

A partir des cahiers manuscrits de trois conteurs des cafés de Damas, l'équipe dirigée par Georges Bohas a entrepris l'édition de la Sîra, Vie Romancée du sultan mamelouk Baybars (1228 ? - 1277). Ce travail d'édition critique s'inscrit dans le cadre du Projet Baybars, fruit d'une collaboration entre l'Ifpo et l'équipe ICAR (UMR 5191, CNRS).
Est ici restitué, dans son texte original doté d'un apparat critique, un récit central de la littérature patrimoniale et populaire des Arabes. La présentation de cette version damascène du récit met en lumière toute la richesse, littéraire et linguistique, d'un récit qui a traversé les siècles.

 


P.I.F.D. n° 289    
Al Tâ'iyya al-Kubrâ de 'Umar b. al-Fârid par Jean-Yves L'HÔPITAL.
Beyrouth-Damas, Presses de l'Ifpo, 2016, 264 p.

Le présent ouvrage, en proposant une traduction et un commentaire de la Tâ'iyya al-Kubrâ, achève la traduction intégrale du diwan de 'Umar b. al-Fârid. La Tâ'iyya al-Kubrâ, communément appelée ainsi parce que les vers se terminent par la lettre "t" et la voyelle "i", est tout entière consacrée à décrire l'ascension du mystique vers l'union avec l'Entité divine. Le travail de Jean Yves L'Hôpital sur le diwan s'est étendu sur de nombreuses années, puisque la publication de la traduction des vingt six autres poèmes date de 2001. Nous espérons que les deux volumes actuels seront complétés dès que possible par un troisième ouvrage qui interrogera les fondements conceptuels de l'expérience mystique de 'Umar b. al-Fârid.

Sommaire : Introduction — Texte arabe, traduction en langue française et notes CallotIndex : I Index des noms propres - II Index des termes techniques de la mystique — .

L'auteur : Jean-Yves L'Hôpital a longtemps enseigné la philosophie et c'est au hasard des postes qu'il a occupés qu'il a un jour découvert l'islam et le monde arabomusulman. Sa thèse de doctorat portait sur le Coran. Professeur à l'université de Rennes, il y a enseigné la langue arabe et la civilisation arabo-musulmane. Arabisant et islamologue, il n'a cessé de fréquenter le Moyen-Orient, dont il est devenu un bon connaisseur. Il s'est fixé à Damas, où il a été directeur de l'Institut Français du Proche-Orient (2005-2008). C'est en Syrie, devenue sa seconde patrie, et dans cette ville de Damas où il vit encore, que la fréquentation des cercles soufis a été pour lui le point de départ d'un long cheminement qui l'a conduit à se plonger dans les textes des grands mystiques de l'islam, dont 'Umar b. al-Fârid, qui fait l'objet de la présente publication.

 


P.I.F.D. n° 810
Cohabitation et conflits dans le Bilâd al-Châm à l'époque ottomane. Musulmans et chrétiens à travers les écrits des chroniqueurs et des voyageurs.
Sous la direction de DACCACHE (S.), EDDE (C.), KNOST (S.), PAOLI (B.), SLIM (S.).
Beyrouth, University of Balamand - Presses de l'Ifpo - Université Saint-Joseph - Orient Institut (Beirut), 2014, in-8° br., 350 p. (français) + 132 p. (arabe).
Sommaire (articles en français, PDF)
Sommaire (articles en langue arabe, PDF)

À l'heure où l'avenir du Proche-Orient paraît incertain, sinon sombre, et avec lui celui des «minorités» historiques musulmanes et non musulmanes, un retour sur les fondements sociaux et la place de la religion dans les sociétés concernées, ainsi que de la gestion de la «cohabitation» et des conflits entre les groupes religieux et au sein de ces groupes dans la longue durée s'imposait. Vingt-six chercheurs ont entrepris d'interroger les écrits de chroniqueurs autochtones et de voyageurs occidentaux des XVII-XXe siècles afin de tenter d'apporter des éléments de réponse à ces questions.
Ce volume regroupe les actes du colloque organisé par l'Université de Balamand, en collaboration avec l'Orient Institut de Beyrouth (IOB), l'Ifpo et l'Université Saint-Joseph, du 28 au 30 mais 2009 à Beyrouth.

 


P.I.F.D. n° 812
La construction de la médecine arabe médiévale.
Sous la direction de Pauline KOETSCHET et Peter E. PORMANN.
Beyrouth, coéd. Ifpo/IFAO, 2016, in-8° br., 192 p.
Sommaire (PDF)

L'histoire de la médecine arabe pré-moderne demeure nimbée d'un certain mystère, non pas parce que nous n'aurions pas de sources, mais parce que dans leur majorité, ces sources n'ont été ni éditées ni étudiées. Ce sont ces sources qui forment la base des articles publiés dans cet ouvrage. Ces articles traitent, entre autres, du transfert des connaissances médicales et de la construction de le médecine arabe à partir des sources grecques, indiennes, et persanes traduites en arabe, et des modifications apportées au savoir médical passé.

 


P.I.F.D. n° 813
Lire et écrire l'histoire ottomane.
Sous la direction de Vanessa GUENO et Stefan KNOST.
Beyrouth, Presses de l'Ifpo / OIB, 2015, in-8° br., VI- 226 p.
Sommaire (PDF)

La production juridique écrite issue des tribunaux ottomans du Bilâd as-Sâm constitue, depuis les années 1980, la source primaire la plus fréquemment dépouillée et analysée par les historiens ottomanistes. Les nombreuses publications d'histoire ottomane des provinces arabes sont le résultat de l'étude sérielle d'une multitude de documents consignés dans un ou plusieurs registres de cour. Toutefois, les auteurs ne se livrent que rarement à l'exercice d'une lecture publique d'un document. Dans cet ouvrage, les contributeurs mettent à nu leurs difficultés, leurs questionnements face à la lecture de documents manuscrits trop souvent écrits sans soin dans une langue normative réduite au minimum. Par la diversité des articles ici réunis, l'éventail des documents issus de la pratique juridique est présenté, la phase du déchiffrage des manuscrits est révélée, enfin les différentes lectures et usages informatifs de ce type de source sont exposés.

Since the 1980s, written documents generated by the Ottoman law courts constitute the single most frequently used primary source by historians of Ottoman Bilâd as-Sâm. The result is a large number of studies using many of these documents, usually from several different registers. Rarely, however, do the historians invite readers to share in a critical and focused discussion of a select few of these documentary sources. The contributors to this volume reveal the difficulties and questions they face in reading and interpreting handwritten documents, often carelessly recorded in a formulaic and elliptical language. The diverse studies collected here present a wide range of documents issued in legal practice, disclose the process of deciphering manuscripts, and set forth the differing readings and informal usages of this kind of source.

 

Pour toute demande d'abonnement veuillez remplir notre formulaire - To subscribe, please fill our form

~~