Mise à jour / Update :

Historique

  

La Librairie d'Amérique et d'Orient est l'une des plus ancienne maison d'édition orientaliste en France : notre but, l'étude des richesses culturelles, religieuses... des anciennes civilisations d'Afrique, d'Amérique et d'Asie.
Asie Centrale, Moyen-Orient, Byzance, Extrême-Orient, Inde... histoire, philosophie, spiritualité, ethnologie et linguistique constituent nos grands domaines.
Maison d'édition érudite, les Editions Maisonneuve ont choisis de publier des manuscrits qui, après étude du comité de lecture et conseil auprès de chercheurs reconnus, leur semblent pertinents. En parallèle, elles assurent la diffusion de plusieurs revue-collection d'Instituts de Recherche Français.

NOTA  : Au vu des nombreuses confusions, La Librairie d'Amérique et d'Orient - Adrien Maisonneuve, Jean Maisonneuve succ., précise à ses visiteurs et son aimable clientèle, qu'elle n'a jamais eu - et n'aura jamais - aucun lien, passé, présent ou futur, avec la maison dénommée "Maisonneuve et Larose".


The "Librairie d'Amérique et d'Orient" is the ancient Orientalist publishing house in France : our works is the study of the cultural, religious... wealth of old civilizations of Africa, Americas and Asia.
Ours mains areas of interest are Central Asia, Middle East, Byzantium, Far East, India and theirs history, philosophy, spirituality, linguistics and ethnolgy.
As erudite publisher, the Editions Maisonneuve chose to publish manuscripts which, after study of the editorial board and council near recognized researchers, seem to them relevant. In parallel, they distribute several review-journals of French Institutes of Research.

NOTE  : Following many confusions, the Librairie d'Amérique et d'Orient - Adrien Maisonneuve, Jean Maisonneuve succ., precise with its visitors and his pleasant customers, that it did never have - and will never have - no link, past, present or future, with the bookshop called “Maisonneuve et Larose”.



Jean-Claude MAISONNEUVE
1813 - 1884

Originaire des Monts du Forez, Jean-Claude Maisonneuve décide de monter à Paris. Il s'intéresse à l'imagerie religieuse ce qui le conduit à voyager jusqu'en Russie.
Usé par ce type de voyage, il décide de s'installer à Paris et, en 1838, acquiert le fond d'édition-librairie de Mr Barrois. Intéressé par les quelques publications sur l'Orient, il décide d'orienter son activité vers la connaissance de l'Orient sans toutefois négliger la culture classique.
Il publie en 1860 le Dictionnaire Arabe-Français de Kasimirsky qui, aujourd'hui encore, fait référence (2 réimpressions ont ainsi vu le jour au Liban vers les années 1970-1980) et, dans le cadre de ses nombreuses publications, le Rig-Veda en 1872 qui est toujours régulièrement réédité.
Jean-Claude, fondateur de la première librairie orientale, fut également l'éditeur des Actes du premier Congrès des Orientalistes.
Sans héritier, il recherche un successeur et fait venir son neveu Jean-Victor Maisonneuve qui lui succèdera en 1882.


Jean, Victor MAISONNEUVE
1860 - 1926

Jean-Victor oeuvrera dans la tradition et continuera la série des littératures populaire de toutes les nations. Il publiera, entre autre, dans sa Bibliothèque Orientale le Ramayana de Valmiki (en 3 vol.).

Intéressé par l'Amérique, il créera une collection d'une vingtaine de volume sur les langues américaines.

Après la guerre de 14-18, ses trois fils reprendrons la direction de la maison et seront liés par la société Maisonneuve Frère de 1921 à 1931.

 


Adrien MAISONNEUVE
1897 - 1968

Adrien, le plus jeune des trois fils de Jean-Victor, se sépare de ses frères en 1924 et fonde sa propre maison rue de Tournon en mai 1925.
En 1936 il installe définitivement sa librairie rue Saint-Sulpice (photo): cette adresse devenue très connue sera le grand rendez-vous de tous les spécialistes.

Adrien renoue avec la tradition familiale et publie de nombreux travaux sur le Proche-Orient, l'Extrême-Orient et l'Inde : ainsi paraissent le Dictionnaire sanskrit-français de Stchoupak, la série des Upanishad, les Sémitica...
sans oublier le Bardo Thodol, le Milarepa, le Yoga tibétain, Les mémoires historiques de Sé-ma Ts'ien par Chavannes, les Oeuvres posthumes de Paul Pelliot.

A la suite d'un infarctus mal soigné, Adrien décède en 1968.


Jean MAISONNEUVE
1927

Jean qui travaillait déjà avec son père, lui succède et reprend la direction de la maison en 1972.
Il décide de publier, pour chaque discipline concernant la librairie, les ouvrages de base, nouveautés comme réimpressions : c'est ainsi que sont enfin republiés Le Lotus de la Bonne Loi, oeuvre essentielle de Bournouf, le texte bilingue du Shah Nameh ou Livre des Rois de l'Iran par Firdousi (7 vol.), le El-Bokhari (célèbre commentaire du Coran célèbre pour son recueil canonique de hadîths (« Dits du Prophète »)) traduit par Houdas et Marçais.
La diffusion des instituts et les co-éditions restent également importante dans l'esprit de développer l'apport culturel : ainsi, avec la collaboration de l'Institut d'Istanbul, une série archéologique et une série moderne serons créées.
Plus récemment les éditions publient deux grammaires japonaises, un ouvrage sur le monde des Mystiques et Francs-maçons de l'Orient, une nouvelle collection sur le monde soufi et ses implantations dans le domaine chamanique.
Une nouvelle orientation éditoriale est insufflée avec la création d'une nouvelle collection poético-littéraire et philosophique, Itinéraires critiques, itinéraires poétiques.
Dernièrement parait le Journal d'Histoire du Soufisme, revue bisannuelle sur l'histoire de la mystique musulmane et sur les confréries soufies du monde musulman.

Ayant perdu ses locaux historiques et obligée de déménager en 1994, la librairie Maisonneuve retrouve une boutique et s'installe face à la Sorbonne début 1998 (photo)

Sur FRANCE CULTURE : Histoire de la librairie (du 24-11 au 28-11-2008)
Le 24 novembre, dans le cadre de son émission quotidienne "La Fabrique de l'Histoire", Emmanuel Laurentin a interviewé Mr Maisonneuve, pour débuter une nouvelle série consacrée à l'Histoire de la librairie : en tant que grand témoin, Mr Maisonneuve a ainsi pu aborder le thème de l'héritage de la librairie et le rôle du libraire-éditeur.

~~