cliquer sur l'image
Auteur(s)
Thierry ZARCONE, Arthur BUEHLER, Ekrem ISIN
Titre
JOURNAL D’HISTOIRE DU SOUFISME Volume 5, 2007. The Naqshbandiyya-Khâlidiyya Sufi Order - L'Ordre soufi Naqshbandiyya-Khâlidiyya. Guest Editor : Butrus ABU-MANNEH (University of Haïfa)

Description

Paris, 2008, in-8° br., 8+335 pages, couverture couleur, photos, plan et figures in-texte.
ISBN : 978-2-7200-1154-2
Dim : 24 x 17 cm
Poids : 592 g
Prix : 49 euros

Collection
Journal d'histoire du soufisme vol. 5
Collection dirigée par Th. Zarcone, A. Buehler et E. Isin

Commentaire

Le volume 5 (2007) du Journal d'Histoire du Soufisme est consacré à l'ordre Naqshbandi-Khalidi qui tient son nom de son fondateur Shaykh Khalid de Shahrazur (Kurdistan irakien). Outre l'introduction, l'ouvrage comprend 13 articles sur ce sujet et 4 articles hors thème dans la partie Miscellanea.
Après une formation à Delhi dans les traditions du soufisme de l'ordre Naqshbandi-Mujaddidi, Shaykh Khalid a introduit les enseignements de ce courant en Irak, au début du XIXe siècle. En peu de temps, l'ordre s'est implanté à Istanbul et dans les provinces ottomanes de l'Empire d'où il s'est diffusé vers le Caucase, le bassin de la Volga et l'Asie centrale. D'un autre côté, l'ordre khalidi a atteint l'Asie du sud-est à partir de La Mecque. Dans toutes les régions où il s'est implanté, cet ordre a gagné de nombreux adhérents, en particulier dans les classes supérieures et cultivées. A l'image de l'ordre Mujaddidi dont il est issu, il a favorisé un renouveau du soufisme sunnite de caractère orthodoxe dans les territoires où il a été introduit et il a permis un réveil des communautés sunnites de ces pays. A Istanbul et en Anatolie, l'ordre khalidi a manifesté un dynamisme exceptionnel et a éclipsé les autres ordres soufis, demeurant depuis lors dans l'ombre de l'islam turc. Cet ordre soufi et l'islam politique contemporain présente toutefois des différences fondamentales ; alors que l'islam politique a pour objectif de prendre le contrôle de l'Etat et de diriger celui-ci selon la loi religieuse, l'ordre Khalidi ne cherche qu'à exercer une influence sur les hommes d'Etat et non à se substituer à eux, et à soutenir les mesures de modernisation lorsqu'elles permettent de consolider la communauté musulmane et l'Etat.
Ce volume rédigé par des universitaires renommés est une modeste contribution à l'histoire de cet important mouvement religieux. Chacun des articles aborde la situation de l'ordre Khalidi dans un espace différent : à Baghdad, à Alep, à Istanbul, en Anatolie, au Caucase, en Asie centrale, en Indonésie et dans une ville du nord-ouest de l'Iran. Autant de régions dans lesquelles l'ordre (ou l'une de ses branches) est aujourd'hui toujours très actif.
Résumés des articles (document pdf, 155 Kb)

The volume 5 (2007) of the Journal of the History of Sufism is dedicated to the Naqshbandi-Khalidi Order which was called after its founder Shaykh Khalid of Shahrazur in Iraqi Kurdistan. In addition to the Introduction it contains 13 articles on the Khalidi order and 4 additional articles in the Miscellanea section.
Trained in Delhi in the tradition of the Naqshbandi-Mujaddidi order, Shaykh Khalid carried the teachings of this Order form India to Iraq early in the 19th century. Within a short time it spread into Istanbul and the Ottoman lands of Western Asia, and from there it reached the Caucasus and the Muslim countries of Central Asia and the Volga basin. Moreover, from Mecca it reached south East Asia. Wherever it reached it found many adherents especially among the learned and upper classes. Following the mother order, the Khalidiyya contributed for sunni-orthodox sufi revival throughout these lands and helped to promote regeneration of the sunni-Muslim communities in them. In Istanbul and Anatolia it demonstrated an unprecedented dynamism and eclipsed the other orders and remained since then at the background of Turkish Islam. There are basic differences between the Khalidiyya and present day political Islam. While political Islam seeks to control the state and to run it according to Islamic rules, the Khalidiyya seeks to exert influence on rulers not to substitute them, while supporting measures of modernization that contribute for the strengthening of the Muslim community and state.
The present volume written by prominent scholars is a modest contribution to this great movement. Each one of the articles discusses the order in a different place: in Baghdad, Aleppo, Istanbul, Anatolia, The Caucasus, Central Asia, Indonesia, and in a town in Northwest Iran. In all these countries we find Khalidi activity (or of a branch) is still going on.
See the abstracts of the articles (pdf, 155 Kb)


Sommaire

~ Part. I : The Khâdiliyya-Naqshbandiyya : B. Abu-Manneh, Th. Zarcone, Introduction : Shaykh Khâlid and the Khâlidî suborder. — H. Algar, Bibliographical Notes on the Naqshbandiyya-Khâlidiyya. — B. Abu-Manneh, The Khalidiyya and the Salafiyya in Baghdad after Shaykh Khâlid. — I. Weismann, The Hidden Hand; The Khâlidiyya and Orthodox-Fundamentalist Cooperation in Aleppo. — H. Hakem, Yâd-i Mardân ou les Naqshbandîs Kurdes. — H. Hakem, Mawlânâ Khâlid : la traversée de la Perse en poème.— M. Baha Tanman, Le Tekke de Gümüshanevî à Istanbul : histoire et caractéristiques architecturales d'un tekke naksibendî-halidî. — I. Kara, Seyh Osman Niyazi Efendi et la branche Hâlidî-Gümüshanevî en Mer noire au XIXe siècle. — R. Muslu, Un shaykh Khâlidî en Azerbaïdjan : Muhammad Nâsikh (1907-1996). — M. Kemper, The North Caucasian Khâlidiyya : Historiographical Problems.— H. Algar, The Naqshbandiyya-Khâlidiyya in Talish (Northwest Iran). — A. Buehler, Mawlânâ Khâlid and Shâh Ghulâm 'Alî in India. — Th. Zarcone, Naqshbandiyya-Khâlidiyya Influence in 20th Century Central Asia, Including Afghanistan and Xinjiang. — M. van Bruinessen, After the days of Abû Qubays : Indonesian transformations of the Naqshbandiyya Khâlidiyya.

~ Part. II : Miscellanea : F. Sobieroj, Divine Machinations : a Sufi Tract on the Gradual Deception (istidrâj) of Sinful People. — S. Pagani, Renewal Before Reformism. 'Abd al-Ghanî al-Nabulusî's Reading of Ahmad Sirhindî's Ideas on Tajdîd. — A. Papas, Notes sur la Naqshbandiyya-Mujaddidiyya en Asie centrale chinoise (XVIIIe-XIXe siècles). — J. W. Frembgen, Sufi Poster Art.

Du même auteur
ZARCONE (Th.) Mystiques, philosophes et francs-maçons en Islam. Riza Tevfik, penseur ottoman (1868-1949), du soufisme à la confrérie
Collection dirigée par Th. Zarcone :
Monde caucasien et tatar, Asie centrale et Haute Asie

Autres ouvrages sur le Soufisme

ANATOLIA MODERNA Yeni Anadolu II, Derviches et cimetières ottomans, Travaux et recherches de l'I.F.E.A. du groupe de recherche 736 du CNRS et de l'Observatoire Urbain d'Istanbul, édités sous la direction de J.-L. Bacqué-Grammont par Th. Zarcone, E. Eldem, F. Hitzel et M. Tuchscherer.
ANATOLIA MODERNA Yeni Anadolu IV, Derviches des Balkans, disparitions et renaissances, Travaux et recherches de l'I.F.E.A. et de l'Observatoire Urbain d'Istanbul, édités sous la direction de J. Thobie avec la collaboration de J.-L. Bacqué-Grammont par F. Bilici, N. Clayer, E. Eldem, F. Hitzel, A. Tibet, M. Tuchscherer et Th. Zarcone.

J.H.S. 3, Saints and Heroes on the silk road - Saints et héros sur la route de la soie. Publication dirigée par Th. Zarcone.
J.H.S. 4, Sufi Dance - La Danse soufie. Publication dirigée par Th. Zarcone. Dedicated to Tahsin YAZICI (1922-2002).
J.H.S. 5, The Naqshbandiyya-Khâlidiyya Sufi Order - L'Ordre soufi Naqshbandiyya-Khâlidiyya. Guest Editor : Butrus ABU-MANNEH (University of Haïfa).
J.H.S. 6, Sufism and symbols - Soufisme et symboles. Publication dirigée par Th. Zarcone.
J.H.S. 7, The Khalwatiyya Soufi Order - L'Ordre soufi Khalwatiyya. Publication dirigée par Th. Zarcone.

BEL (A.) L'Islam mystique, suivi de ES-SOYOUTI, Les dires du Prophète.
DEPONT (O.) et COPPOLANI (X.) Les confréries religieuses musulmanes
GARRONE (P). Chamanisme et Islam en Asie Centrale, La Baksylyk hier et aujourd'hui
PAPAS (A.). Soufisme et politique entre Chine, Tibet et Turkestan. Etude sur les Khwajas Naqshbandis du Turkestan Oriental
GEOFFROY (E.). Le soufisme en Egypte et en Syrie sous les derniers mamelouks et les premiers Ottomans. Orientations spirituelles et enjeux culturels
SCHAYA (Léo). La doctrine soufique de l'Unité
ZARCONE (Th.) Mystiques, philosophes et francs-maçons en Islam. Riza Tevfik, penseur ottoman (1868-1949), du soufisme à la confrérie


Retour accueil

Autre recherche

Commande

Conditions de vente, d'envoi
et de paiement

Sale's condition, delivery
and payment

~~